Kaakook

Tag - vulgaire

Je t’encule Thérèse, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets Thérèse.

8.65 (354 votes)

Je ne suis pas une pute qui vole, je suis M. Montana Tony prisonnier politique renvoyé par cuba et j’exige mon putain d’asile politique maintenant.

8.17 (143 votes)

Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse...

9.39 (2857 votes)

La marche des vertueux est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin, surgir l’œuvre du malin. Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la charité se fait le berger des faibles qu’il guide dans la vallée d’ombre de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. J’abattrai alors le bras d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l’éternel quand sur toi, s’abattra la vengeance du Tout-Puissant !

9.12 (1472 votes)

- C’est une bonne situation ça scribe ?
- Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ça n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie... je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi...

9.3 (2732 votes)

J’ai des mains faites pour l’or et elles sont dans la merde !

9.27 (770 votes)

Mon dieu ! On ne m’avait plus baisé comme ça depuis l’école primaire.

9.21 (1148 votes)

- T’es un suceur de nœuds ?
- Chef, non chef !
- Mon cul, j’te parie que t’es capable de pomper une balle de golf à travers un tuyau d’arrosage !

9.08 (208 votes)

- Moi c’est Julien.
- Et moi c’est, va te faire mettre !

8.93 (719 votes)

Moi je n’ai confiance qu’en mon manche et ma parole... l’une est de fer et l’autre d’acier !

8.76 (281 votes)

Putain de sa race, la chatte à sa mère la pute !

8.74 (402 votes)

Je vais tellement t’enculer que quand tu bailleras on verra le jour !

8.24 (121 votes)

Un abricot, j’adore sucer un abricot pendant des heures.

7.62 (32 votes)

Je suis un serviteur du Feu Secret, détenteur de la flamme d’Anor. Le feu sombre ne vous servira à rien, flamme d’Udûn. Repartez dans l’ombre ! Vous ne passerez pas !

9.35 (221 votes)

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.

9.16 (1376 votes)

Je dis toujours la vérité, même quand je mens c’est vrai.

9.15 (650 votes)

Dans ce pays, il faut d’abord faire le fric, et quand tu as le pognon tu as le pouvoir, et quand tu as le pouvoir tu as toute les bonnes femmes.

9.01 (212 votes)

Barrez-vous, cons de mimes !

9.01 (152 votes)

Je vous emmerde. Je vous emmerde tous, et plus particulièrement toi, Daniel, je t’emmerde.

8.97 (194 votes)

À 200 à l’heure dans les rues de Paris où il ne fait pas bon trainer lorsque nous sommes au volant, nous mêlons l’alcool à la beuh, la beuh à la coke, la coke au extas. Des mecs baisent des putes sans capotes et jouissent ensuite dans les copines de leur petites sœurs qui se font, de toute manière, partouzer du soir au matin.

8.96 (287 votes)

Tu as été communiste ? Hein, la vie de rêve, on te dit quoi il faut penser, ou quoi écrire, quoi faire, être le mouton tu aimes ? Avec le troupeau des bêtes beeeeeeeeeh beeeeeeeeh cogno cogno. Tu bosses 8-10 heures en te crevant le cul, tu gagnes rien, rien il est à toi. Tu veux qu’on te mettes un tchévato dans ta maison il surveille, il espionne tout ce que tu fais, tout ce que tu dis tout. Tu sais que je bouffe du poulpe trois fois par jour et ces putains de poulpes me sortent par les oreilles maintenant, j’ai des putains de godasses russes que mes pieds ils passent au travers. Qu’est tu dis de ça. Toi tu aimes mieux que je restes dans le lit à rien foutre hein ne me prend pas pour un voyou mec, je suis pas une pute qui vole. Je suis Monsieur Montana Tony prisonnier politique renvoyé par Cuba. J’exige mon putain d’asile politique maintenant. C’est le président Jimmy Carter qui le dit, OK ?

8.89 (216 votes)

Wakatépé Baboune !

8.68 (294 votes)

J’te dévisse la tête et j’te chie dans le cou.

8.49 (136 votes)

Tu veux jouer à la vache ? Okay, tin’ de pute moi je suis Tony Montana, vous baisez avec moi !

8.27 (65 votes)

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd’hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais, je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays... J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette. Je t’aime Jal, t’es tout ce que j’ai au monde... T’as de la morve qui est entrain de couler.

9.41 (1613 votes)

Mais tu sais c’que t’es toi ? T’es le roi des cons au pays des emmerdeurs. Un... Un p’tit con casse-couille qui chiale sa race toute la journée ! CONNARD ! CONNARD ! Petit enculé de merde !

9.38 (1013 votes)

Toutes les filles devraient refuser les règles du jeu stupide qu’on nous impose et qu’on s’impose à nous-même. Il ne faut pas être trop grosse, ni trop maigre. Il ne faut pas avoir la peau trop claire, ni trop foncée, il ne faut pas être trop délurée, ni trop coincée, pas être trop intelligente, ni trop bête. Il faut être soi-même mais tu as intérêt à être dans la norme.

9.38 (2476 votes)

J’étais prêt à tourner la page mais c’est la page qui ne veut pas se tourner.

9.37 (3221 votes)

Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.

9.35 (2102 votes)

Je hais ta façon de me parler
Et la couleur de tes cheveux
Je hais ta façon de conduire
Et de me regarder dans les yeux
Je hais tes stupides bottes d’armée
Et ce que tu devines en moi
Je te hais au point d’en crever
Et même de te tuer parfois
Je hais ta façon d’avoir raison
Tes histoires inventées
Je te hais quand tu me fais rire
D’avantage quand tu me fais pleurer
Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où
Mais je hais surtout de ne pas te haïr
Ni un seul instant
Ni une seule minute
Ni même du tout

9.35 (3008 votes)