Kaakook
connexion inscription

Acteur / Actrice - Ginnifer Goodwin

Ginnifer Goodwin joue dans :


Répliques de Ginnifer Goodwin (8)

- Qu’est ce qui t’arrives aujourd’hui ?
- Qu’est ce qui m’arrive ? Ce qui m’arrive c’est que j’ai des sentiments pour toi.
- Quoi ?
- Pourquoi tu crois que je vais chez Granny tout les matins à 7h15 ? C’est pour te voir. Et je sais même pas pourquoi étant donné que ça me rend horriblement malheureuse, chaque fois que je te vois là-bas, ça me rappelle que as choisi Catherine et pas moi. D’ailleurs c’est pour ça que je voulais pas que tu viennes avec moi dans les bois, parce que me retrouver seule avec toi… C’est trop… Ça fait trop mal désolée. [] Tu trouves ça drôle ?
- Non en fait, si moi je vais chez Granny tout les matins, à 7h15, c’est uniquement pour te voir.

9.09 (100 votes)

- La seul chose qu’il fallait protéger est désormais détruite, c’était mon cœur.
- Il s’en remettra.
- Oui c’est vrai… Il oubliera, cette potion prendra tout mes sentiments, toutes mes souffrances et les détruira.
- Nan !
- Pourquoi, tu devrais me comprendre, toi aussi tu as perdu l’amour… Imagine que ta souffrance puisse disparaître.
- Je ne veux pas que ma souffrance disparaisse, aussi terrible qu’elle soit… je tiens à ma souffrance. Elle fait de moi ce que je suis, sans elle je ne suis pas grincheux. Regardes autour de toi, tu n’es plus seule, je te promet que c’est le seul remède dont tu as besoin, garde ta potion, si ta douleur est trop grande tu pourra toujours la boire mais ce soir… range-là.

9.02 (41 votes)

L’amour est pire que tout. J’aimerais qu’il y ait un remède magique.

8.45 (48 votes)

- Why did you do this?
- Because this is my happy ending!

8.16 (28 votes)

- Je cherche un remède.
- Quel mal veux tu soigner ?
- Un cœur brisé.

7.31 (16 votes)

Vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation où vous saviez exactement ce qui allait se passer ? Mais vous avez foncé tête baissée. Et quand ce que vous craignez le plus a fini par arriver, vous avez eu envie de vous mettre des claques tellement c’était prévisible. Mais vous êtes comme ça, vous vous faîtes du mal à chaque fois.

7.27 (23 votes)

Girls are taught a lot of stuff growing up: if a boy punches you he likes you, never try to trim your own bangs, and someday you will meet a wonderful guy and get your very own happy ending. Every movie we see, every story we’re told implores us to wait for it : the third act twist, the unexpected declaration of love, the exception to the rule. But sometimes we’re so focused on finding our happy ending we don’t learn how to read the signs. How to tell the ones who want us from the ones who don’t, the ones who will stay and the ones who will leave. And maybe a happy ending doesn’t include a guy, maybe it’s you, on your own, picking up the pieces and starting over, freeing yourself up for something better in the future. Maybe the happy ending is just moving on. Or maybe the happy ending is this : knowing after all the unreturned phone calls and broken-hearts, through the blunders and misread signals, through all the pain and embarrassment… You never gave up hope…

7.06 (7 votes)

Tu dis que je serais à jamais dans ton cœur et c’est un sort bien trop cruel. Reprends le cour de ta vie. Vis la sans moi, parce que je ne pourrai jamais t’offrir ce que tu attends. Un jour c’est à une autre que ton cœur appartiendra. Une autre qui saura t’aimer comme moi je ne pourrai le faire.

6.82 (12 votes)