Kaakook
connexion inscription

Dernières

If you’re good at something, never do it for free.

5 (0 vote)

One batch, two batch. Penny and dime.

5 (0 vote)

On est rouge comme le feu, comme la couleur de nos bracelets.

5.45 (1 vote)

C’est fragile une vie, comme la nature qui nous entoure.

5.45 (1 vote)

On a tous rêvé d’être invincible parce que la vie nous fait peur, parce qu’on ne voudrait pas avoir mal, mais tant qu’on vit dans le cœur des autres peut-être bien qu’on est à jamais immortel.

5.45 (1 vote)

Jusqu’au bout je serai là pour toi !

5.45 (1 vote)

- I was there when the doctor pulled the plug.
- I’m confused. You’re saying this guy died?
- Yeah, for about a minute. It’s crazy but they say it happens sometimes. You know, one minute, flat line, then boom. His heart starts back up again. On its own. He just didn’t wanna die. Within ten minutes of being awake, he reaches up and grabs my scrubs, yanks me down and says, real close: “take me home”.

5 (0 vote)

- It’s not possible.
- No it’s necessary.

5.45 (1 vote)

- Cooper, what are you doing?
- Docking.

5.45 (1 vote)

- Dans tous bons films gores, il y a des règles immuables à respecter si on souhaite rester vivant jusqu’au mot fin. Procédons dans l’ordre. Règle numéro un : surtout, jamais de sexe. En langage gore, « sexe » rime avec « mort ». Règle numéro deux : ne jamais picoler ni se shooter. Boire est un acte avilissant qui conduit toujours à enfreindre la règle numéro un. Règle numéro trois : ne jamais, au grand jamais, dire en sortant d’une pièce « je reviens tout-de-suite » parce-qu’on en revient jamais.
- Je vais chercher une bière. Qui en veut une ?
- Ouais, je veux bien.
- Je reviens tout-de-suite !

5 (0 vote)

Elle n’avait aimé que deux choses. La première, sa longue chevelure brune. La seconde, la facilité qu’elle avait à la couper sans rien ressentir.

5 (0 vote)

Eh bien Tom, c’est elle qui t’a brisé le cœur ou c’est toi ?

5 (0 vote)

Note de l’auteur : Ceci est une fiction. Toute ressemblance avec quiconque est purement fortuite. Surtout avec toi, Jenny Beckman. Connasse.

5 (0 vote)

Je propose : « Je nous aime ».

5 (0 vote)

Soit c’est un être totalement diabolique totalement insensible, allié de l’Humanité. Soit c’est un robot.

5 (0 vote)

- Oui oui c’est là que je vous ai vu.
- Je ne vous ai jamais vu.
- Parce que vous n’avez pas regardé !

5 (0 vote)

Some people move on, but not us… Not us.

5.45 (1 vote)

I’m not gonna fight your war. I’m gonna end it.

5 (0 vote)

Servietsky : Voulez-vous votre sauce Chang très épicée ?
Le client : Mais enfin ! Nous n’avons pas encore commandé !
Servietsky : Oh merde ! J’ai aucune idée de ce que je fous là !
Le gérant : Est-ce que tout se passe bien, monsieur ?
Le client : Oui, très bien excepté que cette serviette mélange de la sauce Chang depuis plus de quinze minutes ! C’est un bon à rien !
Servietsky : Tu me traites pas de bonsaï-nain ! C’est toi, le bonsaï-nain !
Le client : Mais enfin ! Vous êtes une serviette !
Servietsky : C’est toi, la serviette !
Le gérant : Très bien, ça suffit ! Allez-vous en ! Vous êtes viré !
Servietsky : Ouais !
Le gérant : Pas lui ! Vous !
Servietsky : Oh…

5 (0 vote)

Kevin Wendell Crumb : Rien n’a traversé. Nous sommes… nous sommes ce que nous croyons être.
Hedwig : Ah ah ! Sans déconner ! Ça, c’est trop cool ! Ah ah ah ah ah ! Cette fois, ils vont être obligés de croire qu’on existe ! Hein ?
Dennis : Cette fois, ils vont être obligés.
Hedwig : Alors qu’est-ce qu’on fait, maintenant ?
Kevin Wendell Crumb : Croyons-en la bête. Elle nous protégera. Regardez ce dont elle est capable. Laissons-la montrer au monde à quel point nous pouvons être puissants.

5 (0 vote)

Whatever it takes.

5 (0 vote)

I keep telling everybody they should move on. Some do, but not us.

5 (0 vote)

- Tell me who they are.
- No “they”. Him. It’s one man.

5.45 (1 vote)

Tu n’es pas comme les autres ! Tu as le cœur pur ! Réjouis-toi ! Les broyés sont les êtres les plus évolués ! Réjouis-toi !

5.45 (1 vote)

Any resemblance to people living or dead is purely coincidental… Especially you, Jenny Beckman… Bitch.

5 (0 vote)

Cette nana… je l’aimais bien. Je l’aimais tout court. Et qu’est-ce qu’elle a fait ? Elle m’a tout simplement chié en pleine figure, littéralement.

5 (0 vote)

- I’ve never told anybody that before.
- I guess I’m not just anybody.

5 (0 vote)

Je nous aime.

5 (0 vote)

- C’est croquant au milieu.
- C’est le noyau.

5.45 (1 vote)

Tu connais les hommes. Ils croient que « non » veut dire « oui » et « laisse tomber » veut dire « je t’aimerai toujours ».

5.45 (1 vote)

- Oh, Pégase !
- C’est un magnifique cheval, mais avec une cervelle d’oiseau.

5 (0 vote)

Tu ne vois donc pas que plus tu lui tranches la tête, plus elle s’entête ?

5.45 (1 vote)

On est en couple bordel de merde !

5 (0 vote)

- C’est fini.
- De quoi ?
- Avec Summer.
- Parce que ça avait commencé ?
- Non, mais ça aurait pu… Dans un monde où il m’arrive des trucs sympas.
- C’est à dire pas vraiment sur cette planète.
- Voilà.

5 (0 vote)

Ce qui est trop extraordinaire n’a pas sa place dans le monde de la science ni dans l’industrie. Peut-être auriez-vous plus de chance dans ce domaine qui est le votre où les gens sont ravis qu’on les mystifie.

5 (0 vote)

- Je ne trouve juste pas ce qu’il y a d’attirant chez les bébés…
- Tu détestes les arc-en-ciel aussi ?
- J’ai jamais dit que je n’aimais pas les bébés !

5 (0 vote)

- On devrait avoir un surnom, tu sais comme Bradjelina.
- On est Bradjelina maintenant ?
- Qu’est-ce que tu penses de Ricket ? Non. Katrick… Mmh… non. Casckett !
- Ah oui j’aime bien !
- Désormais nous sommes Casckett !

5 (0 vote)

La vie est un voyage, et quoi qu’il en soit, nul ne peut savoir ce qu’il y aura en chemin.

5.45 (1 vote)

- Castle ! Est-ce que ça va ?
- [Menacé par une arme] Oui… à part son haleine qui est vraiment épouvantable !

5 (0 vote)

Donnez-moi la fessé pour me punir !

5.45 (1 vote)

Quoi de mieux pour se faire excuser d’être un balourd que des ballons près à s’envoler.

5 (0 vote)

- Wouah, vous voyez toujours tout en noir ! Vous êtes une pessimiste née ! Alors, justement, voilà qui devrait vous remonter un peu le moral. Ce sont vos gains.
- Comment ça mes gains ?
- Oh, je sais très bien que vous m’avez laissé gagner.
- En fait, j’essayais seulement d’être gentille, je ne voulais pas vous humilier devant vos amis.
- Maintenant on est quittes ! Alors, que diriez-vous de régler nos comptes ? Tête à tête, face à face. Le vainqueur garde tout. D’homme à femme.
- Je suis pas sûre de comprendre.
- Moi non plus, ça fait rien !
- Je relève le défi.
- Aucune pitié.
- Vous allez pleurer comme une fillette.

5 (0 vote)

There is a universal truth we all have to face, whether we want to or not. Everything eventually ends. As much as I’ve looked forward to this day, I’ve always disliked endings. The last day of summer, the final chapter of a great book, parting ways with a close friend. But endings are inevitable. Leaves fall, you close the book, you say goodbye. Today is one of those days for us, today we say goodbye to everything that was familiar, everything that was comfortable. We’re moving on. But just because we’re leaving and that hurts. There is some people who are so much part of us that they will be with us no matter what. They are our solid ground, our North Star, and the small clear voices in our hearts that will be with us. Always.

5 (0 vote)

Je crois que ça va gâcher ma journée.

5.45 (1 vote)

Ma raison de vivre et de mourir.

5.83 (2 votes)

Je lève les yeux vers les étoiles. Papa dit qu’il m’a appelée Starr parce que j’étais sa lumière dans les ténèbres. Là, tout de suite, moi aussi j’aurais bien besoin d’une lumière dans les ténèbres qui m’enveloppent.

5.45 (1 vote)

Tupac disait que le nom de son groupe « Thug life », la vie de gangsta ça voulait dire « The Hate U Give Little Infants Fucks Everybody », la haine qu’on donne aux bébés fout tout le monde en l’air.

5.45 (1 vote)

Toute personne qui veut trouver sa place en ce monde doit commencer par admettre qu’elle ne sait même pas ce qu’elle y fait.

5 (0 vote)

À quoi ça sert d’avoir une voix si c’est pour se taire quand il faudrait parler.

5.83 (2 votes)

Tu peux très bien être courageuse et avoir peur quand même, Starr. Être courageuse, ça veut dire ne pas se laisser abattre par sa peur. Et c’est ce que tu fais.

5.83 (2 votes)