Kaakook
connexion inscription

Dernières

C’est comme la force de gravité, votre vie bascule et soudain ce n’est plus la Terre qui vous retient… vous seriez prêt à tout pour être celui qu’il lui faut… un ami, un frère, un protecteur…

5 (0 vote)

Ce n’était pas un choix entre lui et toi mais c’était un choix entre ce que je voudrais être et ce que je suis déjà…

5 (0 vote)

Nos destin sont étroitement mêlé mais jamais ils ne se rejoignent.

5 (0 vote)

- Devines-tu à quel point je t’aime ? Comprends-tu combien je t’aime ?
- Je sais combien JE t’aime.
- C’est comparer un arbre frêle à une forêt.

5 (0 vote)

Putain t’es aussi défoncée que tes fesses toi…

5 (0 vote)

There are sons who have lost mothers, and mothers have lost sons, so we must live the best life we can.

5 (0 vote)

On ne se souviendra pas de toi si tu meurs maintenant, on t’enterrera et tu seras pleuré que par quelques-uns. Que peut-on demander de plus ?
Le monde se dérobera sous tes pieds. Et tu sera trop intelligent, ou trop bête, pour trouver Dieu. Tu étais peut-être en colère, parce que l’amour est le seul moyen de s’en sortir. Que tu n’étais qu’un petit mec en rûte solitaire.
Tu as vu que devant toi, il y a une longue route. Battue par les vents. Ou écrasée sous le soleil. Ou couverte de neige. Ou de poussière. Ou de béton. Ou plongée dans l’obscurité. Ou lumineuse, au point qu’elle te fait plisser les yeux.
Mais de toute façon, tu sens qu’elle est totalement déserte.
Mais il y a des fils qui ont perdus des mères. Et des mères qui ont perdues des fils.
Alors, il faut que nous vivions la meilleure vie possible.

5 (0 vote)

J’ai l’impression que je ne peux posséder ton âme sans en perdre la mienne.

5 (0 vote)

- Alors Reznikov prête à jouer ?
- [En Russe] J’étais déjà prête depuis la naissance !

5 (0 vote)

Elle était pure comme la neige celle-là.

5 (0 vote)

Choose life. Choose a job. Choose a career. Choose a family. Choose a fucking big television, Choose washing machines, cars, compact disc players, and electrical tin openers. Choose good health, low cholesterol and dental insurance. Choose fixed- interest mortgage repayments. Choose a starter home. Choose your friends. Choose leisure wear and matching luggage. Choose a three piece suite on hire purchase in a range of fucking fabrics. Choose DIY and wondering who you are on a Sunday morning. Choose sitting on that couch watching mind-numbing spirit-crushing game shows, stuffing fucking junk food into your mouth. Choose rotting away at the end of it all, pissing you last in a miserable home, nothing more than an embarrassment to the selfish, fucked-up brats you have spawned to replace yourself. Choose your future. Choose life… But why would I want to do a thing like that? I chose not to choose life: I chose something else. And the reasons? There are no reasons. Who needs reasons when you’ve got heroin?

5 (0 vote)

Aimer donne le pouvoir de détruire l’autre.

5 (0 vote)

Rentre chez toi et ne reviens pas.

5 (0 vote)

Les chances sont toujours contre nous et nous n’apprenons pas de nos erreurs…

5 (0 vote)

- J’ai dit qu’il ne fallait pas qu’on soit ami, pas que je ne voulais pas.
- Qu’est ce que ça veut dire ?
- À moins d’être stupide tu éviteras de m’approcher.
- Supposons pendant une minute que je soit stupide. Est-ce que tu me dirais la vérité ?
- Probablement pas non… mais j’aimerais entendre tes théories.
- Oh… je pensais aux… aux araignées radioactives, à la kryptonite…
- Tous ça c’est pour les super héros non ? Et si je n’étais pas le héros ? Et si en fait j’étais… le méchant ?
- Je ne peux pas le croire… Mais je sais où tu veux en venir… Tu dis ça pour éloigner les gens. C’est un masque… Et si on essayait simplement d’être ensemble. Tout le monde va à la plage… Viens ! Enfin amuse-toi !
- C’est quelle plage ?
- La push.
- Je n’en n’ai pas très envie…
- Tu as un problème avec cette plage ?
- … Elle est trop fréquenté…

5 (0 vote)

- Tu t’inquiètes non parce que tu vas aller dans un nid de vampire mais parce que tu as peur qu’ils te rejettent c’est ça ?
- Exactement !
- Tu es… absurde. [Petit rire]

5 (0 vote)

N’oublie jamais qui tu es vraiment.

5 (0 vote)

Je ressens le besoin de te protéger où que tu sois.

5 (0 vote)

Je t’aime.

5 (0 vote)

Si je savais rêver, je ne rêverais que de toi. Et je n’en n’aurais pas honte.

5 (0 vote)

Je te dis que je peux lire dans les pensées et tu me dis que c’est toi qui as un problème ?

5 (0 vote)

I was up for Princess Leia. I was this close. So, who gets it? The one who sleeps with Georges Lucas.

5 (0 vote)

C’est pas moi qui explique mal, c’est les autres qui sont cons.

5 (0 vote)

- Vous avez une excellente mémoire auditive !
- Nan nan nan, c’est juste que je retiens ce que j’entends.

5 (0 vote)

Je suis née d’une histoire d’amour, enfin comme tout le monde.

5 (0 vote)

- Pourquoi on ne fait pas ce qu’a dit monsieur Sparrow avec les canons ?
- Parce que c’est monsieur Sparrow qui l’a dit.

5 (0 vote)

La vie avait été transmise, comme un bâton de relais dans une course éternelle dont personne ne comprend le sens.

5 (0 vote)

- On peut le garder ?
- Non !
- S’il vous-plaît !
- Non !
- Mais c’est un chien qui paaaarle !

5 (0 vote)

C’est ta mère en CR.

5 (0 vote)

Tu m’avais dit que ce serait comme si tu n’avais jamais existé.

5 (0 vote)

À cinq ans, on nous a demandé ce qu’on voulait faire plus tard. Nous avons répondu des choses comme astronaute, président ou dans mon cas princesse…
À 10 ans, on nous a reposé la question. Nous avons répondu Rock Star, CowBoy… Maintenant que nous y sommes, ils veulent des réponses sérieuses.
Et bien, ma réponse c’est : « J’en sais foutre rien ». On a du temps avant de prendre les grandes décisions. On a du temps, on peut faire des erreurs, se tromper de direction et se retrouver coincé. Tomber amoureux, souvent. Faire une thèse de philo, alors qu’on sait qu’on pourra pas en faire sa carrière. Changer d’avis, et en changer encore parce que rien n’est permanent.
Alors faites toutes les erreurs possible, comme ça quand on nous demandera ce qu’on veut être, on n’aura pas à improviser. On saura.

5 (0 vote)

When we were five, they asked us what we wanted to be when we grew up. Our answers were thing like astronaut, president, or in my case… princess.
When we were ten, they asked again and we answered - rock star, cowboy, or in my case, gold medalist. But now that we’ve grown up, they want a serious answer. Well, how ’bout this: who the hell knows?!
This isn’t the time to make hard and fast decisions, it’s time to make mistakes. Take the wrong train and get stuck somewhere chill. Fall in love - a lot. Major in philosophy ’cause there’s no way to make a career out of that. Change your mind. Then change it again, because nothing is permanent.
So make as many mistakes as you can. That way, someday, when they ask again what we want to be… we won’t have to guess. We’ll know.

5 (0 vote)

- Ruby !
- Merde !
- Ruby ?
- Merde !
- Ruby ?
- Merde !
- Mais qu’est-ce que t’as à crier merde comme ça ?
- Merde !
- Merde !
- Ruby !

5 (0 vote)

- Rubis !
- MERDE.

5 (0 vote)

MERDE !

5 (0 vote)

- Bientôt, je vais reposer. Un éternel sommeil. Je l’ai mérité.
- Maître Yoda, tu ne peux pas mourir !
- Robuste je suis grâce à la Force, mais pas à ce point là ! Le crépuscule m’envahit et bientôt la nuit va tomber. Ainsi vont les choses, ainsi va la Force.
- Mais il faut encore que tu m’aides ! Je suis revenu pour terminer ma formation.
- De formation tu n’as plus besoin : ce qu’il te faut savoir, déjà tu le sais.
- Alors, je suis un Jedi !
- Oh… Pas encore. Il y a encore une épreuve : Vador, tu dois affronter Vador ! Ensuite, et seulement ensuite un Jedi tu seras. Et tu vas l’affronter.
- Maître Yoda… Est-ce-que Dark Vador est mon père ?
- De repos j’ai besoin ! Oui, de repos.
- Yoda, je dois savoir !
- Ton père il est ! Il te l’a dit déjà.
- Oui.
- C’est assez inattendu… et très fâcheux.
- C’est fâcheux que je sache la vérité ?!
- Non ! C’est fâcheux que tu te sois précipité vers lui, bien qu’incomplète ait été ta formation. Trop lourd pour toi était le poids de cette tâche !
- Je suis désolé.
- Souviens-toi : la puissance d’un Jedi provient de la Force. Mais prends garde à la colère, la peur, l’agression : elles forment le côté obscur. Une fois que tu t’engages sur le chemin du côté obscur, à jamais il dominera ton destin ! Luke… Luke… Surtout… Surtout ne sous-estime pas les pouvoirs de l’ Empereur, ou même sort que ton père tu subiras. Luke, quand je ne serai plus, le dernier des Jedi tu seras. Luke, la Force est très puissante dans ta famille… Transmets ce que tu as appris. Luke… Il y a un autre… Sky… Sky… Walker. [Il meurt]

5.45 (1 vote)

Tu es seul, enfin pas vraiment, tu as des amis, mais ils ne te comprennent pas. Tu te sens mal, une boule au ventre tu avances dans cette vie, dans ce monde que tu n’aimes pas, tu veux t’en aller, rêver, croire qu’autre part tu seras heureux.

5 (0 vote)

- Un Mississippi… deux Mississippi…
- Et l’inondation, espèce de cabot ?
- Tu sais comment on noie une blonde, Rosalie ? En collant un miroir au fond d’une piscine.

5 (0 vote)

Le porte feuille d’un homme est son royaume.

5 (0 vote)

- NCIS ? Est-ce que ça a un lien avec CSI ?
- Seulement si vous êtes dyslexique.

5 (0 vote)

Il faut vivre car hier n’existe plus et que demain ne viendra peut-être jamais.

5 (0 vote)

Des fois je pense que les preuves sont autour de nous. Il faut simplement savoir où regarder.

5 (0 vote)

Si je te disais ce qui est dingue pour moi. C’est de passer 40 années de sa vie à travailler huit heures par jour, cinq jours sur sept, dans un bureau minable, avant d’être jeté. Se retrouver dans un asile de vieillards, à appeler la mort de ses vœux dans l’angoisse de ne pas arriver jusqu’aux toilettes à temps. Pour toi, ce n’est pas de la folie ça ?

5 (0 vote)

Nul ne peut connaître son destin… et nul ne peut y échapper.

5 (0 vote)

Depuis quand la CIA s’intéresse à l’Amérique du sud ?

5 (0 vote)

Ding Dong…
Qui est là ?
Le destin…
Tiens, ça faisait longtemps que je t’attendais…

5 (0 vote)

T’inquiètes, j’ai ma boule.

5 (0 vote)

T’y es un gagnant Serge !

5 (0 vote)

Tu es le Valentin le plus extraordinaire que j’ai jamais eu.

5 (0 vote)

- Comment ça marche si bien avec ta femme ?
- C’est facile ! J’ai épousé ma meilleure amie.
- J’croyais que c’était moi ton meilleur ami.
- Oui, t’es mon mec. Elle, c’est ma nana.

5 (0 vote)