Kaakook

Dernières

Tu es un grand sorcier !

5 (2 votes)

- Wingardium LeviosA !
- Non. Stop ! Stop ! Stop ! Tu vas finir par crever un œil à quelqu’un. Et puis d’ailleurs tu ne sais même pas le prononcer : c’est LeviOsa, et pas leviosA.
- Fais-le toi puisque tu es si intelligente, vas-y !

4.17 (2 votes)

C’est leviOsa, pas leviosA.

5 (2 votes)

- Ceci dit, mes jolis, posez votre artillerie !
- [Rires] Et pourquoi ?
- Parce que nous n’allons pas vous laisser partir comme ça.
- Qui c’est nous, connard ?
- Smith, Wesson et moi.

3.85 (3 votes)

Persuade moi.

5.38 (3 votes)

- Je vais te préparer une bonne tasse de Mococoa. Le cacao naturel entièrement récolté à la main sur les ponts du Mont Nicaragua sans édulcorant de synthèse.
- Mais à qui tu parles ? Qu’est-ce que tu racontes ?!

5.38 (3 votes)

Claire, c’est pour toi... Quand tu liras ça, je serais parti depuis longtemps. Pas comme je le voulais, mais pour la première fois de ma vie, je quitte cette ville.

The town, Doug MacRay à Claire Keesey.
4.62 (3 votes)

Si j’vais là-bas... peut-être que j’arrêterai d’la chercher.

4.62 (3 votes)

Les spectateurs ne sont pas dupes, notre monde n’a rien de magique, il est misérable, totalement terre à terre, mais si on arrive à les mystifier ne serait-ce qu’une seconde, on peut les amener à s’émerveiller, et c’est là qu’il se passe quelque chose de magique.

4.62 (3 votes)

Pinaaage !

4.62 (3 votes)

Mes amis m’appellent Meg, l’ennui c’est que j’n’ai aucun ami.

5.38 (3 votes)

Au contraire on va les laisser sortir mon pote, c’est moi qui ai monté cette planque stratégiquement, j’ai carte blanche et je suis aussi votre supérieur alors ils vont foutre le camp et vous allez les laissez faire, PUTAIN !!

6.15 (3 votes)

Ils m’ont appris le sens du mot loyauté, qu’il ne faut jamais oublier une personne que l’on a aimée ; et c’est pour ça qu’Hatchi sera toujours mon héros.

4.62 (3 votes)

Il ne faut jamais oublier une personne qu’on a aimée.

5.38 (3 votes)

Je ne suis pas un hibou !

5.38 (3 votes)

Vigilance Constante !

5.38 (3 votes)

- C’est trop bête, j’ai failli réussir.
- Bon bah dans ce cas on passe au plan B, on monte dans l’appareil.
- Quoi, quoi quoi ? Nan nan nan, at... attends une seconde...
- Dean, cet appareil va décoller avec plus d’une centaine de passagers à bord et si on a vu juste cet appareil va s’écraser.
- Je sais. [Le visage trouillard]
- C’est simple, une fois qu’on sera à bord, il faudra trouver le démon et l’exorciser. Je vais prendre les billets, va chercher dans la voiture ce qu’il nous sera utile et autorisé et rejoint moi dans cinq minutes... Eh ça va ?
- ... Hum... Non, pas du tout.
- Quoi, qu’est ce qui va pas ?
- ... Eu... eu, j’ai toujours ce vieux problème avec...
- L’avion ?
- J’ai réussit à ne jamais le prendre jusqu’ici.
- Attends, tu plaisantes ?
- J’ai une tête à plaisanter ? Pourquoi je voyage toujours en voiture d’après toi ?!
- Très bien, j’irai seul.
- Quoi ?
- Je me débrouillerai seul.
- Mais t’es cinglé, tu dis toi même que l’appareil va s’écraser.
- Bon écoute on y va tous les deux ou au pire seul mais je vois pas d’autre solution.
- [Peureux] Pas d’autre solution... tu crois... bon.

4.62 (3 votes)

- Hell is complicated...
- Game Of Thrones is complicated. Shower sex that’s complicated. Hell ain’t complicated!

4.62 (3 votes)

Driver picks the music, shotgun shuts his cakehole.

3.85 (3 votes)

- Fais ce que j’ai fait, décide d’aller bien jusqu’à la fin de la semaine, force toi à sourire un peu parce que t’es encore en vie, c’est ça ton boulot. Continue la semaine suivante.
- Faire semblant.
- Non j’appelle ça être professionnel. Fais-le bien, fais-le avec le sourire ou ne le fais pas.

6.15 (3 votes)

- Des problèmes messieurs ?
- Où est votre partenaire ?
- Partenaire ! Qui a un partenaire, Quel partenaire ?
- Alors, faux Marchal fédéral, fausses cartes de crédit, vous avez quelque chose de vrai ?
- Mon trou de balle. [Énorme sourire]
- Vous avez le droit de garder le silence.

4.62 (3 votes)

Y’a que le suicide qui me tuera dans ma propre baraque.

4.62 (3 votes)

- Eh tu sais, tu devrais quand même renouveler un peu ta collection.
- Pourquoi ?
- Ah ba d’abord, les cassettes c’est assez dépassé et ensuite « Black Sabbath », « Motorhead », « Metallica »... Renouvelle aussi un peu ton Rock.
- À oui mais c’est la règle Samy, le conducteur choisit la musique et le passager se tait.

5.38 (3 votes)

- Calme-toi on va s’arrêter là. [Rire]
- Dean, t’es cinglé tu m’as fait peur.
- [Rire] Parce que tu t’es ramolli ici.

3.85 (3 votes)

Dean Winchester : Excusez-moi. Nous cherchons Monsieur Cooper. Vous ne l’auriez pas vu par ici ?
L’aveugle : C’est quoi ça... une plaisanterie ?
Dean Winchester : Oh, mon Dieu, je suis désolé.
Le petit : Hé Barry, il y a un problème ?
L’aveugle : Ouais, ce mec déteste les aveugles.
Dean Winchester : Non, ce n’est pas vrai.
Le petit : Hé, bonhomme, c’est quoi ton problème ?
Dean Winchester : Rien. C’est juste un petit malentendu.
Le petit : Petit ? Espèce de fils de pute.

5.38 (3 votes)

- J’ai parlé au shérif et je l’ai convaincu de te laisser partir.
- Comment t’as fait ?
- J’ai expliqué que t’étais débile mental et que je devais avoir l’œil sur toi.
- Et pour le fusil ?
- J’ai dit que tu chassais les fantômes et que les esprits n’appréciaient pas les capsules de sel.
- Il a gobé ton histoire ?
- Ben ouais, t’as l’air d’un débile mental.

6.15 (3 votes)

- Non, je vous le répète, ne vous faites vraiment pas de souci. Votre femme est toujours folle de vous.
- Merci beaucoup.
[Après que le client soit sorti de chez la médium]
- Pauvre malheureux. Sa femme se fait culbuter par le jardinier.

4.62 (3 votes)

Tout est minuté !

6.11 (8 votes)

Evacuate the city! Engage all defenses! And get this man a shield! [Il montre Steve Rogers].

5.26 (9 votes)

- Vous observez le monde à travers un trou de serrure, toute votre vie vous avez cherché la clé de cette serrure, en voir plus, en savoir plus, et en apprenant que vous pourriez l’ouvrir par des moyens que vous n’auriez jamais soupçonné, vous en rejetez les possibilités ?
- Non je la rejette car il se trouve que je n’crois pas aux contes de fées sur les Chakra, l’énergie ou le pouvoir des croyances, et je réfute l’existence de l’esprit, nous sommes fait de matière, de matière et rien de plus, vous n’êtes qu’un simple détail, une poupée éphémère au sein, d’un univers indifférent !

5.26 (9 votes)

- I called you every night, every night for...
- ... 353 days... I heard.

5 (10 votes)

Remboursez nos invitations !! Remboursez nos invitations !!

5 (8 votes)

Get a smile.

4.74 (9 votes)

C’est de la force des convictions que dépend la réussite, pas du nombre des partisans.

3.89 (8 votes)

Je te haïssais. Peut-être parce que tu es le seul qui arrivait à passer par-dessus ma barrière et à voir que j’étais un peu brisé. Le seul à voir que quelqu’un m’avait fait du mal et que je souffrais en silence. Le seul à voir qu’au fond, ma vie n’était pas aussi parfaite que comme j’essayais de la faire paraître. Je crois que tu l’as deviné parce qu’on est un peu pareil. On se fait fort mais au fond on est brisé. On laisse les gens voir tout sauf la vision qu’on a de nous mêmes. Et je sais que tu ne le sait pas mais je t’aime. Je t’aime William. Et c’est la seule chose que tu n’a jamais vue en moi. L’amour que j’éprouve pour toi. Je crois que je te haïssais parce qu’au fond, je n’arrivais pas à te haïr. Et c’est très illogique ce que je dis. Mais ça l’est autant que mon amour pour toi.

5.56 (8 votes)

- Quatre, quatre peurs.
- Aujourd’hui comme hier, je les affronte sans arrêt, on s’en débarrasse jamais.
[Silence]
- J’ai une question à te poser.
- Vas-y.
- C’est quoi ton tatouage ?
- Tu veux le voir ?
[Silence]
- C’est fantastique... Les factions, pourquoi elles sont toutes ensemble ?
- Parce que je ne veux pas me limiter, ça serait impossible. Je veux être brave, désintéressé, intelligent, honnête et indulgent. Je travaille encore sur l’indulgence. [Sourire]
[Ils s’embrassent]
- Je ne veux pas qu’on aille trop vite.
- T’en fais pas... j’ai déjà trouvé ma place sur le plancher. [Sourire]

5.79 (9 votes)

I don’t know whether I’m alive and dreaming or dead and remembering.

4 (10 votes)

La règle est : le conducteur choisit la musique, le passager ferme sa gueule.

5 (14 votes)

Just ’cause your blood doesn’t mean your family.

5.65 (13 votes)

Le divorce est un dépucelage mental.

4.35 (13 votes)

L’adultère rend adulte...

4.35 (13 votes)

- Alors. Faux badge d’agent fédéral. Fausses cartes de crédit. Qu’avez-vous de vrai ?
- Mon trou de balle.

4.4 (15 votes)

- Que dit Bobby ?
- Qu’on est des bouffons.

5.77 (16 votes)

No one in the history of torture has been tortured like the torture you’ll be tortured with.

5.6 (15 votes)

- Dean, where are you?
- Sweet Potatoes...

5.77 (16 votes)

Quand on est à 150 à l’heure, il se passe quelque chose de spécial. Les pots d’échappements noient n’importe quel bruit, les vibrations du moteur rythment les battements du cœur, le champ de vision élimine tout immédiatement, et tout à coup, t’es plus sur une route, tu fais parti de la route. La circulation, le paysage, les flics deviennent des silhouettes en carton découpé qui se détruisent quand tu passes. Il m’arrive d’oublier à quelle vitesse on va, c’est pour ça que j’aime ça. Tous les problèmes sont des bruits qu’on laisse derrière ça. Pas besoin de s’occuper d’autre chose que ce qu’il y a devant. C’est peut-être la leçon que je dois en tirer aujourd’hui, garder en tête les moments simples et savoir les apprécier au maximum.

5.42 (14 votes)

The true outlaw finds the balance between the passion in his heart and the reason in his mind. The solution is always an equal mix of might and right.

4.17 (14 votes)

Einstein à dit que n’importe quel homme intelligent pouvait avec une touche de folie rendre les choses plus grandes, plus complexes, plus violentes. Mais il faut une touche de génie et beaucoup de courage pour faire évoluer quelque chose à contre courant.

5 (14 votes)

Il existe un vieux dicton : « Ce qui ne te tue pas te rend plus fort ». Je n’y crois pas. Je penses que les choses qui essaient de te tuer te mettent en colère et triste. La force vient des bonnes choses... la famille, les amis, la satisfaction du travail accompli. Ce sont les choses qui te maintiendront ensemble. Ce sont les choses auxquelles il faudra s’accrocher quand tu seras brisé.

6.67 (14 votes)

Quand un homme est forcé de mettre de côté ce qu’il fait, parfois il oublie qui il est.

6.25 (14 votes)