Kaakook

Film - Goldeneye

Affiche de Goldeneye
Titre
Goldeneye
Réalisé par
Martin Campbell
Année
1995
Nb de citations
6
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (6)

- Pour l’Angleterre James ?
- Non, pour moi...

6.06 (23 votes)

- Vous êtes sûr de vouloir faire ça ? Le dernier qui lui a rendu visite sans être invité est reparti chez lui en avion-cargo, dans plein de p’tites boîtes.
- Veillez à ce qu’on me rapatrie en première classe...

Goldeneye.
5.91 (12 votes)

Walter PPK... 7.65mm... trois hommes seulement utilisent cette arme, et je crois bien en avoir tué deux !

5.81 (21 votes)

- Vous ne m’aimez pas Bond, vous détestez mes méthodes. Vous me prenez pour un brouillon, une petite guichetière plus intéressée par ses bilans que par votre flair...
- L’idée m’est venue à l’esprit.
- Bon, moi je vous trouve sexiste, misogyne et dinosaure. Une relique de la guerre froide dont le côté puéril et charmeur sans effet sur moi a beaucoup plu à assez de jeunes femmes que j’ai chargées de vous évaluer.
- Bien enregistré.
- Ce n’est pas tout 007. Si vous pensez même brièvement que je n’ai pas les couilles de faire mourir un agent, votre flair vous trompe du tout au tout. Je n’ai pas de scrupule s’il faut vous envoyer à la mort. Mais je n’agis pas par caprice, même quand je vois votre attitude cavalière envers la vie. Je veux que vous retrouviez GoldenEye, trouvez qui l’a volé, ce qu’il projette d’en faire et stoppez tout. Et s’il vous arrive de croiser Ourumov, coupable ou pas, je ne veux surtout pas que vous vous livriez à une vendetta ! Ce n’est pas ce qui fera revenir Alec Treveya !
- Vous n’êtes pour rien dans sa mort.
- Mais vous non plus d’ailleurs, soit dit sans vous vexer.
- Jamais...
- Bond... Revenez vivant...

5.45 (12 votes)

- Est-il nécessaire de vous rappeler 007, que vous avez l’autorisation de tuer… et non de prendre l’autoroute en sens inverse !!
- Je ne me risquerais pas.

5 (0 vote)

- Vous détruisez toujours tous les véhicules que vous utilisez ?
- Le règlement m’impose cette procédure. Joujou pour voyou…
- Ah. Il faut que je trouve un moyen de transport pour notre escapade à Cuba.
- Notre escapade ?
- Est-ce que vous sauriez désarmer cette arme ?
- Bah… euh… je pense juste que ça dépend de la sorte d’arme que vous voudriez me voir désarmer !
- Alors ? Dites moi… est-ce que ce fameux règlement vous impose d’autres procédures dont vous devriez m’informer, Commandeur ?
- Des milliers… mais je ne parle de tout cela que du bout des lèvres…

5 (0 vote)

Personnages du film