Kaakook

Film - Les yeux jaunes des crocodiles

Affiche de Les yeux jaunes des crocodiles
Titre
Les yeux jaunes des crocodiles
Réalisé par
Cécile Telerman
Année de sortie
2014
Nombre de citations
11
Note moyenne des citations
6
Publication

Dernière mise à jour

Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (11)

J’ai une chauve-souris sur le nez ?

Les yeux jaunes des crocodiles, Iris Dupin à Caroline Vibert.
6.15 (3 votes)

- Tu m’as toujours dit que c’était ringard, le Moyen Âge ! Vous vous êtes tellement foutu de moi, maman et toi !
- Oh je sais, en plus j’ai tout fait comme toi, hyper sérieuse, comme si je donnais un cours magistral, tout le monde m’écoutait. Voilà. Et maintenant, je suis dans la merde, l’autre, il est accroché à mon répondeur, il veut absolument signer un contrat, et je fais quoi ?
- Bah t’as qu’à recopier ma thèse !

6.15 (3 votes)

- Est-ce que tu regardes les hommes autour de toi ?
- Ah non, pas du tout. J’ai pas du tout la tête à ça en ce moment.
- Oh, c’est toujours le moment d’avoir la tête à ça !

6.15 (3 votes)

- Hortense, qu’est-ce que c’est que cette tenue ?
- Ça s’appelle un maillot, maman. Et t’es pas obligée de parler si fort, on n’est pas à la piscine de Courbevoie ici.

6.15 (3 votes)

- Hortense, va te changer s’il te plaît.
- Mais certainement pas, non. C’est pas parce que tu t’habilles comme un sac que j’dois faire la même chose !

6.15 (3 votes)

Vous savez, y’a des gens qui se demandent si Dieu existe, si euh… y’a, y’a des gens sur Mars ou… Eh bin, moi, je me demande où va l’amour quand… quand il s’en va ?

6.15 (3 votes)

- Qui va s’occuper de mes plantes ?
- Elles peuvent crever tes plantes !

5.83 (2 votes)

- J’en connais plein des histoires à raconter. Bah tu sais, le fameux Rollon, le chef des Normands, bah quand il est arrivé à Bayeux, il est tombé amoureux…
- Oui, excuse-moi, Jo, mais on en a rien à foutre de tes histoires sur Rollon…

5.83 (2 votes)

- J’ai toujours su qu’tu réussirais. T’es une battante comme moi. Toute petite déjà, tu pleurais mieux qu’les autres !
- Je quoi ?
- Tu pleurais mieux qu’les autres !

5.83 (2 votes)

- Figurez-vous qu’Iris Dupin s’inspire de Jean de Fécamp… Vous savez, l’histoire de Saint Benoît qui éteint de ses larmes les flammes de sa paillasse… C’est incroyable, non ?
- Pas tant que ça, hein… Elle est dans tous les vieux grimoires, cette histoire…
- Ça, ça m’étonnerait beaucoup. Parce que c’est moi qui l’ai inventée.
- Quoi ?
- Oui, je l’ai inventée rien que pour vous. Je voulais, euh… J’sais pas, je voulais vous épater…

5.83 (2 votes)

- Mon boss chinois me paye pas. J’suis désolé.
- Bah pourquoi y t’paye pas ?
- Les crocodiles marchent pas. J’me suis fait embrouiller.

5.83 (2 votes)

Il manque une citation importante ? N'hésitez pas à proposer une réplique pour ce film.

Personnages du film

Haut de page