Kaakook

Film - Que les gros salaires lèvent le doigt !

Affiche de Que les gros salaires lèvent le doigt !
Titre
Que les gros salaires lèvent le doigt !
Réalisé par
Denys Granier-Deferre
Année de sortie
1982
Nombre de citations
5
Note moyenne des citations
5.59
Publication

Dernière mise à jour

Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (5)

Où est la mère ?

Que les gros salaires lèvent le doigt !, José Viss.
5.83 (2 votes)

Tiens, assez de vos deux putains là, hein, j’ai bien dit vos deux putains !

Que les gros salaires lèvent le doigt !, Lenoir.
5.83 (2 votes)

- Ça vous dérangerait de ramasser ma serviette ?
- J’vois rien.
- Cherchez mieux. Cherchez bien.
- [Il voit la serviette entre les cuisses d’Odile] Mais elle est pas tombée.
- Faites comme si.
- … [Il n’ose pas la prendre vraiment]
- Venez la prendre plus doucement.
- Mais vous êtes folle…
- La serviette, Lume !
- Oui. [Il s’empare enfin de la serviette]
- Vous avez remarqué ?
- Quoi ?
- J’n’en porte pas. J’n’en porte plus d’ailleurs, surtout par ce temps…

5.83 (2 votes)

J’la veux la Rue d’la Paix ! Y m’la faut, bordel !

Que les gros salaires lèvent le doigt !, Sébaz.
5.45 (1 vote)

Le curé se prenait pour Bernanos, il nous parlait de la confiance réciproque, du bien et du mal, des Blancs et des Noirs. Un jour, j’en ai eu marre du cureton, je l’ai fait muter dans la banlieue nord. Ils nous ont mis un bossu à la place. C’est embêtant, on perdait du temps parce que fallait toujours vérifier s’il s’était lavé les mains. Des mains de bossu, on se méfie, c’est toujours douteux. À la fin d’ailleurs, je l’obligeais à donner l’hostie avec des gants. Des gants de cuisine, en caoutchouc.

5 (0 vote)

Il manque une citation importante ? N'hésitez pas à proposer une réplique pour ce film.

Personnages du film

Haut de page