Kaakook

Film - Rencontre avec joe black

Affiche de Rencontre avec joe black
Titre
Rencontre avec joe black
Réalisé par
Martin Brest
Année
1998
Nb de citations
8
Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (8)

- Je sais que ce n’est pas très original... L’amour est passion, obsession... Sa présence est vitale. Je veux dire tombe à la renverse, trouve quelqu’un que tu aimeras à la folie et qu’il t’aimera de la même manière. Trouver cet homme ? Et bien, laisse de côté ta tête et sois à l’écoute de ton cœur. S’il bat en tout cas je n’entends rien. La vérité ma chérie c’est que sans amour, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Être passé sur cette Terre sans connaître l’amour, le vrai, et bien, c’est être passé à côté de la vie. Il faut essayer de le trouver, parce que si tu n’as pas essayé, tu n’as pas vécu.
- Bravo.
- Tu es cruelle.
- Excuse-moi. Redis le moi encore mais en version courte cette fois.
- D’accord... Sois prête. Qui sait ? Ça existe les coups de foudre.

Rencontre avec joe black.
9.29 (116 votes)

Multiplie par l’infini, prolonge a tout jamais et tu auras une vague idée de ce dont je te parle.

8.63 (63 votes)

Si tu veux tester là ma résolution sache que ce ne sont pas les mois ou les années, mais les millénaires que tu compteras à l’ombre d’un endroit sans porte.

8.11 (27 votes)

- Il y a une chose qui m’intrigue. Vous ici et apparemment occupé, que devient votre travail pendant ce temps ?
- Quand tu t’es rasé ce matin, tu ne faisais pas que te raser ?
- Comment ça ?
- Tu faisais naître des idées, tu faisais des plans, prenais des décisions, pas vrai ?
- Ouais je crois
- Tu as déjà saisi le concept : une partie de toi peut faire quelque chose et l’autre partie faire autre chose. Peut-être même régler certains problèmes de travail, d’accord ?
- Ouais bien sûr !
- Donc tu as compris l’idée. Félicitations Bill ! Multiplie ça par l’infini, tu ajoutes la profondeur de l’éternité et tu auras encore beaucoup de mal à percevoir ce dont je te parle.
- Joe ?
- Oui, Bill ?
- Vous ne lâchez jamais un gars ?
- Tu parles d’une exception ?
- Chaque règle en a une.
- Pas celle-ci...

7.73 (12 votes)

Pense à des millénaires multipliés par l’éternité, ajoutés aux temps immémoriaux. J’ai toujours été dans les parages. Mais depuis peu, vos petites affaires ici ont piqué mon intérêt. Appelle ça de l’ennui, de la curiosité de ma part. L’élément le plus durable et important de l’existence est venu pour te voir.

Rencontre avec joe black, Joe Black à Bill Parrish.
7.59 (19 votes)

Me lèche pas le cul, tu vas gâcher mon autopsie.

7.42 (21 votes)

Soit follement heureuse.

Rencontre avec joe black.
6.88 (22 votes)

When I introduce you, and I tell them who you are, I don’t think anyone will stay for dinner.

6.82 (12 votes)

Personnages du film