Kaakook
connexion inscription

Citation - Cher Charlie, Bonjour. Comment s’est passée cette…

Cher Charlie,

Bonjour. Comment s’est passée cette année ? Charlie, j’ai des choses à te dire. Lors de notre première rencontre je t’ai dis que mon fiancé m’avait plaquée, c’était un mensonge. La vérité c’est qu’il est mort. Sur le mot qu’il a laissé il a seulement écrit « Je suis désolé, je souffre trop ». J’étais anéantie, je ne pouvais pas l’accepter. J’ai commencé à boire ce qui, comme tu l’as vu, me convient très mal. J’étais souvent ramenée en taxi à la maison par des étrangers, c’est pour ça que mon père s’est comporté ainsi avec toi. Franchement si t’étais amené à le connaitre tu verrai que c’est quelqu’un de bien. J’étais très proche de la mère de mon fiancé, j’ai essayé de continuer à la voir. Elle disait qu’elle voulait me faire rencontrer un type super. Rien que l’idée me faisait mal ! Et je t’ai rencontré. Tu me fais penser à lui, comme lui tu es solide, gentil et sûr de toi à ta manière. Physiquement vous vous ressemblez. Vous avez beaucoup d’autres points communs, des petits détails, mais qui ont leur importance. On s’était rencontré sur un quai de métro, comme toi et moi, comme lui tu avais un mouchoir. J’étais très malade à l’époque et il s’est occupé de moi, comme toi. Au fur et à mesure que je te fréquentais je voyais mon brouillard se dissiper un peu, j’ai mis ça sur le compte de vos ressemblances. Alors j’ai décidé que toi et moi on ferait tout ce que je faisais avec lui de cette façon ça serait comme s’il n’était jamais mort et ma douleur disparaitrait. Pour le trente-troisième jour de notre rencontre il m’avait apporté un rose, je t’ai demandé de faire pareil. On avait évoqué notre avenir sous cet arbre, c’est le même que j’ai choisi pour toi et moi. Il avait un restaurant préféré, je t’y ai emmené. Il s’est noyé dans l’océan, j’ai fais en sorte que tu y tombes et je t’ai sauvé. Tout ça c’était complètement dingue et égoïste, je me suis trompée je sais mais la douleur peut rendre fou. De toute façon ça ne marchait pas. Et à un moment j’ai réalisé que je t’aimais bien, et pas parce que tu faisais tout comme lui, mais parce que c’était toi que j’aimais bien. Chaque fois que je commençais à être heureuse, je refoulais ce sentiment, je me sentais coupable d’être heureuse, coupable de me laisser aller, de l’oublier ne serait-ce qu’une minute. J’avais l’impression de le trahir et je ne pouvais que te blesser et ça ne me ressemble pas. Je ne suis pas comme ça, un jour j’espère pouvoir te le prouver. Il fallait faire quelque chose, pour donner une chance à l’avenir je devais rompre avec le passé. Pour ça j’avais besoin de temps. J’espère avoir guéri un an plus tard et être près de toi au moment ou tu lis cette lettre. Mais je ne suis pas là. Non pas parce que je ne suis pas amoureuse de toi, parce que je le suis. Et non parce que tu ne m’as pas manqué, parce que tu me manques déjà. C’est juste moi qui ne vais pas bien. Notre histoire n’est pas terminée. Tu m’attendras, tu peux m’attendre ? De tout mon cœur j’espère que oui.
Je t’aime, Jordan.

8.68 (43 votes)

Informations sur la citation

Affiche de My Sassy Girl
Publication

Casting
Jordan Roark
Elisha Cuthbert
Film
Citations de My Sassy Girl

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires.

Il faut être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire. Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.