Kaakook

Film - Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Affiche de Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages
Titre
Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages
Réalisé par
Michel Audiard
Année
1968
Nb de citations
11
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (11)

- J’ai bon caractère mais j’ai le glaive vengeur et le bras séculier. L’aigle va fondre sur la vieille buse.
- Ça c’est chouette comme métaphore.
- Ce n’est pas une métaphore c’est une périphrase.
- Ah fait pas chier !
- Ça c’est une métaphore.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.
8.87 (61 votes)

Une fille qui fait 95 de tour de poitrine et 32 de tour de tête ne peut pas vraiment être mauvaise. Elle peut seulement être légèrement sotte.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.
8.64 (34 votes)

Un pigeon, c’est plus con qu’un dauphin, d’accord... mais ça vole...

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.
8.48 (36 votes)

[En pleurs devant un tas de lingots d’or] J’sais que j’devrais pas... Mais j’peux pas m’en empêcher. C’est beau comme une crèche !

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, Charles.
8.28 (19 votes)

- Tends-lui ta main, Fred !
- Si je la lui tends, ce sera au travers de la gueule !

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.
8.16 (28 votes)

La connerie à ce point-là, moi, j’dis qu’ça d’vient gênant.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, Fred.
7.75 (30 votes)

Je pourrais pas vivre aux Indes. je dis les Indes comme je dirais la Chine ! C’est la même misère tout ça ! ... Je suis sûr qu’un jour aux Indes, y mangeront les touristes... comme ça... sans méchanceté... un coup de fringale. Pareil en Chine, vous verrez qu’y ne boufferont pas toujours que du riz en Chine... Y tourneront voraces.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, Charles.
7.41 (17 votes)

C’est pas inhumain d’entendre ça ! Mais qu’est-ce que tu veux que je fasse avec cinq cents briques, hein ! Surtout d’nos jours... Le SMIC est en plein chancelique, la TVA nous suce le sang, la Bourse se fait la malle... J’ai calculé, j’en aurais à peine pour cinq piges... J’aurais cinquante berges... Tu voudrais tout d’même pas que j’retourne au charbon à c’t âge-là, non ? Tu serais pas vache avec les vieux, des fois ?

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, Charles.
7.41 (17 votes)

Messieurs, si je vous ai arrachés à vos pokers et à vos télés, c’est qu’on est au bord de l’abîme. La maladie revient sur les poules. Et si j’étais pas sûr de renverser la vapeur, je vous dirais de sauter dans vos autos comme en 40. Le tocsin va sonner dans Montparnasse. Il y a le choléra qu’est de retour. La peste qui revient sur le monde. Carabosse a quitté ses zoziaux. Bref, Léontine se repointe. Bon, je récapitule dans le calme : on la débusque, on la passe à l’acide, on la dissout au laser et on balance ce qui reste dans le lac Daumesnil.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, Charles.
6.97 (23 votes)

J’m’appelle Rita. J’suis drôlement bien foutue et vachement intelligente. Vous autres, j’sais pas c’que vous aimez – les œufs au plat, Teilhard de Chardin ou le rythm and blues – moi c’est les sous.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, Rita.
6.82 (12 votes)

Pauv’ Fred.

Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, Fred.
5.77 (16 votes)

Personnages du film