Kaakook

Film - L’associé du diable

Affiche de L’associé du diable
Titre
L’associé du diable
Réalisé par
Taylor Hackford
Année
1998
Nb de citations
13
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (13)

- Qu’est ce que l’on fait de l’amour ?
- Très surfait. Sur un plan biochimique, tu arrives au même résultat en mangeant deux ou trois tablettes de chocolat.

L’associé du diable.
9.28 (157 votes)

La culpabilité, c’est un énorme sac plein de briques, tout ce que tu as à faire, c’est le poser. Pour qui tu le portes ton sac de briques ? Dis-moi Kevin. Dieu ? C’est ça ? Dieu ? Tu sais quoi ? J’vais te dévoiler une petite info exclusive au sujet de Dieu : Dieu aime regarder. C’est un farceur. Réfléchis : il accorde à l’homme les instincts, il vous fait ce cadeau extraordinaire et ensuite, qu’est-ce qu’il s’empresse de faire ? Et ça j’peux te l’jurer, pour son propre divertissement, sa propre distraction cosmique, personnelle, il établit des règles en oppositions. C’est d’un mauvais goût épouvantable... Regarde, mais surtout ne touche pas. Touche, mais surtout ne goûte pas ! Goûte, n’avale surtout pas ! Ha ha ha ! Et pendant que vous êtes tous là à sautiller d’un pied sur l’autre, lui qu’est-ce qu’il fait ? Il se fend la pêche à s’en cogner son vieux cul de cinglé au plafond. C’est un refoulé ! C’est un sadique ! C’est un proprio qu’habite même pas l’immeuble ! Vénérer un truc pareil ? Jamais !

9.02 (154 votes)

Mieux vaut régner en enfer qu’être esclave au paradis.

L’associé du diable.
8.72 (68 votes)

C’est ma main qui fait sourire la Joconde.

L’associé du diable.
8.56 (101 votes)

Le libre arbitre, c’est ça qui fout la merde.

8.48 (56 votes)

Le véritable pouvoir, c’est de ne jamais avoir à s’excuser.

8.42 (91 votes)

... La vanité. Décidément mon péché préféré.

L’associé du diable.
8.35 (75 votes)

Kevin Lomax : Il dort bien quelque part ?
Un collègue : Qui a dit qu’il dormait ?
Kevin Lomax : Mais il baise bien quelque part ?
John Milton : Partout !

L’associé du diable.
8.26 (36 votes)

Je suis un humaniste ; peut-être même le dernier...

8.1 (53 votes)

Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups.

8.04 (36 votes)

On rend bandant les rêves les plus tartes, à force de billets verts, de toc, de plaqué, de paillettes, jusqu’à ce que le dernier des humains se prenne pour un empereur et devienne son propre dieu...

L’associé du diable.
7.91 (33 votes)

Vendriez-vous votre âme au diable pour réussir dans la vie ?

7.71 (38 votes)

C’est un proprio qu’habite même pas l’immeuble ! Vénérer un truc pareil, jamais !

7.61 (36 votes)

Personnages du film