Kaakook

Film - Les Chansons d’amour

Affiche de Les Chansons d’amour
Titre
Les Chansons d’amour
Réalisé par
Christophe Honoré
Année
2007
Nb de citations
7
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (6)

Où chaque seconde est une poignée de terre, où chaque minute est un sanglot. Vois comme je lutte, vois ce que je perds en sang et en eau. J’espère qu’au ciel, des diables malins coupent aux anges leurs ailes pour que tu retombes du ciel, dans mes bras ouverts, cadeau providentiel...

8.84 (59 votes)

Aime-moi moins mais aime-moi longtemps !

8.84 (119 votes)

Un serment à l’eau, deux paroles en l’air, trois petits bateaux oubliés par terre, un peu de ta bouche, beaucoup de ta gueule, quatre poils dans la douche, tu vivrais mieux seul. Tes erreurs, mes jugements, mes jurons, tes errements... Et après ? Après, on rêve d’avant. Rien de secret, tout se perd. De quoi avons nous l’air à l’heure de l’inventaire ? (...) Tenter plus pour trois fois rien. Trop de mal pour un bien. Au bout du compte, amour, tu m’aimes combien ? Huit ans à t’aimer ; c’était un jeudi, la Terminale B, pas une lettre depuis. Je sais plus bien je vais mentir, je ne trouve plus rien de neuf à te dire. Que te reste-t-il de moi ? Mieux vaut en rester là. Mais dis moi, est ce que je compte pour toi ?

Les Chansons d’amour.
8.47 (49 votes)

Lave
Ma mémoire sale dans son fleuve de boue
Du bout de ta langue nettoie-moi partout
Et ne laisse pas la moindre trace
De tout ce qui me lie et qui me lasse
Hélas
Chasse
Traque-la en moi, ce n’est qu’en moi qu’elle vit
Et lorsque tu la tiendras au bout de ton fusil
N’écoute pas si elle t’implore
Tu sais qu’elle doit mourir d’une deuxième mort
Alors
Tue-la encore
Pleure
Je l’ai fait avant toi et ça ne sert à rien
À quoi bon les sanglots, inonder les coussins
J’ai essayé
Mais j’ai le cœur sec et les yeux gonflés
Alors brûle
Brûle quand tu t’enlises dans mon grand lit de glace
Mon lit comme une banquise qui fond quand tu m’enlaces
Plus rien n’est triste, plus rien n’est grave
Si j’ai ton corps comme un torrent de larmes
Ma mémoire sale dans son fleuve de boue
Lave

8 (25 votes)

On m’avait déjà prévenu, c’est dangereux les bretons, alors un breton amoureux, houlaaa !

Les Chansons d’amour, Alice.
7.78 (44 votes)

- Je t’ai pris des euhh des euhh... À la boulangerie.
- Des croissants ?
- Non pas des croissants des pains aux raisins.

6.07 (18 votes)

Personnages du film