Kaakook

Personnage - John Rambo

Rambo apparaît dans :


Répliques de Rambo (26)

- Qu’est ce que c’est ?
- Une lampe bleue…
- Et ça fait quoi ?
- Du bleu.

8.69 (188 votes)

Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre.

8.57 (116 votes)

- Qui êtes vous ?
- Ton pire cauchemar.


En ville, tu fais la loi. Ici, c’est moi. Alors fais pas chier. Fais pas chier ou je te ferai une guerre comme t’en as jamais vue.

8.37 (88 votes)

- Ça va ?
- Tu m’as appris à oublier la douleur…
- Ça marche ?
- Pas vraiment. Mais je vous en veux pas.

8.21 (68 votes)

Live for nothing, or die for something.

8.15 (44 votes)

- Rambo, vous allez être en parfaite sécurité car nous allons mettre les meilleurs armes du monde à votre service.
- J’ai toujours cru que c’était l’esprit la meilleure arme.

7.94 (24 votes)

- John comment tu te sens ?
- Bien cuit !

7.86 (46 votes)

- Rambo ? C’est Murdock. On est heureux que vous soyez vivant. Où êtes-vous ? Donnez votre position et on vient vous chercher.
- Murdock… je vais revenir et j’aurai votre peau.

7.86 (18 votes)

Ça va être dur de les encercler.

7.54 (55 votes)

Tu sais qui tu es, de quoi tu es fait. Tu as la guerre dans le sang. Tu n’as pas tué pour ton pays, tu as tué pour toi. Dieu n’effacera jamais ça. Quand tu y es poussé, tuer devient aussi facile que respirer.

7.5 (30 votes)

- Please, it will help change people’s lifes.
- You bringing any weapons?
- Of course not.
- Then you ain’t changin’ nothin’.

7.35 (24 votes)

- C’est terminé, Johnny. C’est terminé !
- Rien n’est terminé ! Rien ! Tout continue à cause de vous. C’était pas ma guerre. C’est vous qui m’avez appelé, pas moi. Et j’ai fait ce qu’il fallait pour gagner, mais on n’a pas voulu nous laisser gagner. Et je suis revenu dans le monde, et j’ai vu ces larves m’attendre à l’aéroport, me conspuer comme un criminel. Ils m’ont traité de toutes les saloperies, ils m’ont appelé « le boucher ». Mais qui sont-ils pour me faire des reproches, hein ? Qui sont-ils ? Est-ce qu’ils étaient à ma place, en pleine jungle ? Ils nous jugent sans savoir de quoi ils parlent.
- C’était un moment dur pour tout le monde, Rambo. Tout ça c’est du passé, maintenant.
- Pour vous ! Pour moi la vie civile c’est rien. Au combat on avait un code d’honneur : tu couvres mes arrières, je couvre les tiens. Mais ici, il y a plus rien.
- Tu es le dernier d’un groupe d’élite. Ne finis pas comme ça.
- Là-bas je pilotais un avion de chasse, je pouvais conduire un tank, j’avais en charge un million de dollars de matériel. Mais ici, j’arrive pas à avoir un boulot de gardien de parking !

7.22 (26 votes)

C’était leur guerre pas la mienne !

7.06 (7 votes)

- Who are you?
- Your worst nightmare.


- Vous avez des armes ?
- Non.
- Alors vous ne sauverez personne.


Y en a aucun de nous qui, à cet instant, n’a pas envie d’être ailleurs. Mais ça c’est notre boulot, on est comme ça. Entre vivre pour rien ou mourir pour quelque chose. À vous de choisir.

6.67 (5 votes)

Vous vous souvenez de Danforth ? Quand j’ai vu cette publicité, j’ai pris un marqueur fluorescent et j’ai écrit « trouvé ». Je l’ai envoyé à Las Vegas, parce qu’on passaient notre temps à parler de Las Vegas, de cette putain de bagnole… Cette Chevrolet 58 décapotable, il en parlait tout le temps ! Il disait qu’on roulerait jusqu’à s’en faire crever les pneus…
Ces baraques ou on était, y a un gosse qui s’est pointé. Ce gosse il avait une boite pour cirer les pompes, il a dit « Chaussures s’il vous plaît ! Chaussures ! ». Moi j’ai dit non, puis il continuait à demander alors Joe à dit oui. Je suis allé chercher deux petites bières, et la boite est piégée. Il ouvre la boite et son corps explose en morceau dans toute la pièce ! Il est étendue, il hurle à la mort. J’ai des bouts de chair partout sur moi ! Comme ça ! J’ai du enlever les morceaux vous savez, ma veste était couverte de mon ami ! Du sang et tout ! J’essaie de remettre tout en place mais son ventre s’ouvre et ses entrailles me tombent dessus ! Y avait personne pour nous aider ! J’étais perdu, et il se met à crier : « J’veux rentrer chez moi ! J’veux rentrer chez moi ! ». Il s’arrêtait plus de crier : « J’veux rentrer chez moi ! J’veux conduire ma Chevrolet 58… » Mais j’arrivais pas à trouver ses jambes… j’arrive pas à trouver ses jambes ! J’peux pas sortir ça de ma tête, ça fait pourtant sept ans… Chaque jour j’y pense ! Je me réveille, j’sais plus ou je suis. Je parle plus à personne, des fois toute une journée, toute une semaine…

6.43 (4 votes)

Eux ont versé le premier sang pas moi.

6.32 (9 votes)

- Je pense que Dieu aime les fous.
- Pourquoi ?
- Parce-que, il en met tellement au monde.

6.25 (6 votes)

Haut de page