Kaakook
connexion inscription

Personnage - John Connor

John Connor apparaît dans :


Répliques de John Connor (20)

- Tu dois faire ce que je te dis alors ?
- C’est un des paramètres de ma mission.
- Mets-toi sur un pied !

8.46 (29 votes)

- Est-ce qu’il y a moyen d’apprendre des trucs par programmes chez toi, pour que tu puisse avoir l’air… plus humain… ne plus avoir l’air aussi con.
- Mon UPC est un neuro-processeur, un ordinateur à apprendre, plus j’ai de contacts avec les humains et plus j’apprends.
- Cool.

8.21 (18 votes)

- Bon sang mais t’allais tuer ce gars là ?
- Bien sur, je suis un Terminator.

7.75 (30 votes)

Il n’y a pas de destin, mais ce que nous faisons.

7.59 (19 votes)

Ici John Connor, si vous écoutez ce message, vous êtes la résistance.

7.35 (24 votes)

- Qu’est ce que tu veux dire ? Tu veux qu’on coure se cacher au fond d’un trou pendant que les bombes pleuvent ?
- C’est ton destin.

6.82 (12 votes)

- Alors l’autre type c’est un Terminator comme toi hein ?
- Pas comme moi, lui c’est un T-1000, le plus récent prototype.
- Tu veux dire plus perfectionné que toi ?
- Oui, il est en poly-aliage mimethique.
- Qu’est-ce que ça veut dire se charabia ?
- En métal liquide.

6.8 (15 votes)

L’avenir n’est pas écrit. Il n’y a de destin que ce que nous faisons. J’aimerais pouvoir le croire…
Je m’appelle John Connor. Elles ont essayé de m’assassiner avant ma naissance, l’année de mes treize ans, elles ont réessayé… Des machines venues du futur, des terminators.
Toute ma vie, ma mère m’a répété que la tempête approchait : le jugement dernier. Trois milliards de vies disparaîtraient en un instant et je mènerai de ce qu’il resterait de l’humanité à la victoire finale.
Ce n’est pas arrivé, les bombes ne sont pas tombées, nous avons empêché le jugement dernier. Je devrais pouvoir me sentir hors de danger, mais ce n’est pas le cas… Alors je vis au large, pas de téléphone, pas d’adresse, rien ni personne ne peut me trouver. J’ai effacé tout ce qui me rattachait au passé, mais malgré mes efforts, je ne peux effacer mes rêves, mes cauchemars…
Je sens le poids de l’avenir peser sur moi, un avenir dont je ne veux pas. Alors je continue de fuir, le plus vite possible, n’importe où, nulle part…

6.47 (7 votes)

- Pourquoi vous pleurez ?
- Tu veux dire « tout-le-monde » ?
- Oui.
- J’en sais rien. Ça vient tout seul. Tu sais, quand tu souffres.
- Tu pleures quand tu as mal ?
- Oh non, pas toujours. Souvent, tout va bien dans ton corps, mais tu souffres quand-même. Tu piges ?
- Non.

5.45 (1 vote)

- Il va falloir d’abord que t’apprennes à parler. On ne dit pas « affirmatif » ou bien des conneries de ce genre. On dit « No problemo ». Et si quelqu’un est vers toi en roulant des mécaniques, tu dis « Va chier » et si tu veux en mettre plein la vue c’est « Hasta la vista, baby ».
- Hasta la vista, baby.
- Ouais, ou « Dégage, sac à merde ». Et si un type s’énerve, tu dis comme ça « Reste cool ». Tu peux aussi faire des combinaisons.
- Reste cool, sac à merde.
- C’est super ! Tu vois que ça rentre !
- No problemo.

5.45 (1 vote)

John Connor : On a de la visite !
Miles Dyson : La police ?
Sarah Connor : Combien ?
John Connor : Tout ce qu’ils ont pu trouver !

5.45 (1 vote)

Alors ? C’est qui la merde à résidu de capotes trouées ?

5.45 (1 vote)

- On ne s’en sortira pas, hein ? Je parle de tout-le-monde.
- C’est dans votre nature de vous détruire vous-même.
- Ouais, on n’est pas dans la merde !

5 (0 vote)

Va te faire foutre, putain de machine !

5 (0 vote)

- Tu te souviens de moi, au moins ? Sarah Connor, la destruction de Cyberdyne, « Hasta la Vista, Baby »… ça ne te rappelle rien ?
- C’était un autre T-101.
- Pourquoi ? Vous êtes fabriqués en série, peut-être ?
- Exact.
- Oh merde ! Ne me dis pas que je vais devoir te refaire toute l’éducation !

5 (0 vote)

- C’est ta mère ?
- Ouais.
- Elle est super cool, hein ?
- Non, c’est une vraie psycho. C’est pour ça qu’elle à Besquadero. C’est un hôpital psychiatrique, ok ? Elle a essayé de faire sauter une usine d’ordinateurs et elle s’est fait piquer, l’idiote.
- C’est pas vrai !
- Si. C’est une vraie ratée.

5 (0 vote)

Terminator : Comment s’appelle le chien ?
John Connor : Max.
Terminator : [Avec la voix de John] Eh Janelle, qu’est-ce qui lui arrive à Woolfy ? Je l’entend aboyer ! Il va bien ?
Janelle Voight : Woolfy va bien, chéri. Woolfy va très bien. Où es-tu ?
Terminator : [Raccroche] Tes parents adoptifs sont morts.

5 (0 vote)

- John, tu vas me faire le plaisir de te ramener et de faire ce que ta mère t’a dit !
- Ce n’est pas ma mère, Todd.

5 (0 vote)

Tu sais, on a passé beaucoup de temps en Nicaragua ou des pays comme ça. Il y a même eu une époque où elle était avec ce givré d’ancien béret vert, trafiquant d’armes. Puis il y en a eu d’autres. Elle se serait collé avec n’importe-quel mec qui pouvait lui apprendre comment faire de moi un « grand chef militaire » puis elle s’est fait bouclée. C’est genre : « Désolé, petit. Ta maman est une folle. Tu savais pas ? » C’est comme si tout ce qu’on m’avait apprit à croire n’était plus que de la merde tout d’un coup. Je l’ai haï pour ça, mais tout ce qu’elle a dit était vrai. Elle savait. Seulement, personne ne l’a cru. Même pas moi.
#

5 (0 vote)

- J’ai besoin d’une minute, là ! Tu essayes de me dire que cette chose peut imiter tout ce qu’elle touche ?
- Tout ce que le contact physique peut analyser.
- Déconne pas ! Comme si il se déguisait, par exemple, en paquet de cigarettes ?
- Non. Uniquement les objets de même taille.
- Alors pourquoi il s’est pas transformé en bombe pour m’avoir ?
- Il ne forme pas les machines trop complexes. Armes et explosifs ont des parties mécaniques ou chimiques. Il ne sait pas les faire. Mais il peut faire toutes formes de métal.
- Comme quoi ?
- Tous les couteaux ou armes blanches.

5 (0 vote)