Kaakook
connexion inscription

Personnage - Nat

Nat apparaît dans :


Répliques de Nat (15)

Je crois qu’on était plus amoureux de l’idée d’être amoureux.

5.45 (1 vote)

On a une vie sexuelle exceptionnelle. Mais le problème n’est pas là. J’aime beaucoup l’album « Off the Wall » de Michael Jackson, mais je ne m’imagine pas n’écouter que ça jusqu’à la fin de ma vie.

5.45 (1 vote)

- Si tu ne connais pas les paroles, ne chante pas, c’est débile.
- ... Dit le mec déguisé en petit pois.

5.45 (1 vote)

Je ne sais pas ce qui se passe chez nous, mais ça fait 9 mois et aucun de nous n’est vraiment heureux, et je n’ai aucune solution.

5.45 (1 vote)

Beyonce c’est mon MARI.

5 (0 vote)

- Tu es heureuse ?
- Comblée. C’était les 2h36 les plus belles de ma vie.

5 (0 vote)

- Moi si je devais choisir un super pouvoir, je voudrais la capacité de parler espagnol. Ce serait sidérant de pouvoir dire des trucs du style « Holà », « Gaspacho ».
- Tu viens de le dire.

5 (0 vote)

Naomi : J’m’étais dit : « bonne pioche, t’as épousé un médecin ». Et là tu te rends compte que chaque matin tu verras les mêmes oreilles pleines de poils, tu contempleras le même ongle de pied rongé par une mycose, et tu devras supporter cet horripilant raclement de pharynx qu’il va faire jusqu’au jour où on t’enterrera.
Nat : Et le même pénis. Il se pourrait que je ne vois plus jamais aucun autre pénis. Sauf si on a un petit garçon.
Chloe : Ou sauf si tu te fais violer.

5 (0 vote)

- Pourquoi tu bouffes pas un sandwich ?
- J’boufferais un sandwich si tu veux, mais ce sera un sandwich sans pain parce que je suis allergique au gluten.

5 (0 vote)

- Tu as vu mon téléphone ?
- Nan, où il était la dernière fois ?
- Bin si je le savais il serait pas perdu. C’est le propre des choses qu’on perd.

5 (0 vote)

À chaque fois que j’expulserais un petit peu d’air je penserai à vous.

5 (0 vote)

- Est-ce que je suis autorisé à vous dire que vous êtes superbe ?
- En théorie non, ce serait considéré comme du harcèlement sexuel.

5 (0 vote)

- Il faut que je te parle Nat. Je crois que je t’ai pas assez dit que tu étais une femme incroyable. Tu es belle, perspicace brillante et spirituelle. Tu es parfaite, tu es l’épouse parfaite. Mais pas pour moi. Toute mon existence j’ai guetté la femme de ma vie, et je sais aujourd’hui que ce n’est pas toi. Ta façon de plisser le nez quand tu rigoles ne me plaît pas du tout. Ton adorable manie de t’ébouriffer les cheveux m’irrite passablement. Je voulais chérir toutes les facettes de ta personne, mais en fin de compte il ne s’est rien passé. En fait ce que j’essaie de te dire c’est... Natash Moss, veux tu divorcer ?
- Oui ! Oui ! Oui ! Je le veux ! Plus que tout !

5 (0 vote)

- Si tu veux partir, je comprendrais.
- C’est ce que tu veux ?
- C’est pas ce que je viens de dire.
- À t’entendre t’as envie de baisser les bras.
- Arrête de mettre des mots dans ma bouche, tu as dit toi-même que c’était difficile.
- Oui mais en tout cas j’ai jamais dit que je voulais partir. Alors ? Si tu veux laisser tomber...
- J’ai pas l’intention de laisser tomber.
- Moi non plus.
- Cool.

5 (0 vote)

Je n’ai rien dit, parce que je me suis dit qu’on gagnerait un client si je flirtais avec vous, et finalement j’y ai pris goût au point de... souhaiter que ça ne s’arrête pas.

5 (0 vote)