Kaakook

Acteur / Actrice - Matthew McConaughey

Matthew McConaughey joue dans :


Répliques de Matthew McConaughey (14)

Mankind was born on Earth. It was never meant to die here.

8.89 (44 votes)

Les parents sont les fantômes de l’avenir de leurs enfants.

8.28 (48 votes)

We used to look up at the sky and wonder at our place in the stars, now we just look down and worry about our place in the dirt.

8.09 (37 votes)

L’homme est né sur Terre, rien ne l’oblige à y mourir !

7.83 (13 votes)

We’ve always defined ourselves by the ability to overcome the impossible. And we count these moments. These moments when we dare to aim higher, to break barriers, to reach for the stars, to make the unknown known. We count these moments as our proudest achievements. But we lost all that. Or perhaps we’ve just forgotten that we are still pioneers. And we’ve barely begun. And that our greatest accomplishments cannot be behind us, because our destiny lies above us.

7.31 (16 votes)

Dans le temps on levait les yeux en se cherchant une place parmi les étoiles… Là on fait que baisser les yeux et se soucier de trouver notre place dans la gadoue.

6.67 (5 votes)

- It’s not possible.
- No it’s necessary.

6.47 (7 votes)

- Cooper, what are you doing?
- Docking.

5.83 (2 votes)

- En te portant candidate, tu es prête à donner ta vie, tu es prête à mourir pour ça. Pourquoi ?
- D’aussi loin que je me souvienne, je me vois à la recherche de quelque chose : la raison pour laquelle nous sommes ici, ce que nous faisons ici, qui nous sommes. S’il y a une chance de trouver ne serait-ce qu’une petite partie de cette réponse, je crois que ça vaut la peine de donner sa vie. Pas toi ?

5.79 (9 votes)

Hush! The prophet speaks.

5 (0 vote)

Une personne m’a appris un jour, que le pouvoir dans une relation amoureuse, appartenait à celui qui s’impliquait le moins. Cette personne avait raison. Mais le pouvoir n’est pas le bonheur. Et je crois que le bonheur se tient lorsqu’on tient beaucoup aux personnes qu’on aime et qu’on s’implique.

5 (0 vote)

I like your style Doc.

5 (0 vote)

- Bon aller première chose : je suis désolé d’avoir bousillé la pièce montée du mariage, d’avoir essayé de draguer ta mère et d’avoir assommé ton père ici présent et surtout, d’avoir bousillé ton mariage. Pardon. Maintenant que c’est dit, je te supplie, je te supplie de ne pas t’en aller. Paul et toi vous avez un truc rare, une relation hyper forte alors ne gâche pas tout.
- Il m’a trompé tu te souviens ?
- Il faut oublier, c’était il y a des années ! D’accord, c’était avec une de tes salopes de copines, une amie qui je te le rappelle, tu n’en veux même pas ! Et tu sais pourquoi ? Parce qu’au fond ça t’es égal. Tu aimes tellement Paul que tu lui as pardonné à la seconde et c’est ça qui te fait peur !
- Tu ne sais même pas ce que je ressens, tu ne sais rien !
- Mais si je le sais très bien, j’ai vécu la même chose. Et moi aussi ça m’a fichu une peur bleue. Et si elle me fait du mal ? Si elle me quitte qu’est-ce que je fais ? Et si elle meurt ? Je ne m’en remettrais pas. Alors j’ai coupé cours, avant qu’elle ne le fasse. Et tu sais quoi ? Ça a été la plus grosse erreur que j’ai faite. Et tu veux faire la même chose, et je te jure que je vais t’empêcher de faire cette bêtise. Il faut tenter l’amour, prendre le risque. Moi je l’ai pas pris. Regardes-moi. Je suis vide, tout seul, le fantôme d’un homme. Je ne te dis pas que tu ne souffriras jamais, mais je peux te garantir un truc : quelque soit la douleur que tu ressentiras, ça ne sera rien. Oui, rien comparé au regret que tu pourrais ressentir si tu fuis ton amour. En tant que spécimen qui a connu les deux, crois-moi, la douleur n’est rien comparé aux regrets qui te hantent à tout instant de la journée. Ne t’en vas pas. Ne fais pas ça.
- J’ai dû mal à croire ce que je vais dire, mais… Je crois que ce que tu dis est vrai.
- Alors tu veux aller te marier ?
- Bien sûr
- Bien sûr ?
- Tout à fait sûre !

5 (0 vote)

[Le fantôme apparaît devant lui et éclate sa bulle de chewing-gum]
- Oh really? You’re gonna run a ghost?
- Ahh… [Il retourne dans la pièce et ferme la porte]
- We could do this all day dude.
- Now, you’re not real, yeah, you can’t be, you’re just a repressed memory activated by all the boos and the trauma Pauly getting married… but you’re not real.
- Allright, well, have a nice trip! [Il le pousse, il tombe] See you next fall!! Haha…

4.55 (1 vote)

Haut de page