Kaakook

Acteur / Actrice - Michael Fassbender

Michael Fassbender joue dans :


Répliques de Michael Fassbender (12)

- Vous entendez ce bruit ? C’est le déclic de mon Walter braqué sur vos testicules.
- Alors on est deux, je vise vos couilles depuis le début.

9.12 (104 votes)

- Vous ne m’aviez pas dit que le lieu de rendez-vous était dans une putain de cave.
- Je l’ignorais.
- Vous m’aviez dit que ce serait dans une auberge.
- Eh bien, c’est une auberge.
- Ouais dans une cave ! Vous savez, se battre dans une cave présente de nombreuses difficultés, la première étant de se battre dans une cave !

9.03 (62 votes)

Souvenez vous pourquoi nous sommes morts, car il ne voulait pas d’hommages, de chants, de monuments ou de poèmes ventant leur bravoure. Son vœu était simple, « souvenez-vous de nous » ; ce sont ses mots, c’était son espoir, si des âmes libres traversent ce lieu, dans tous les siècles à venir, puissent-elles entendre nos voix leur murmurer à travers les pierres sans âge « Passant, va dire à Spartes qu’ici pour la loi spartiate nous reposons. » Ainsi mourut mon roi, ainsi moururent mes frères, il y a presque un an de cela. J’ai longtemps médité les paroles énigmatiques du roi sur la victoire, le temps a montré qu’il avait vu juste, car de grec libre à grec libre la nouvelle s’est répandue que le vaillant Léonidas et ses 300 soldats si loin de chez eux avaient donné leurs vies, pas seulement pour Spartes mais pour toute la Grèce et les promesses que ce pays porte en lui. Et aujourd’hui ici sur ce point pierreux de la Grèce nommé Platé, Xerxes et ses hordes vont quitter le monde des vivants. Là-bas les barbares sont blottis, une terreur sans nom s’est emparée d’eux, leur étreint le cœur de ses doigts glacés ils savent bien quelles épouvantables souffrances leurs ont infligé les coups de glaives et de lances des 300. Or, ils voient maintenant à travers la plaine 10 000 spartiates, marchant à la tête de 30 000 grecs libres. L’ennemi nous est 3 fois supérieur en nombre. « 3 contre 1 », c’est bien, pour des grecs ! Aujourd’hui, nous sauvons le monde du mysticisme et de la tyrannie et lui offrons un avenir plus radieux que tout ce que nous pouvons imaginer ! Dites tous merci à Léonidas et aux valeureux 300 pour la victoire !

9 (70 votes)

- My arm!
- It’s not yours anymore.

8.04 (41 votes)

- A thousand nations of the Persian Empire descend upon you. Our arrows will blot out the sun.
- Then we will fight in the shade.

8 (60 votes)

Les grandes choses ont de petits commencements.

7.37 (9 votes)

Disons que je suis le monstre de Frankenstein, et que je cherche mon créateur.

7.18 (29 votes)

- Erik je présume ?
- Je préfère Magneto !


Vous fabriquez ces armes pour nous détruire, pour quelle raison ! Parce que vous craignez nos talents. Parce que nous sommes différents. L’humanité a toujours été terrifiée par la différence. Je suis là pour vous le dire, à vous et au monde, votre terreur est justifiée ! L’avenir c’est nous. C’est nous qui hériterons du royaume terrestre et quiconque aura l’audace de s’interposer, subira le même sort que ces hommes que vous voyez devant vous ! Vous pensiez aujourd’hui, faire étalage de votre puissance. Au lieu de cela je vous donnerais une petite idée de la dévastation que ma race peut infliger à la votre. Que ce soit notre avertissement au monde et à vous mes frères et sœurs mutants, où que vous soyez, à vous je dis ceci : ne vous cachez plus ! Ne souffrez plus en silence. Vous avez vécu trop longtemps dans la honte et la peur, vécu trop longtemps dans l’ombre, révélez-vous, rejoignez-moi. Luttons ensemble au sein de notre confrérie, c’est un nouveau futur qui est né aujourd’hui !

6.09 (13 votes)

[Les Spartiates se protègent d’un nuage de flèches avec leurs boucliers. Astinos se marre.]
- Qu’est-ce qui te fait rire ?
- Tu l’avais dit.
- Quoi ?
- Qu’on se battrait à l’ombre.

5.83 (2 votes)

- Non, pas des esclaves… Vos femmes seront des esclaves, vos filles, vos garçons, vos anciens seront des esclaves, mais pas vous, non. À midi aujourd’hui, vous vous serez des hommes morts. Les cent nations de l’empire perse vont s’abattre sur vous et nos flèches vont vous masquer le soleil.
- Nous combattrons à l’ombre dans ce cas.

5.45 (1 vote)

Écoute moi John, celui qui a dit que le client est maître et qu’il a toujours raison, crois-moi, c’était un client.

4.55 (1 vote)

Haut de page