Kaakook

Acteur / Actrice - Kad Merad

Kad Merad joue dans :


Répliques de Kad Merad (17)

- Et… Et c’est comment la vie là-bas tous les jours ? Je veux dire, c’est tranquille non ?
- Dur. Dur, dur.
- Il… Il fait très froid ?
- Oh…ouf ! En été ça va parce que tu as 0, 0-1. Mais l’hiver ça descend, ça descend, ça descend ; moins 10, moins 20, moins 20 moins 30. Tu dis je reste couché, y te foutent du moins 40, tu vois ?
- Moins 40 ?!
- C’est le Nord !

9.27 (182 votes)

- Nicolas !
- Oui.
- Ne te marie jamais.
- D’accord.

9.05 (53 votes)

Action… Réaction !

8.83 (93 votes)

- C’est quoi cette caisse pourrie ?
- C’est une voiture de collection de prestige. Il y en a plus que trois qui roulent dans le monde et moi… J’ai la numéro 4.
- Et ça s’appelle comment ?
- Une FUEGO !

8.67 (50 votes)

- Vous êtes tout blanc.
- Je suis blanc de peau mais noir de cœur. L’Afrique est un cri qui vient de l’intérieur.

7.5 (14 votes)

- J’ai été con avant toi tu sais.
- Oui, mais toi tu l’es resté !

7.31 (16 votes)

Pfouaaaa, elle est bonne !!

6.54 (16 votes)

Paul Tellier : Alors cette première journée ?
Isabelle Tellier : Il était pas là.
Paul Tellier : Ah… Tu veux de l’eau ?
Lili : Si ça se trouve il est mort.
Paul Tellier : Dis pas de bêtises.
Lili : Il m’aurait appelé sinon.
Paul Tellier : S’il y avait un problème on le saurait.
Lili : S’il était vivant il m’appellerait. Moi il m’appellerait. J’me suis pas engueulée avec lui, moi. Je lui ai laissé je sais pas combien de messages, il rappelle pas ! Il répond pas ! Et maintenant sa messagerie est pleine ! On peut pas rester comme ça à rien faire. C’est pas possible ! Ce n’est pas possible ! Moi je peux pas ça ! Vous comprenez ? Je peux pas !

5.83 (2 votes)

Philippe Abrams : Antoine, vous portez ça au centre de tri, vous demandez le responsable il en a besoin d’urgence.
Antoine Bailleul : J’y vais tout de suite.
Philippe Abrams : Une fois arrivé là bas, appelez-moi pour me dire qu’il l’a bien reçu en main propre.
Antoine Bailleul : Entendu, j’vous appelle et j’vous dit quoi.
Philippe Abrams : Eh bah, qu’il a bien le dossier en main.
Antoine Bailleul : Oui ché cha, j’vous appelle de là bas et j’vous dit quoi.
Philippe Abrams : Quoi ? Mais je viens de vous le dire quoi !
Antoine Bailleul : Oui, j’ai bien compris.
Philippe Abrams : Donc vous m’appelez !
Antoine Bailleul : Oui heu ché cha. Une fois que j’lui remet en main propre j’vous appelle heu d’la bas et jvous dit quoi !
Philippe Abrams : Bah je sais pas moi heu par exemple : « allo heu c’est Antoine, ça y est je viens de donner le dossier en main propre au responsable du centre de tri ». C’est clair ?
Antoine Bailleul : Bah oui heu chui pas un boubourse je vous appellerai.
Philippe Abrams : Voilà vous m’appelez !
Antoine Bailleul : Et je vous dit quoi.
Philippe Abrams : Regardez moi Antoine ! Vous avez bu !
Antoine Bailleul : Non ?!
Annabelle Deconninck : Mais non monchieu le directeur, en fait « j’vous dis quoi » ché une expression ch’ti cha veut dire heu « j’vous dit s’qu’il en est quoi ».
Philippe Abrams : AH d’accord ! Pardonnez moi Bailleul. Donc vous m’appelez et vous me dites « quoi ».
Antoine Bailleul : Bah que le dossier est bien arrivé !

5.83 (2 votes)

- J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle !
- Je suis suspendu, c’est ça ?
- Pire !
- Viré ?
- Pire encore !
- Pire que viré, c’est quoi ?
- T’es muté dans le Nord !
- Le Nord ? Non, à Lyon ?
- Ah non, pas à Lyon ! Dans le Nord, Nord !
- Ah non, pas à Paris. Ne me dis pas qu’ils m’envoient à Paris !
- Pas à Paris, plus au nord.
- En Belgique.
- Ben non, non, avant la Belgique, le Nord-Pas-de-Calais ! Voilà, tu es muté du côté de Lille !
- L’Île ? L’Île de quoi ?
- Pas sur une île. Lille, la ville de Lille !

5.83 (2 votes)

- Tu vas faire caissière toute ta vie ? Juste avec ton bac, tu vas faire quoi ?! [] Chez nous, les mômes sans formation on ne les prend même plus. Même pour classer des archives il faut des diplômes. Les autres c’est clochard, dealer, ou pute qu’ils finissent.
- Et ben voilà, je ferai pute.

5.45 (1 vote)

GAARRRCHON !

5.45 (1 vote)

C’est ma fille, et je sais très bien ce qui est bon pour elle.

5 (0 vote)

C’est vrai, je m’y suis toujours mal pris avec lui, hein ? C’est vrai que je n’ai jamais été foutu d’écouter ses chansons… Je n’ai jamais rien fait avec lui, rien. Même pas jouer au ballon.

5 (0 vote)

- À 12 ans j’intègre l’université junior de la CIA, puis à 18 ans je devienS le plus jeune professeur de l’école du FBI, j’ai fait plus de 67 spécialisations, je pratique 15 sports de combats dont trois qui ont totalement disparus. Et vous ?
- Moi j’ai un BEP commerce option vente.

5 (4 votes)

- Il me faut un donneur compatible.
- Prenez-moi je sais très bien me servir d’un compas.

5 (4 votes)

- Est-ce que je peux le voir ?
- Chambre 607. Entre la 406 et la 205.

4.29 (4 votes)

Haut de page