Kaakook

Acteur / Actrice - Christian Slater

Christian Slater joue dans :


Répliques de Christian Slater (12)

Clarence Worley : C’est quoi le titre de c’film ?
Lee Donowitz : C’est la… c’est la suite de « Morts sans médaille ».
Clarence Worley : Ah ouais ?!
Lee Donowitz : On a pas encore de titre… mais euh Joe a eu une idée ?
Elliot Blitzer : Euh… « Morts sans médaille… 2 ».
Lee Donowitz : … Ah ben il s’est cassé l’fion là. Mon pénis a plus d’goût qu’ce gland.

8.39 (21 votes)

- Alors ainsi un vampire peut pleurer ?
- Une fois, deux tout au plus dans toute son existence !

8.2 (40 votes)

- J’vais te poser une question qui va peut-être te sembler idiote.
- Non ça n’existe pas les questions idiotes.
- Tu viens d’hériter de cinq millions de dollars et le même jour des extra-terrestres arrivent pour faire exploser la planète. Qu’est-ce que tu fais ?
- C’est la question la plus idiote que j’ai entendue.

8.15 (17 votes)

Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir raconter aux flics ? « Elle avait aucun sens de l’humour sergent, faut le reconnaitre ! »

7.5 (10 votes)

- Dis donc, j’croyais que c’était interdit aux pédés la cantine.
- Possible, mais j’ai l’impression que c’est opération portes ouvertes pour les trous du cul en tout cas.

6.96 (13 votes)

Un jour un riche damoiseau
Une rivière traverse
Mais ce couillon tombe dans l’eau
Et se trempe les fesses !
Mille fois merci riche damoiseau !

6.67 (17 votes)

Maintenant que tu es morte, qu’est-ce que tu vas faire de ta vie ?

6.67 (5 votes)

Si je mange rien, c’est que j’ai pas faim. Si je m’assoie pas, c’est que je reste pas. Si je regarde pas, c’est que j’ai déjà vu ce film, y’a sept ans. Ça s’appelle The Mack, avec Max Julien, Carol Speed et Richard Pryor. Et j’ai aucune crainte, juste du dégoût.
Dans cette enveloppe, y’a de quoi payer tes frais, Alabama part pour d’autres aventures plus joyeuses; pas question de discuter, je déteste marchander. Dans cette enveloppe, y’a le prix de ma tranquillité; ma tranquillité elle vaut ça et pas un penny de plus.

6.43 (4 votes)

Is any of it real? I mean, look at this. Look at it! A world built on fantasy. Synthetic emotions in the form of pills. Psychological warfare in the form of advertising. Mind-altering chemicals in the form of… food! Brainwashing seminars in the form of media. Controlled isolated bubbles in the form of social networks. Real? You want to talk about reality? We haven’t lived in anything remotely close to it since the turn of the century. We turned it off, took out the batteries, snacked on a bag of GMOs while we tossed the remnants in the ever-expanding Dumpster of the human condition. We live in branded houses trademarked by corporations built on bipolar numbers jumping up and down on digital displays, hypnotizing us into the biggest slumber mankind has ever seen. You have to dig pretty deep, kiddo, before you can find anything real. We live in a kingdom of bullshit. A kingdom you’ve lived in for far too long. So don’t tell me about not being real. I’m no less real than the fucking beef patty in your Big Mac.

5.45 (1 vote)

- Croyez-vous donc, que ce lieu soit abandonné de Dieu ?
- Connais-tu un seul lieu ou Dieu ne se soit pas toujours senti chez lui ?

5 (0 vote)

- Ou peut-être bien que ta mère t’a laissé tomber sur la tête quand t’étais petit, mais au fond qu’est-ce qu’on en a à cirer ? T’es comme tous les assassins du monde, t’as de la merde dans la tête.
- Qu’est-ce que t’as dit ?
- T’as de la merde dans la tête, Deakins !

5 (2 votes)

- C’est comme ça que Mohamed Ali a pris le titre à Foreman, en acceptant de se laisser dominer. Tu te rappelles pas ?
- J’me rappelle pas le jour qu’on est.

5 (0 vote)

Haut de page