Kaakook

Série - Army Wives

Affiche de Army Wives
Titre
Army Wives
Écrit par
Katherine Fugate
Année
2007
Nb de citations
13
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques de la série (13)

Claudia Joy Olden, même après 17 ans de mariage mon cœur cesse toujours de battre une seconde chaque fois que je te regarde.

6.67 (5 votes)

- C’est normal, le synthétique est hyper dangereux, en cas de haute température ça se mélange à la peau et on ne peut plus l’enlever. S’il reçoit une grenade ou que son camion prend feu il s’en sortira jamais.
- Oh...
- Je sais que c’est le genre de choses auxquelles on n’a pas envie de penser mais il faut que tu prennes sur toi pour ton mari.
- C’est ce que je fais. Je trouvais qu’épouser un militaire ça avait un petit côté romantique, mais à vivre au quotidien, c’est l’enfer, tu sais jamais s’il va revenir ou pas.
- T’attends pas à ce qu’il pense à toi quand il est en mission, 3 secondes d’inattention et il peut en mourir.

5.83 (2 votes)

- Comment comptez-vous expliquer que les bébés ne soient plus là ?
- Je dirai qu’ils sont morts à la naissance...

5.71 (4 votes)

- Vous êtes à côté de l’antéchrist, vous irez en enfer pour mauvaise fréquentation.
- Alors là je suis certaine que je vous bats à plat de couture.
- La semaine dernière on croyait que je dealais de la drogue, et cette semaine je porte les enfants de Lemonnier. Vous pouvez faire mieux que ça ?
- Je peux essayer. Mes enfants ne sont pas de mon mari. J’ai été mariée au père du premier jusqu’à ce qu’il me prenne pour un punching-ball, quant au père du second, c’était un pote, il est venu me réconforter une nuit. Et je connais mon mari actuel, Trevor, depuis 17 jours. Alors ?
- Je suis impressionnée.

5.38 (3 votes)

- Chez moi les jardins, c’est des cimetières de voitures.
- Chérie, c’est ce que je peux t’offrir de mieux pour l’instant, mais je te promets qu’un jour...
- Hum... C’est mieux que tout ce que j’ai pu avoir, je t’assure, je suis heureuse.

5 (2 votes)

- Joan. Réveille-toi. Viens, allez.
- Ce que j’ai fait là-bas, si tu le savais, tu ne m’aimerais plus.
- Je me fiche de ce que tu as fais, ce n’est pas ce qui compte pour moi, je sais qui tu es.

5 (0 vote)

Je vais quand même pas avoir mes enfants à l’arrière d’une voiture comme une ado qui travaille dans un fast-food !

5 (0 vote)

- Chase, il faut qu’on parle.
- Ça tu vois c’est... c’est le genre de truc qui fout vraiment la trouille à un mec, t’imagine pas à quel point !
- Chase !
- Ok qu’est-ce qu’il y a ?
- Hum. Je me demandais si t’aurais la gentillesse d’aller te faire foutre, enfin, si tu as 5 minutes.
- T’es plus enceinte ?
- Non effectivement je ne suis plus enceinte.
- Comment ça se fait ? Dis-moi ce qu’il s’est passé !
- Il s’est passé que j’ai perdu les eaux en plein milieu de la « Garden Party » de Claudia.
- Et alors qu’est-ce que t’as fait ?
- J’ai essayé de serrer les cuisses mais ça n’a pas marché !
- Te fous pas de moi là, j’suis sérieux. T’as accouché devant tout le monde ? T’es en train de me dire qu’ils sont tous au courant ? Oh le cauchemar...
- Oui, c’est difficile de faire ça discrètement quand tu as l’impression que ton bide va exploser !
- Tu te fous de moi ? Bon sang ! T’as pensé aux conséquences ?
- J’ai surtout pensé que j’aurais bien aimé avoir une péridurale.
- Où sont les jumeaux ? Dis-moi où sont les jumeaux !
- Je les ai laissé chez les Holden.
- Le colonel Holden est le numéro 3 ici, j’sais pas si tu te rends compte, mais il a qu’un mot à dire et dans les deux secondes qui suivent je suis radié de la base. Pam, c’est mal barré, je vois pas trop comment on va s’en sortir, tu me mets vraiment dans le pétrin là...
- Ne t’en fais pas je vais très bien, merci de t’en inquiéter, j’ai un peu mal, j’ai affreusement mal, comme si j’avais été écartelée parce que c’est le cas, mais je m’en remettrai, merci pour tout !

5 (0 vote)

- Ça va Joan ?
- Ça va...
- Tu sais tu peux te confier, je ne dis pas tout à mon mari.
- Je ne sais plus quoi faire. Ton mari a déjà eu des troubles du comportement après une mission ?
- Bien sûr que oui, ils en ont tous. L’ennui c’est que... ça fait parti des choses dont personne ne veut parler. A la télé on voit le retour, la famille qui pleure, tout le monde qui s’embrasse. Mais ça vient plus tard. Quand on se retrouve dans l’intimité. On regarde cette personne qu’on aime et on se rend compte que les années ont passé. Des années qui ne se rattrapent plus. Et on a tous les deux grandis pendant ce temps, évolués, mais chacun de son côté.

5 (0 vote)

- Je le sais que tu t’es tapé d’autres gonzesses, je le sais parce que j’ai passé deux ans à l’étranger, deux ans où t’es resté seul à la maison sur la base avec toutes ces filles qui attendent le retour de leur mari, j’les connais les mecs, des menteurs et des hypocrites qui vont voir ailleurs soit disant à cause de la solitude, mais moi j’t’ai jamais trompé tu m’entends, j’t’ai jamais trompé !
- Joan ! Ça suffit maintenant, allez, calme toi, faut qu’t’arrêtes ! Ok ? T’as aucune raison de croire que je t’ai trompée. Je ne sais pas ce qu’il t’est arrivé là-bas, mais je ne te reconnais plus. Et si tu laisses ta haine prendre le contrôle, c’est clair qu’on va se séparer.

5 (0 vote)

- On peut faire des efforts.
- Au stade où on en n’est, ce n’est plus la peine. Je dis ça parce que c’est avec toi que je n’y arrive plus. Je veux rester seule.
- Ça ne t’avancera à rien, ça fait deux ans qu’on est seuls. C’est pas la solution. Je vais t’aider à t’en sortir. Hey ! Moi j’y arriverai. J’arriverai à trouver le moyen pour que tu te sentes en sécurité. Il suffit d’un peu de bonne volonté.
- Je me réveille en plein milieu de la nuit et mon premier réflexe, c’est d’attraper mon fusil. Mais il n’est pas là, c’est toi qui est là. Je te sens à mes côtés, et de savoir que tu es là ça me rend folle de rage. Je peux pas supporter que mon adorable mari soit là, à côté de moi dans le lit, à la place de mon N4. Désolée, je peux rien y faire.

5 (2 votes)

- J’ai une question à vous posez.
- Allez-y.
- Au bout de combien de temps les choses redeviennent normales ?
- Jamais je le crains, jamais totalement.

4.62 (3 votes)

- On vient de se marier ! Tu vas où ?
- En Irak. Ne t’en fais pas, je reviendrai.
- C’est pas juste.

4.55 (1 vote)

Personnages du film