Kaakook

Film - La Haine

Affiche de La Haine
Titre
La Haine
Réalisé par
Mathieu Kassovitz
Année de sortie
1995
Nombre de citations
52
Note moyenne des citations
8.25
Publication

Dernière mise à jour

Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (52)

L’important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage.

La Haine.
9.24 (241 votes)

À trois on s’arrache… TROIS !!

La Haine.
9.18 (222 votes)

La haine attire la haine.

9.15 (225 votes)

- Mesdames, messieurs, je sors de l’hôpital j’ai pas mangé depuis 2 jours j’ai un enfant à nourrir, ayez la gentillesse de me donner une ou deux pièces…
- Vas-y qu’est ce qu’tu veux là, moi aussi mon père il est en prison, ma mère elle est en prison, ma sœur elle est en prison. Vas-y fais comme tout le monde travaille wesh. Mais qu’est ce qu’ils ont tous aujourd’hui c’est le carnaval là ou quoi ?!

9.14 (142 votes)

Tout qu’est ce que j’sais, c’est que je cours pas plus vite que les balles…

9.12 (275 votes)

- Eh Vinz, Oh ! Qu’est qu’il fout c’uila ?
- Quoi ?
- Quoi, quoi ? Ça t’arracherais les poils du cul d’dire bonjour ?
- Fais pas chier Said qu’est ce tu veux là ?
- Vas-y dis à ton frère de descendre !
- Pour quoi faire ?
- Dis lui de descendre !
- Pour quoi faire ?
- Mais dis lui de descendre !
- Pour quoi faire ?
- Eh oh eh oh, tu t’es cru dans un sketch à la télé ou quoi là !

9.07 (152 votes)

- Hé Hubert, tu veux du Cacolac ?
- Non.
- Remarque, t’es déjà un Cacolac toi !

9.02 (133 votes)

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien… Jusqu’ici tout va bien… Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.

8.98 (1511 votes)

- Saïd tema la vache !
- Quoi la vache ? C’est toi la vache !

8.93 (167 votes)

Un flic : Ces jeunes gens ont commencé à faire du grabuge, j’ai été contraint d’embarquer le chef. J’ai embarqué le chef !
Hubert : Saïd le chef ?!
Vinz : Mouaka Mouaka Mouaka !

La Haine.
8.88 (70 votes)

- La majorité des flics dans la rue, ils sont pas là pour vous taper, ils sont là pour vous protéger !
- Ah ouais, et qui nous protège de vous ?

8.88 (88 votes)

Sans déconner, la façon dont tu viens de parler là, on aurait dit un mélange entre Moïse et Bernard Tapis.

8.87 (123 votes)

Ta mère elle suce des schtroumpfs.

8.83 (203 votes)

Le mec il dit « je te tue gratuit ». Gratuit ! C’est pas mortel cette phrase ? Eh Vinz c’est pas mortel cette phrase « je te tue gratuit » il a dit gratuit. Oh Vinz t’est boucher du cul ce matin ou quoi ?

8.82 (142 votes)

Passer 48 heures au poste à me prendre des grosses noisettes et rentrer chez moi pour que mes parents y m’égorgent, j’te le dis franchement, franchement, je vois pas le kiff cousin.

8.81 (116 votes)

Hey les mecs… vous cartonnez tellement que vous êtes en papier mâché…

8.81 (108 votes)

- ça fait vraiment du bien de chier un coup ! Vous croyez en Dieu ? il faut pas se demander si on croit en Dieu mais si Dieu croit en nous.
J’avais un ami qui s’appelait Gonvalski, on était déportés ensemble en Sibérie, quand on va en Sibérie dans les camps de travail, on voyage dans le train à bestiaux qui traverse la steppe glacée pendant 2 journées entières sans croiser personne, on se tient chaud ensemble mais le problème c’est qu’il faut se soulager, faut chier, c’est pas possible dans le wagon, le seul moment où l’on s’arrêtait c’était pour mettre de l’eau dans la locomotive mais Gonvalski était très prude même quand nous devions nous laver ensemble il était très gêné. Et moi je me moquais souvent de lui à cause de ça.
Donc le train s’arrête et tout le monde en profite pour aller chier en dehors du wagon et moi j’ai tellement embêté Gonvalski avec ça, il préférait aller un peu plus loin. Donc le train repart et tout le monde saute dedans car le train il n’attend pas.
Le problème c’est que Gonvalski s’était éloigné derrière un buisson il n’avait pas fini de chier, donc je le vois il sort de derrière un buisson en tenant son pantalon dans sa main pour ne pas qu’il tombe, il essayait d’attraper le train. Je lui tends la main mais chaque fois quand il me tend la sienne il lâche son pantalon qui tombe sur ses chevilles. Il remonte son pantalon, il reprend sa course. Et chaque fois son pantalon il tombe quand il me tend la main.
- Et alors après qu’est-ce qui s’est passé ?
- Rien, Gonvalski est mort de froid.

8.81 (49 votes)

Et ta sœur je vais lui faire crédit aussi à ta sœur ?

8.8 (73 votes)

Ta mère elle boit de la Kro.

La Haine.
8.78 (138 votes)

Allez tous sucer des bites en enfer !

La Haine.
8.73 (61 votes)

Il manque une citation importante ? N'hésitez pas à proposer une réplique pour ce film.

Personnages du film

Haut de page