Kaakook

Film - The Holiday

Affiche de The Holiday
Titre
The Holiday

Réalisé par
Nancy Meyers

Année
2006

Nb de citations
10

Liens
Proposer une citation pour ce film

- Je sais ce que c’est que d’être laissé pour compte, que de se sentir insignifiant et quasiment transparent pour l’autre. C’est une douleur nouvelle qui nous transperce alors qu’on croyait les avoir toutes connues. Accompagner des amis en soirée, changer de coiffure, faire du sport, on essaye tout... et quand on va se coucher ça nous rattrape. S’il est indifférent c’est que j’ai dû commettre une faute, on revoit ce qu’il a fait, ce qu’il a dit, on revit tout les yeux ouverts dans le noir, peut-être est-ce un malentendu ? Et on relativise les faits, les preuves qui montrent à l’évidence que l’autre ne nous aime pas, il arrive même qu’on veuille se convaincre que rien n’est fini et qu’il reviendra frapper à notre porte un soir. Ça peut durer longtemps comme ça, et enfin un jour on finit par partir, on rencontre des gens nouveaux, ils nous mettent un peu de baume au cœur en nous trouvant de l’intérêt, on commence à se reconstruire, à voir les choses autrement et si on souffre encore au souvenir des moments difficiles, de ces années de vie qu’on a... qu’on a gâchées on se dit qu’ils pourraient s’effacer.
- Bfff ! Bah la vache, t’en a plus besoin que moi !

The Holiday, Iris et Miles.
9.33 (185 votes)

Je t’ai aimé comme j’ai pu, tu crois qu’un autre y arriverait mieux ?

The Holiday.
9.31 (106 votes)

Je trouve que presque tout ce qui a été écrit sur l’amour est vrai. Shakespeare a dit « Tout voyage s’arrête au rendez-vous d’amour ». Quelle merveilleuse pensée ! Je n’ai moi même jamais rien vécu de semblable mais je n’ai pas de mal à croire que c’est déjà arrivé à Shakespeare. J’ai l’impression que je pense un peu trop à l’amour, sa capacité de transformer et de définir nos vies ne cessera jamais de m’impressionner. Shakespeare a aussi dit que « l’amour est aveugle ». Et je suis persuadé que rien n’est plus vrai.

The Holiday.
9.25 (70 votes)

Dans l’éventail des amours possibles, il y en est un de la pire espèce. Sa cruauté est telle qu’il tue ses victimes. On l’appelle l’amour non partagé. Celui là je le connais, je suis experte en la matière. Dans la plupart des histoires d’amour, les sentiments sont réciproques, et dans les autres ? Et nous alors ? Les laissées pour compte ? Nous qui aimons sans retour, tout seul, dans notre coin ? Nous sommes les victimes de l’amour à sens unique, les oubliés dans la distribution du bonheur. Nous sommes les mal-aimés, les bancales, les handicapés du cœur, et ça ne nous donne même pas le droit à des places réservées au parking.

The Holiday, Iris.
9.09 (417 votes)

- Il n’y a aucun danger, je ne tomberai pas amoureuse, j’te le promets.
- Bien envoyé. Ça fait toujours plaisir.

The Holiday, Amanda et Graham.
8.97 (97 votes)

Sheakespeare said love was the one thing which could make people happy and smiling and I think he was right...

The Holiday.
8.33 (50 votes)

Excuse moi, je ne voulais pas t’embrasser deux fois, et surtout pas m’attarder la deuxième !

The Holiday.
8.28 (19 votes)

- You know, you don’t have to walk me in. It’s freezing, and...
- You can just say you don’t want me to come in.
- No, it’s not that! I just... No, I’m just tired, I think I gonna take a nap. It’s not that!
- Okay, I’ll pretend I believe you.
- Graham, I’m leaving in 9 days and that makes this complicated and... I’m not sure I can handle complicated right now...
- Okay.
[Ils se regardent, elle l’embrasse]
- And that doesn’t make things complicated?
- Sex makes everything complicated. Even when you don’t have it, the “not having it” makes things complicated...
- Which is why it’s usually better to have it. Some say.

The Holiday, Amanda et Graham.
7.94 (24 votes)

I need to fall out love with you.

The Holiday.
7.5 (10 votes)

- My name is Amanda.
- I’m Iris.
- Hi !
- Hi !

The Holiday, Amanda et Iris.
4.76 (32 votes)