Kaakook

Personnage - Blair Waldorf

Blair apparaît dans :


Répliques de Blair (107)

- Pardonnez-moi, mon père car j’ai péché. Ça fait un moment que je ne me suis pas confessée.
- Qu’est-ce qui vous tourmente mon enfant ?
- 20 minutes après ma rupture avec mon p’tit ami, je suis entrée dans un cabaret, j’ai abusé de la boisson, je suis montée faire un strip-tease sur la scène, et j’ai perdu ma vertu dans les bras d’un abrutit prétentieux ! Heureusement, c’est un tel mufle qu’il fera comme s’il ne c’était rien passé ! Dieu merci !
- Mmmh…
- Ohh désolée ! En fait je ne suis même pas catholique.
- Quelle révélation…
- Mais perdre ma virginité avec CHUCK BASS ! Même mes amies ne vont pas comprendre ce qui c’est passé ! Je suis prête à recevoir ma pénitence. Je ferai tout ce que vous et Lui, là-haut, jugerez nécessaire… Je veux bien jeûner, me flageller ou m’attacher ce truc piquant à la cuisse comme dans le Da Vinci Code !
- Je vous propose plutôt quelques pistes de réflexion : ne buvez pas, n’enlever pas vos vêtements, et évitez de fréquenter ceux qui vous écartent du droit chemin !
- Oh, j’en ai bien l’intention ! Merci mon père, ce sont d’excellents conseils ! Et les vœux d’anniversaire, c’est dans vos cordes ?
- Je suis un prêtre pas le génie de la lampe.
- Bon, si vous avez bientôt l’occasion de Lui parler, demandez-Lui de me rendre mon p’tit ami, s’il vous plaît !

9.29 (259 votes)

- J’ai détruit la seule chose qui comptait pour moi.
- C’est fini je ne t’aime plus. Même toi tu vois tu n’as pas réussi à détruire Blair Waldorf.
- Ton monde sera plus simple si je ne reviens pas.
- Tu as raison. Mais ça ne sera plus mon monde si tu n’es pas là.

9.29 (396 votes)

Je ne dis jamais « jamais », mais là, je vais faire une exception !

9.28 (752 votes)

Ils appellent ça un cœur brisé, mais je souffre dans tout le corps. Et si je restais comme ça pour toujours ? Et si je m’en remettais jamais ?

9.27 (290 votes)

- Tu es revenue.
- Comment as tu pu me faire ça Chuck ?
- Je suis désolé d’avoir ruiné ta chance d’être une princesse. Mais soyons réaliste. Tu ne t’en sortiras jamais avec ça.
- Chuck…
- J’ai besoin de toi, Blair, comme jamais auparavant. Tout ce que j’ai cru à propos de mon père, tout ce que je voulais être, tout ce que je devais être pour lui, tout était basé sur des mensonges. La seules chose qui ait jamais été réelle c’est toi et moi. Et tu sais ça. C’est pourquoi tu reviens vers moi.
- Louis m’a demandé de l’épouser.
- Tu n’épouseras jamais quelqu’un d’autre. Tu es à moi.
- Je voulais l’être. Je l’ai tellement voulu, mais… plus maintenant.
- Tu es à moi Blair…

9.27 (371 votes)

- J’aime que les vieilles habitudes aient la vie dure, mais Nate et toi, ça sent un peu le réchauffé, le déjà-vu ! Il te larguera, encore une fois.
- Avec Nate, c’est purement platonique.
- Je te vois filer de chez lui en douce le matin.
- C’est pas étonnant, tu passes tes journées à m’espionner ! Mais si tu étais doué, tu aurais remarqué que je ne fais que lui apporter le petit déj’ ! On est amis, c’est tout ! Je ne suis même pas sure qu’on ait échangé un baiser.
- Vous êtes amis… Finalement, c’est parfaitement logique : vous n’avez pas la petite flamme et vous ne l’aurez jamais, pas la moindre étincelle. Comme du bois vert et une allumette humide, ou un marteau rongé par la rouille et un clou gelé.
- Évidement qu’on a… Qu’on a eu… cette petite flamme ! Et mieux que ça même : des feux d’artifices !
- Ça c’est nous.

9.27 (401 votes)

Rien au monde n’est plus important pour moi que d’être à tes côtés.

9.26 (637 votes)

- But I am me. And you are you. We are Chuck and Blair, Blair and Chuck. The worst thing you’ve ever done, the darkest thought you’ve ever had. I will stand by you through anything.
- And why would you do that?
- Because I love you.
- Well that’s too bad.

9.25 (467 votes)

- Que fais-tu encore ici Chuck ? Je t’ai jeté dehors il y a 3 heures !
- Je voulais te faire savoir que le traité est terminé.
- Bien pour moi, cette prétendue politesse était épuisante.
- Être amical n’est pas dans notre sang. J’ai réalisé que nous ne sommes pas amis. Les amis doivent s’aimer, et après ce qui s’est passé ce soir, je ne pourrais jamais t’aimer.
- Je ne pourrais jamais t’aimer non plus. En fait, je te déteste.
- Je n’ai jamais détesté personne autant que ça.
- Chaque terminaison nerveuse de mon corps est électrifiée par la haine.
- Il y a une fosse de feu brûlant de haine à l’intérieur de moi prêt à exploser.
- Alors c’est arrangé.
- Nous sommes arrangés. [Il déchire le traité, il attrape le cou de Blair et l’embrasse fougueusement]

9.19 (163 votes)

- You were right. I was a coward running away again, but everywhere I went, you caught up with me. So I had to come back.
- I want to believe you, but I can’t. You hurt me too many times.
- You can believe me this time.
- Oh. That’s it?
- I love you too.
- But can you say it twice ? No i’m serious, say it twice!
- I love you, I love you, that’s three, four, I love you.

9.18 (88 votes)

- J’ai un gros problème. Oui, j’ai un gros problème. Un problème d’ordonnance.
- Vous prenez de la drogue ?
- Caféine. Nicotine, Kétamine. GHB, PCP, LSD. Diazépam, lorazépam. Tous les trucs en « pam ». Pas de discrimination
- Apparemment non. Code jaune au 6e étage. Ne bougez pas. J’appelle le médecin.
- Et un cappuccino.

9.17 (158 votes)

- Je suis pas très l’aise dans celle là.
- Comme dit ma mère : « Le confort et la mode ne sont pas fait pour s’entendre ! »

9.16 (384 votes)

- Please don’t leave with him!
- Why? Give me a reason and “I’m Chuck Bass” doesn’t count!
- Because you don’t want to!
- No good enough.
- Because I don’t want you to!
- That’s not enough!
- What else is there?
- The true reason ! Three words , eight letters , say it and I’m yours…
- I… I…
- Thank you! That’s all I needed to hear…


Only a masochist ever love suchs narcisist.

9.14 (247 votes)

- Je dois être capable de converser avec les aristocrates, les grands de ce monde, les dictateurs…
- En ce qui concerne les dictateurs, je ne m’inquiète pas pour toi le courant va passer…

9.14 (212 votes)

- Que fais tu ici ? Je n’ai pas la force de revenir sur la crise de ce soir. Je pense que tu devrais partir.
- Je ne suis pas là pour m’excusez à propos de ce soir…
- Alors, pourquoi es-tu venu t’excuser ?
- Pour tout le reste. Je suis désolé d’avoir perdu mon sang froid le soir ou tu m’as dit que Louis t’avait demandé en mariage. Je suis désolé de ne pas avoir attendu plus longtemps à l’Empire State Building. Je suis désolé de t’avoir traité comme un objet. Je suis désolé… Je ne t’ai pas dit que je t’aimais quand je savais que c’était le cas. Mais par dessus tout, je suis désolé d’avoir renoncé a nous deux alors que tu ne l’as jamais fait.
- Merci.

9.13 (230 votes)

Le fait que nous ne puissions pas être ensemble ne signifie pas que je ne t’aimerais pas.

9.12 (194 votes)

J’ai dit à Chuck que je l’aime, encore, et il ne m’a rien dit, encore !

9.07 (130 votes)

Pas de sourire en coin, tu es trop expressive ! Vivement le botox !

9.06 (129 votes)

Tu te souviens quand on parlait de notre avenir ? On devait avoir 12… ou 13 ans. On se disait que notre vie serait parfaite… Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu peux me dire quand est-ce que les choses se sont mises à déraper ? Rien de tout ça n’aurait dû arriver… Tu te rends compte qu’aujourd’hui je ne sais plus qui je suis ? Ni ce que je dois faire de ma vie ? Je me sens tellement… perdue.

9.06 (107 votes)

Haut de page