Kaakook
connexion inscription

Personnage - Blair Waldorf

Blair apparaît dans :


Répliques de Blair (107)

- Je suis pas très l’aise dans celle là.
- Comme dit ma mère : « Le confort et la mode ne sont pas fait pour s’entendre ! »

9.18 (378 votes)

Only a masochist ever love suchs narcisist.

9.17 (244 votes)

- Que fais-tu encore ici Chuck ? Je t’ai jeté dehors il y a 3 heures !
- Je voulais te faire savoir que le traité est terminé.
- Bien pour moi, cette prétendue politesse était épuisante.
- Être amical n’est pas dans notre sang. J’ai réalisé que nous ne sommes pas amis. Les amis doivent s’aimer, et après ce qui s’est passé ce soir, je ne pourrais jamais t’aimer.
- Je ne pourrais jamais t’aimer non plus. En fait, je te déteste.
- Je n’ai jamais détesté personne autant que ça.
- Chaque terminaison nerveuse de mon corps est électrifiée par la haine.
- Il y a une fosse de feu brûlant de haine à l’intérieur de moi prêt à exploser.
- Alors c’est arrangé.
- Nous sommes arrangés. [Il déchire le traité, il attrape le cou de Blair et l’embrasse fougueusement]

9.15 (155 votes)

- Please don’t leave with him!
- Why? Give me a reason and “I’m Chuck Bass” doesn’t count!
- Because you don’t want to!
- No good enough.
- Because I don’t want you to!
- That’s not enough!
- What else is there?
- The true reason ! Three words , eight letters , say it and I’m yours…
- I… I…
- Thank you! That’s all I needed to hear…

9.14 (528 votes)

- J’ai un gros problème. Oui, j’ai un gros problème. Un problème d’ordonnance.
- Vous prenez de la drogue ?
- Caféine. Nicotine, Kétamine. GHB, PCP, LSD. Diazépam, lorazépam. Tous les trucs en « pam ». Pas de discrimination
- Apparemment non. Code jaune au 6e étage. Ne bougez pas. J’appelle le médecin.
- Et un cappuccino.

9.14 (152 votes)

- Que fais tu ici ? Je n’ai pas la force de revenir sur la crise de ce soir. Je pense que tu devrais partir.
- Je ne suis pas là pour m’excusez à propos de ce soir…
- Alors, pourquoi es-tu venu t’excuser ?
- Pour tout le reste. Je suis désolé d’avoir perdu mon sang froid le soir ou tu m’as dit que Louis t’avait demandé en mariage. Je suis désolé de ne pas avoir attendu plus longtemps à l’Empire State Building. Je suis désolé de t’avoir traité comme un objet. Je suis désolé… Je ne t’ai pas dit que je t’aimais quand je savais que c’était le cas. Mais par dessus tout, je suis désolé d’avoir renoncé a nous deux alors que tu ne l’as jamais fait.
- Merci.

9.14 (222 votes)

Le fait que nous ne puissions pas être ensemble ne signifie pas que je ne t’aimerais pas.

9.09 (187 votes)

Pas de sourire en coin, tu es trop expressive ! Vivement le botox !

9.05 (127 votes)

J’ai dit à Chuck que je l’aime, encore, et il ne m’a rien dit, encore !

9.04 (126 votes)

Tu te souviens quand on parlait de notre avenir ? On devait avoir 12… ou 13 ans. On se disait que notre vie serait parfaite… Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu peux me dire quand est-ce que les choses se sont mises à déraper ? Rien de tout ça n’aurait dû arriver… Tu te rends compte qu’aujourd’hui je ne sais plus qui je suis ? Ni ce que je dois faire de ma vie ? Je me sens tellement… perdue.

9.03 (103 votes)

Ah, c’est officiel. On devrait envoyer des cartes de changement d’adresse car je déménage au 7e ciel.

8.99 (138 votes)

- C’était pas calculé.
- Laisse moi tranquille.
- Tu ne m’en veux pas à cause de ça, comme je ne t’en veux pas de ton histoire avec Vanessa.
- S’il te plaît arrête de me dire ce que je dois ressentir !
- On est en train de faire ce qu’on fait à chaque fois, on s’invente des excuses mais je ne veux plus continuer comme ça. Je sais que tu as dit à Serena que tu m’aimais.
- Serena a mal entendu.
- L’année dernière tu l’as dit à Nate, cette année à Serena, tu le dis à tout le monde sauf à moi. Pourquoi tu n’arrives pas à me le dire ? Est-ce que Gossip Girl à raison quand elle te traite de lâche ?
- Elle dit n’importe quoi et tu le sais très bien !
- Gossip girl peut bien dire tout ce qu’elle veut à ton sujet mais moi elle me traitera plus jamais de poule mouillé parce que j’ai décidé d’être forte, tu ne peux plus fuir cette fois, tu vas devoir rester et écouter ce que j’ai à te dire. Chuck Bass je t’aime, je t’aime à un tel point que ça me dévore. Je t’aime tellement et je sais que tu m’aimes aussi. Je t’en prie dis moi que tu m’aimes. Dis moi que tout ce qu’on s’est infligé, tous ces mensonges, toutes ces trahisons, toutes ces disputes, avaient une raison d’être. Dis-moi que c’était pas pour rien…
- J’aurais pu te le dire mais c’est trop tard maintenant.

8.98 (117 votes)

Tant qu’il ne confond pas le munster et Manchester, il a tout mon respect !

8.96 (67 votes)

- Excuse-moi, je ne pensais pas te voir ce soir, ni même plus jamais… Tu y es allée.
- Pardon pour le retard…
- Je t’ai attendu…
- Dorota a accouché, elle a eu son bébé. Je n’allais pas venir, j’y étais déterminée, chaque os de mon corps a essayé de me ralentir, chaque voix dans ma tête m’a crié « non ! »…
- Mais ?
- Mais j’ai pas écouté. J’ai suivi mon cœur parce que je t’aime. Je ne peux pas nier que le passé a été compliqué mais finalement l’amour rend tout simple.

8.93 (93 votes)

- Je t’aime…
- Quel dommage !

8.91 (219 votes)

- Je repars à Hudson. Malgré ce qui s’est passé aujourd’hui je ne peux pas gagner. Parce que pour te battre faudrait que je devienne comme toi et je vaux mieux que ça, en tout cas je le souhaite.
- Bien essayé Jenny. En fait tu as simplement peur de perdre la face.
- Dans le temps, vous vous aimiez et ensembles vous étiez invincibles. Mais maintenant vous êtes ennemis, vous n’allez pas tarder à contempler votre destruction réciproque. Et quand ça arrivera j’envisagerai de revenir mais en attendant je vous dis eu revoir, bonne chance et bon débarras.

8.91 (91 votes)

- Personne ne prends son pied la première fois.
- Personne sauf toi !

8.89 (152 votes)

- Tu… tu… m’aimes ?!
- Définis « aimer » !

8.89 (89 votes)

- Qu’est ce que tu fais là, qu’est ce qui s’est passé ?
- On a passé la nuit à comploter contre Georgina et on a fini par s’endormir.
- Tu t’étais endormi au pied de mon lit !
- J’ai le dos super fragile !
- Si tu faisait du sport, de temps en temps…
- Mais il m’arrive d’en faire Trésor, tu le sais mieux que personne…
- Oui sauf que les vrais sportifs enlèvent leur écharpe…
- Je ne l’ai gardée qu’une fois il faisait frisquet…
- Bouh… c’est du passé tout ça on ne va pas y revenir… Avant que tu t’incruste dans mon lit on a eue une idée…
- Je te fais confiance, je suis sûr que tu sauras te débrouiller sans moi. J’ai encore mon discours de témoin à pondre, et j’ai plus beaucoup de temps devant moi…
- T’inquiète pas je peux être assez salope pour nous deux.
- J’ai des cicatrices dans le dos qui peuvent le prouver…
- Houhou !!
- Tu sais, il ne faut pas refouler quand on aime, il ne faut pas se retenir…
- Et quand on n’aime pas, il ne faut pas se retenir de mettre le responsable dehors…
- J’adore quand tu me maltraite, B !!

8.86 (95 votes)

Quand un homme à eu la chance de gouter au foie gras, ça me surprend toujours qu’il puisse se contenter de pâté pour chat.

8.84 (119 votes)

- Elle n’a pas intérêt à revenir.
- Moi je n’attends que ça.

8.81 (91 votes)

- Tu as des problèmes ?
- Non.
- Mais à ce que je vois, tu es toute seule en petite tenue…
- Le problème, c’est que je ne suis pas seule…
[Carter arrive]
- Blair ce mec est…
- Ce mec est quoi ? Hypocrite ? Source d’ennui ? Allons Chuck, il ne peut pas être pire que toi…

8.81 (116 votes)

Chuck : Et tu sûr que Blair viendra ?
Louis : Oui car je l’aime. Et que je crois en elle ! Ah, Blair ! Te voilà !
Blair : On doit parler. Je dois lui dire, Chuck… donc…
Chuck : Elle voulait vous dire que vous avez ma bénédiction. Je ne pourrais pas être plus heureux pour vous…

8.8 (98 votes)

- Your world would be easier if i didn’t come back.
- That’s True. But it would not be my world if you was not there.

8.8 (65 votes)

- Qu’est-ce qui t’arrive ?
- Et si je te disais que je sais où est Georgina Sparks en ce moment ?
- Je dirais allons trouver la garce.

8.8 (98 votes)

- Ce que tu as dit hier était vrai. On est fait l’un pour l’autre, on est pervers et tordus tous les deux. On est exactement pareils. Quand on y pense, on a une chance incroyable de s’être trouvés.
- Pourquoi tu parles comme si t’étais résignée ? Comme si on ne méritait pas d’être heureux…
- On a vraiment touché le fond cette fois-ci, mais ensemble. C’est déjà ça… On se sentira moins seuls en enfer.

8.8 (73 votes)

Ça ne sert à rien de renier le passé. Chuck fait partie de moi, et il le sera toujours… Mais ça fait tellement mal.

8.8 (73 votes)

- Salut, ça va ?
- Nan ça va pas du tout, pourquoi ça t’intéresse ? Tu nous as toujours méprisé Chuck et moi. Tu nous trouve horrible, dépravé, cruel, vicieux.
- Heu… Oui peut-être que tout ça m’a… m’a échappé un moment ou un autre mais je… je comprends pas, j’ai pas suivi. Est-ce que Chuck a… Il t’a fait quelque chose ?
- C’est pas ce que lui a fait, j’ai mes torts aussi. Je lui mets tout sur le dos depuis le début mais c’est aussi ma faute. Je suis devenue la pauvre fille pour qui tu me prenais.
- Oh dit pas ça, je suis sur que tu n’es pas si mauvaise, bon t’es pas mon type mais t’es pas non plus un monstre et surtout, enfin je sais pas ce qui c’est passé entre vous deux, ça va sûrement s’arranger parce que si il y a bien deux personnes faites l’une pour l’autre, c’est toi et Chuck.
- Tu as absolument raison. Chuck et Blair, Blair et Chuck. Qui d’autre pourrait aimer une fille comme moi hein… Je te remercie de m’avoir ouvert les yeux !

8.79 (97 votes)

Tu peux être un tueur mais tu n’es pas suicidaire.

8.78 (88 votes)

- J’ai réussi à éviter l’œil de lynx de K-C.
- J’apprécie l’effort et de te voir ici en petite tenue mais tu ne devrais pas être en train de me dénoncer ?
- Dorotha fera patienter les dames du conseil avec les gâteries de Delucie jusqu’à ce que je revienne. J’ai entendu ce que tu as dit…
- Tu parles de ce matin et de la discussion qu’on a eu ?
- Pour être précise je parle des 3 petits mots qui étant donné nos rapports actuels ne voulaient probablement rien dire.
- T’aurais préféré que je le pense ?
- Si tu le pensais j’aimerais bien le savoir.
- …
- Non bien sur, les gens perdent complètement le contrôle d’eux même au court de l’acte sexuel ils beuglent ou prennent dieu à témoin ou leur mère. Je te laisse Anne m’attend.
- Je le pensais Blair, de tout mon cœur. Est-ce-que cette fois ci tu vas me répondre ?
- Oui, je… moi aussi, je t’aime.
- Tu sais qu’on ne pourra jamais tout avoir. Anne sera pas la seule à penser qu’en me pardonnant tu fais preuve de faiblesse.
- Et toi tu pourras plus t’appuyer sur ton image de mauvais garçon pour faire de la pub à ton hôtel.
- Je suis conscient de ce que ça pourrait nous coûter. Est-ce-qu’on est prêt à payer ? [Le rideau tombe] Si c’est pour toi je veux bien brûler en enfer.

8.77 (96 votes)