Kaakook

Personnage - Elizabeth Bennet

Elizabeth Bennet apparaît dans :


Répliques de Elizabeth Bennet (6)

Je lui aurais volontiers pardonné son orgueil s’il n’avait pas blessé le mien.

9.35 (388 votes)

- Je me demande qui le premier a découvert que la poésie pouvait guérir de l’amour !
- J’ai toujours pensé que la poésie nourrissait l’amour…
- Un amour sincère et fort, peut-être, mais s’il ne s’agit que d’une vague inclination, je pense qu’un simple petit sonnet peut en avoir raison !
- Et que préconiser qui encourage l’amour ?
- La danse ! Même si votre partenaire vous semble tout juste passable !

9.31 (106 votes)

Et à mon tour puis-je savoir pourquoi, avec l’intention évidente de me blesser, vous venez me dire que vous, vous m’aimez ?

9.03 (83 votes)

Seul un amour profond pourra me convaincre de me marier. C’est pourquoi je finirai vieille fille.

6.88 (6 votes)

- Miss Elizabeth, j’ai lutté en vain mais je ne peux plus réprimer mes sentiments. Ces derniers moins on été un supplice. Je suis venu à Rosings dans le seul but de vous voir il le fallait. Je me suis heurté à mon bon sens, à l’attente de ma famille à votre rang qui représente pour moi un obstacle mais je veux faire fis de tout cela et vous demande d’abréger ma souffrance.
- Je ne comprends pas.
- Je vous aime… d’un amour ardent. Voudriez-vous me faire l’honneur d’accepter ma main ?

5.83 (2 votes)

Votre violent mépris d’autrui, votre arrogance et votre orgueil m’ont vite fait comprendre, monsieur, que vous étiez pour le moins le dernier homme au monde, le tout dernier que je ne pourrais jamais épouser !

5 (0 vote)

Haut de page