Kaakook

Personnage - Roméo

Roméo apparaît dans :


Répliques de Roméo (13)

Vous avez des souliers de bal et les pieds légers moi j’ai le cœur lourd.

9.08 (77 votes)

Ainsi… sur un baiser… je meurs…

9.04 (250 votes)

Mon cœur jusqu’à présent a-il-aimé ?
Jurez que non, mes yeux,
Car jamais avant cette nuit je n’avais vu la vraie beauté.

8.99 (298 votes)

Mon amour ! Ma femme ! La mort qui a sucé le miel de ton haleine n’a pas encore eu de pouvoir sur ta beauté : elle ne t’a pas conquise ; la flamme de la beauté est encore toute cramoisie sur tes lèvres et sur tes joues, et le pâle drapeau de la mort n’est pas encore déployé là…

8.57 (81 votes)

- Oublie de penser à elle.
- Enseigne moi à cesser de penser.
- Il suffit de rendre leur liberté à tes yeux. Examine d’autres beautés. Roméo, tu es fou à lier !
- Non pas fou, mais plus lié qu’un fou ne peut l’être. Enfermé dans une prison privé de nourriture, fouetté et tourmenté.

5.45 (1 vote)

Il faut que toi, ou moi, ou tout deux allions le rejoindre !

5 (0 vote)

C’est sous le fardeaux de l’amour que je me noie…

5 (0 vote)

- Roméo ! L’amour que je te porte de me dicte pas d’autres mots ! Tu es une racaille !
- Tybalt, la raison que j’ai moi de t’aimer me pousse à excuser l’apparente violence d’un tel salut ! Je ne suis pas ce que tu dit, ainsi donc au revoir, je sais que tu me connais mal.
- Mon garçon, ceci ne saurait excuser tous les torts que tu m’as fait ! Tourne toi et dégaine, tournes toi et dégaine, tourne toi et dégaines !
- J’affirme, que je ne t’ai fait aucun tort, et je t’aime bien plus que tu ne pourrais le croire, tant que tu ne connaîtras pas les raisons de mon amour, aussi cher Capulet, dont je chéri le nom, tout autant que le mien, estime toi satisfait ! Estime toi, satisfait !

5 (0 vote)

Si je viens profaner de ma main, loin d’en être digne cet hôtel sacré, ma pénitence sera douce. Mes lèvres s’apprêtent comme deux pèlerins rougissants à effacer l’affront de se rude touché par un tendre baiser !

5 (0 vote)

Ô comme il doit être doux l’amour que l’on possède si la seule ombre de l’amour prodigue tant de joie.

5 (0 vote)

Il me faut partir et vivre ou rester et mourir.

5 (0 vote)

Alors reste immobile tandis que je recueille le fruit des miennes…

5 (0 vote)

- Ne jure pas par la lune, cette inconstante qui en un mois vire constamment sur son orbe de peur que ton amour soit aussi variable.
- Par quoi faut il que je jure alors ?
- Ne jure pas, ou alors si tu le veux jure… par ton adorable personne qui est le dieux de mon idolâtrie et je te croirais.

5 (0 vote)

Haut de page