Kaakook

Personnage - Georges Abitbol

Georges Abitbol apparaît dans :


Répliques de Georges Abitbol (13)

- Ah, voilà enfin le roi de la classe ! L’homme trop bien sapé, Abitbol ! Alors comme ça tu as été élu l’homme le plus classe du monde ! Laisse-moi rire ! Style le grand playboy des fonds marins, genre qui fait rêver les ménagères. Sauf que moi je les baise, moi, les ménagères, non ? C’est pas vrai ?
- Écoute-moi bien mon petit José. Tu baises les ménagères, bien, tu dois avoir le cul qui brille. Mais c’est pas ça qu’on appelle la classe. Je te dis ça en qualité d’homme le plus classe du monde.
- Eh je t’arrête tout de suite. La classe, c’est d’être chic dans sa manière de s’habiller. Rien de tel que d’aller chez Azzedine Alaia même de s’acheter des sous-pulls chez Yohji Yamamoto !
- Excuse-moi de te dire ça mon pauvre José, mais tu confonds un peu tout. Tu fais un amalgame entre la coquetterie et la classe. Tu es fou. Tu dépenses tout ton argent dans les habits et accessoires de mode mais tu es ridicule. Enfin si ça te plait… C’est toi qui les portes. Mais moi, si tu veux mon opinion, ça fait un peu… has been.
- La vache ! Moi, j’ai l’air has been ? J’en ai pour plus d’une barre de fringues sur moi. Alors va te faire mettre !
- Tu n’es vraiment pas très sympa. Mais le train de tes injures roule sur les rails de mon indifférence. Je préfère partir plutôt que d’entendre ça plutôt que d’être sourd.
- Bien ! Considère qu’on n’est plus amis, Abitbol !

8.87 (87 votes)

Monde de merde.

8.82 (92 votes)

Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence.

8.59 (189 votes)

Je préfère partir plutôt que d’entendre ça plutôt que d’être sourd !

8.43 (79 votes)

Tu fais un amalgame entre la coquetterie et la classe !

7.74 (43 votes)

Jacques : Ah, c’est une longue lettre épistolaire de mon ami Dino, qui m’appelle à la rescousse pour me demander de l’aide, pour George qui va mal.
Hugues : Qu’est-ce que ça peut te foutre qu’il aille bien ou mal, ce tâcheron ? De toute façon, j’ai jamais pu l’encadrer.
Georges Abitbol : Merci de m’appeler tâcheron ! Ça fait toujours plaisir à entendre, surtout de la part de deux pédés.

7.44 (29 votes)

- Allons, vieux, même dans les grands restaurants on crache dans les plats, alors dans ce taudis, je vois pas pourquoi ils se feraient chier. Allez, je vous laisse manger, bon appétit.
- J’ai connu un mec de droite une fois, il avait dix fois plus de classe.
- Ah, encore une chose. Je vous conseille d’éviter la mousse au chocolat du patron.

7.37 (28 votes)

- Georges, je crois qu’il faut que nous parlions. Sur prétexte que je suis gentil les gens me prennent pour un truffons. N’empêche, nous avons à parler. Visiblement vous n’allez pas bien, laissez-moi vous aider.
- Casse-toi Jacques !
- Ah ça ! Mais vous refusez le dialogue ?!
- Seulement j’veux pas qu’on m’parle, j’veux qu’tu quittes la ville. Et t’as intérêt à t’casser avant neuf heures.
- Mais Georges rassurez-moi, vous ne seriez pas en train de me prendre pour un con des fois ?
- Si, complètement même ! Casse-toi maintenant !

7.11 (28 votes)

- (…) Hey, l’homme qui fait rêver les ménagères ! Moi j’les baise, les ménagères, hein ! C’est pas vrai ?
- Écoute-moi bien mon petit José, tu baises les ménagères, bien : tu dois avoir le cul qui brille ! Mais c’est pas ça qu’on appelle la classe…

7.06 (41 votes)

Blablabla, j’ai les bonbons qui collent au papier.

6.73 (39 votes)

- J’en ai pour plus d’une barre de fringues sur moi. Alors, va te faire mettre !
- Tu n’es vraiment pas très sympa.

6.55 (19 votes)

- Il est déjà 9 heures, là ?
- Sur mon front y a pas marqué Radio-réveil !

6.5 (10 votes)

Si tu veux me parler, envoie moi un… FAX !

4.67 (5 votes)

Haut de page