Kaakook
connexion inscription

Personnage - Derek Morgan

Morgan apparaît dans :


Répliques de Morgan (15)

Reid : Les aryens avaient un code secret basé sur un système vieux de 400 ans écrit par Sir Francis Bacon.
Morgan : C’est un code mineur ?
Reid : Oui, Bacon utilisait un alphabet de 21 lettres. Celui ci en compte 24. Chaque lettre se voit attribuer une séquence de 5 chiffres binaires. Cette combinaison produit 32 encodages possibles. Normalement on se sert d’un PC pour ces combinaisons mais je me suis dit que ça irait plus vite de la faire à la main.
Prentiss : [En touchant le visage de Reid] Mais il a l’air humain !

8.83 (50 votes)

Ellie : Pourquoi tu agis aussi bizarrement ?
Morgan : On est assis avec un type qui sait qu’il y a 800 grains de maïs sur un épi moyen...
Reid : ... Arrangés en 16 rangées séparées.
Morgan : Et tu dis que je suis bizarre ?

8.55 (45 votes)

Ellie : Quel genre de personne connaît cette ballade ? On cherche un professeur de littérature ?
Reid : N’importe qui avec une connexion internet, en fait. Vous devriez voir ce qui s’affiche quand on entre le mot « mort » dans un moteur de recherche.
Morgan : Reid, c’est pas étonnant que tu n’arrives pas à avoir de rendez-vous galant.

8.53 (24 votes)

- Dîtes-moi, qu’est-ce qui peut tenir le jeune docteur Reid éveillé toute la nuit ? Attendez, laissez-moi deviner. Mémoriser intégralement un obscur bouquin ? Non, non, non. Travailler sur la fusion froide ? Non, j’ai trouvé, j’ai trouvé, j’ai trouvé. Regarder Star Trek et s’amuser à repérer les erreurs scientifiques ?
- En fait, il n’y a pas tant d’erreurs scientifiques que ça dans Star Trek. Surtout considérant la période où ça a été filmé. Il y a certaines improbabilités, mais peu d’erreurs.
- D’accord...

8.5 (30 votes)

- Vous me piquez ma chambre pour regardez « Des jours et des vies ».
- « Les feux de l’amour ».

8.48 (36 votes)

- Dyskinésie tardive.
- Encore une fois pour ceux d’entre nous qui n’ont pas une mémoire encyclopédique ?

8.33 (26 votes)

- Doucement mon grand. Prend un peu de café avec ton sucre.
- J’ai besoin de quelque chose pour me réveiller.
- Ooh, nuit tardive ?
- Très.
- Mon gars !
- Pas ce genre de nuit tardive.

8.21 (29 votes)

- Hey, Garcia a quelque chose !
- Vous inquiétez pas, c’est pas contagieux.

8.18 (34 votes)

- On a 7 meurtres sur les bras !
- C’est pour ça qu’on doit rester tous concentrés !
- C’est vous qui dîtes ça ? Vu de ma fenêtre c’est surtout sur elle que vous vous concentrez !
- Fiche-moi le camp ! Dehors !

7.69 (16 votes)

[Garcia est sur le point de mordre dans son sandwich]
- Tu es prête à travailler un peu ?
- Pourquoi pas ? Je n’ai pas dormi de la semaine, je peux tout aussi bien arrêter de manger.

7.67 (20 votes)

- Quel... quel est l’endroit le plus immoral sur un campus ?
- Allez, Ellie, quand j’étais à l’université, c’était partout.

7.6 (15 votes)

- On ne connaît vraiment quelqu’un que quand on fait un voyage en voiture avec lui.
- Qu’est-ce que tu essaies de dire ?
- Regarde cette voiture. Il y a des canettes de soda vides et des emballages de nourriture partout. Tu es dégoûtant. Tu sais, à Quantico ton bureau est tout propre, mais je parie que si on regarde dans ces tiroirs, on trouverait du bazar.
- Ok, on est sur la route depuis bien trop longtemps.

7.5 (14 votes)

- Doucement, Garcia. Je crois que tu viens d’offenser la mère de quelqu’un.
- La ferme. J’ai pris français à l’école. Qu’est-ce que je peux dire ?
- Pénélope, ton nom est Garcia.
- Oui, je sais. C’est le nom de mon beau-père. Bon, tu veux mon génie ou pas ?

7 (10 votes)

- Garcia Attend !! [Il s’éloigne des autres] Hey !
- Oui Morgan.
- Bébé, j’suis désolé de t’avoir crié dessus.
- Oh mon chou !! Notre amour est un roc, les mauvais jours ne peuvent nous séparer.
- C’est vrai ?
- Reviens-moi entier, c’est tout ce qui m’intéresse.

5.83 (2 votes)

- Dereck Morgan, je suis un peu aveugle là mais j’ai cru dans mon brouillard t’avoir vu jeter mon unique paire de lentilles de contact.
- [Remet les lunettes de Garcia] Voilà ! Enfin je te reconnais.
- Combien de fois par jour il faut que j’te dise je t’aime ?
- Autant que tu voudras petit cœur. Allez ! Les serruriers, dis-moi j’peux t’aider ?
- Tu m’as déjà aidé, je sais quoi faire.

5 (0 vote)