Kaakook
connexion inscription

Personnage - Lestrade

Lestrade apparaît dans :


Répliques de Lestrade (5)

Sherlock Holmes : La ferme ! La ferme ! Tout le monde ! On ne bouge plus, on ne parle plus, on ne respire plus ! Je réfléchis ! Anderson, visage au mur : vous me perturbez !
Anderson : Quoi ? Qu’est-ce qu’il a mon visage ?
Lestrade : Tout le monde se tait. Et Anderson, cachez votre visage.
Anderson : Ah, c’est pas vrai !
Lestrade : S’il vous plaît, faites ce qu’il vous dit !
Sherlock Holmes : Allez vite !

7.22 (8 votes)

- Mais pourquoi on m’a mis cette couverture ? C’est ridicule cette histoire de couverture !
- Vous êtes sous le choc.
- Je ne suis pas sous le choc.
- Certes, mais il y a des gens qui voudraient prendre des photos.
- Alors ; aucun signe du tireur ?
- Il a filé avant qu’on arrive. Mais ce taxi devait avoir quelques ennemis, je suppose : l’un d’eux l’a peut-être suivi… mais on a rien sur quoi s’appuyer pour l’instant.
- Oh, je ne dirais pas ça.
- OK, dites-moi tout.
- La balle qu’on a extraite du mur vient d’un pistolet. Quand on tue à une telle distance avec ce genre d’arme, c’est qu’on est non seulement un tireur d’élite, mais aussi, un combattant : il a visé et tiré sans trembler. Il est donc habitué à la violence. Mais il n’a tiré qu’au plus fort du danger, alors il a des principes moraux. Vous cherchez un homme qui a probablement un passé militaire [À ce moment-là, Sherlock aperçoit John] et… des nerfs d’acier… En fait, vous savez quoi ? Oubliez-moi.
- Comment ?
- Oui, oui, oubliez tout ça. C’est juste le citoyen choqué qui parle.
- Où allez-vous ?
- Il faut que j’aille discuter de… de mon loyer.
- J’ai encore quelques questions à vous poser.
- Et quoi encore ?! Je suis sous le choc ! J’ai une couverture, là !
- Sherlock !
- Et je viens de vous agrafer un tueur en série… Enfin, plus ou moins.
- OK, on vous interrogera demain. À présent, filez.

6.88 (6 votes)

Dr. John Watson : Fantastique.
Sherlock Holmes : Poudre aux yeux.
Lestrade : Et tous mes vœux.

6.43 (4 votes)

Sherlock Holmes : Shut up everybody, shut up! Don’t move, don’t speak, don’t breathe, I’m trying to think. Anderson, face the other way, you’re putting me off.
Anderson : What, my face is?
Lestrade : Everybody, quiet and still. Anderson, turn your back.
Anderson : Oh, for God’s sake…
Lestrade : Your back! Now, please!

6.15 (3 votes)

Tout le monde se tait et Anderson cachez votre visage.

5.45 (1 vote)