Kaakook

Personnage - Naruto Uzumaki

Naruto Uzumaki apparaît dans :


Répliques de Naruto Uzumaki (9)

Dès le moment où quelqu’un pense à toi quelque part, cet endroit devient ton foyer.

9.48 (145 votes)

Je ne reviens jamais sur ma parole, c’est ça pour moi être un ninja !

9.11 (80 votes)

- Tu veux que je te dise, Kyûbi ? Un de ces jours, j’arriverai peut-être à te débarrasser de cette boule de haine qui te ronges toi aussi ! J’en ai drôlement bavé à cause de toi, tu sais ? Mais je suis bien placé pour savoir à quel point on est malheureux quand on est guidé par la vengeance et par la haine.
- Tu es débile ou quoi ? Tu t’adresses au Démon Renard ! Le gamin qui m’apprivoisera n’est pas encore né ! Je suis un bloc de haine à l’état brut.
- Je relève le défi ! Non seulement je ne suis plus un gamin, mais j’aime bien les paris impossibles. Salut !

8.89 (44 votes)

La plus triste des choses c’est quand la personne qui t’a donné les meilleurs des souvenirs devient elle-même un souvenir.

8.85 (51 votes)

- Non mais tu te moques de moi ? Comme si les paroles délirantes de Jiraya pouvaient encore avoir un sens. Combien de fois faudra-t-il te le dire, la véritable paix n’existe pas ! Tant que nous vivrons dans ce misérable monde, la paix sera impossible. C’est clair, non ?
- Dans ce cas, je ferai tout pour briser la malédiction. Si la paix existe quelque part sur cette Terre, j’irai la chercher et je l’imposerai coûte que coûte. Je ne renoncerai jamais, tu entends ?
- Ce que tu as dis…. Ces mots… Ce sont…
- Et oui, ça doit te rappeler quelque chose. Tout ce que je viens de dire est directement tiré de cet ouvrage. Le premier roman écrit par Jiraya. Tout à la fin, il parle du disciple qui l’a inspiré. C’est de toi qu’il est question, Nagato.
- C’est impossible…
- Quant au héro de ce roman… Figure-toi que son nom est Naruto !

8.57 (32 votes)

Naruto Uzumaki : Moi j’ai grandi avec l’image d’un père, l’amour d’une mère et les conseils de mon maître. Mon imaginaire était peuplé de héros, comme celui de tous les enfants. Ça m’a permis de tracer ma voie sans jamais perdre le cap. J’ai toujours su qu’un jour, je deviendrais le plus puissant hokage qui ait jamais existé. Jamais tu ne m’empêchera de réaliser mon rêve, pauvre fou !
Gaï Maito : Le petit a raison, à un moment donné il faut faire un choix : renoncer à ses rêves de jeunesse ou au contraire passer à l’action.
Kakashi Hatake : Et les rêves sont fait pour être réalisés.
Killer B : Des rêves, des rêves, crois-moi j’en ai des tas ! Et mon préféré c’est sur, c’est d’me réfugier entre des lolos bien murs ! En tout cas, mon p’tit gars, si tu réalises ton rêve d’enfant, tout le reste sera tannant !
Gyûki : Sacré B, il n’y a que toi pour dévoiler tes fantasmes dans un moment pareil.

7.95 (34 votes)

- Pour commencer, je ne voulais pas partager ma piaule avec une saleté de batracien. Et puis ensuite, je ne supportais pas l’idée que tu veuilles t’initier au senjutsu, alors que tu possèdes déjà mon chakra.
- Ah d’accord ! En fait, t’étais jaloux, c’est ça l’histoire !
- Cette accusation est fausse et infondée !

7.5 (18 votes)

- [Il pleure] Oh… Pauvre enfant, tu as l’air plus jeune, plus petit et plus chétif que moi. J’imagine que ça n’a pas dû être facile pour toi d’être un hôte, mais tu t’es accroché. Dire qu’t’es mort, la vie est parfois bien cruelle. C’est trop injuste, t’es parti sans connaître la douce saveur d’un bon bol de ramen ni les goûts exquis des lèvres d’une fille.
- Tu n’as pas plus d’expériences que lui, toi non plus tu n’as jamais embrassé de fille. La seule personne que tu aies embrassée, c’est Sasuke. Il y a un petit moment déjà.
- Ahh, ne me rappelle pas cet horrible souvenir !

7.19 (22 votes)

Si je décide d’abandonner la partie ici, je devrais renoncer à devenir Hokage et c’est mon vœux le plus cher. Si je deviens Hokage, je me lierai d’amitié avec tous les ninjas, mais pas seulement. J’irai vers toutes les personnes de bonne volonté qui ont à cœur de se faire de nouveaux amis. Si on était tous des camarades, on pourrait éviter ces conflits et ces querelles sans fin.

6.82 (12 votes)

Haut de page