Kaakook

Personnage - Murray Franklin

Murray Franklin apparaît dans :


Répliques de Murray Franklin (5)

- Euh murray, une toute petite requête.
- Ouais.
- Quand vous m’appellerez sur le plateau vous pourriez me présenter sous le nom de « Joker » ?

8.89 (62 votes)

- J’ai tué ces gars parce-qu’ils étaient immondes. Tout-le-monde est vraiment immonde à l’heure actuelle. Il y a de quoi rendre fou la Terre entière.
- D’accord, alors c’est ça, vous êtes fou ! C’est ça, votre défense pour le meurtre de ces trois jeunes hommes ?
- Non, c’est que même sous la menace d’une arme, ils continuaient de chanter faux.

8.68 (43 votes)

- J’ai tué les trois hommes du métro.
- Où est la chute ?
- Il n’y en a pas.

7.96 (39 votes)

- Toc toc !
- Qui est là ?
- C’est la police, madame. Votre fils a été écrasé par un conducteur ivre et il est mort.
- Arthur, ce n’est pas drôle ! Ce n’est pas le genre d’humour que nous pratiquons dans cette émission !
- D’accord, oui, je suis désolé. Ce qu’il y a, c’est que je viens de passer quelques semaines difficiles, Murray, depuis que j’ai tué ces trois traders de Wall Street.
- Ok, j’attends la chute de la blague.
- Non, il y a pas de chute. C’est pas une blague.

7.95 (34 votes)

- C’est subjectif la comédie, Murray. Hein, c’est pas ce qu’on dit ? Alors que vous tous, ce système qui sait tellement de choses, vous décrétez ce qui est bien ou mal. De la même façon que vous décrétez ce qui est comique ou non.
- D’accord… Alors je crois… je crois comprendre que vous tentez de lancer un mouvement et d’en devenir le symbole.
- Honnêtement, Murray. J’ai une tête de clown capable de lancer un mouvement ? J’ai tué ces gars parce qu’ils étaient immondes. Tout le monde est immonde à l’heure actuelle. Y’a de quoi rendre fou la terre entière.
- D’accord, alors c’est ça, vous êtes fou ? C’est ça votre défense pour le meurtre de ces trois jeunes hommes ?
- Non. C’est que même sous la menace d’une arme, ils continuaient de chanter faux. [Le public hue] Oh, pourquoi tout le monde se lamente autant pour ces gars là ? SI C’ÉTAIT MOI QUI AGONISAIT SUR LE TROTTOIR, VOUS M’AURIEZ SIMPLEMENT MARCHÉ DESSUS. JE PASSE DEVANT VOUS CHAQUE JOUR, VOUS ME REMARQUEZ PAS. MAIS CES GARS LÀ, ENFIN PARCE QUE THOMAS WAYNE EST ALLÉ PLEURER SUR LEURS SORTS…
- Vous êtes remonté contre Thomas Wayne aussi ?
- Oh que oui. T’es allé voir un peu comment c’est dans le vrai monde, Murray ? Ça t’arrive des fois de sortir des studios ? Tout le monde hurle au lieu de discuter. Tout le monde engueule tout le monde. Y’a plus AUCUNE BONNES MANIÈRES. Y’a plus personne qui se demande ce que c’est que d’être le gars d’à côté. Tu crois que les types comme Thomas Wayne ça leur arrive de se demander ce que c’est que d’être dans ma peau ? D’être autre chose que ce qu’ils sont ? Absolument pas. Tout ce qu’ils disent c’est qu’on va rester à notre place et encaisser comme DES BONS PETITS GARS, ET QU’ON VA PAS DEVENIR FOUS FURIEUX COMME DES LOUPS-GAROUS !
- Vous avez fini ? C’est facile de s’apitoyer sur son sort, Arthur. On dirait que vous vous cherchez des excuses pour avoir tué ces trois jeunes. Et il est faux de dire, croyez-moi, que tout le monde est immonde.
- Tu es immonde, Murray.
- Moi ? Je suis immonde ? Ah. Et en quoi je suis immonde ?
- Passer mon sketch, m’inviter dans ton talk-show, dans le simple but qu’on se moque de moi. Tu es exactement comme tous les autres.
- Tu ne sais strictement rien de moi, mon gars. Regarde ce qu’il se passe à cause de ce que tu as fait. Les conséquences, c’est l’émeute dehors. Y’a deux policiers dans un état critique, et toi tu ris. Tu ris. Y’a eu un mort aujourd’hui à cause de ce que tu as fait.
- Ouais, je sais ! Tu veux une autre blague, Murray ?
- Non. Tes blagues on les a assez entendues.
- Tu obtiens quoi si tu croises un aliéné mental ET SOLITAIRE AVEC UNE SOCIÉTÉ QUI L’ABANDONNE DANS SON COIN, LE TRAITE COMME DE LA MERDE ? JE VAIS TE DIRE, MOI, CE QUE T’OBTIENS. T’OBTIENS CE QUE TU MÉRITES, ENCULÉ ! [Le Joker tire sur Murray]

7.94 (24 votes)

Haut de page