Kaakook
connexion inscription

Personnage - Octave Parango

Octave apparaît dans :


Répliques de Octave (18)

Tout est provisoire : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. La mort est tellement inéluctable qu’elle prend tout le monde par surprise. Comment savoir si cette journée n’est pas la dernière ? On croit qu’on a le temps. Et puis tout d’un coup, ça y’est, on se noie, fin du temps réglementaire.
La mort est le seul rendez vous qui ne soit pas noté dans votre organizer.

9.29 (481 votes)

Je suis celui qui pénètre votre cerveau. Je jouis dans votre hémisphère droit. Votre désir ne vous appartient plus : je vous impose le mien. C’est moi qui décide aujourd’hui ce que vous allez vouloir demain. L’idéal, serait que vous commenciez par me détester avant de détester l’époque qui m’a créé. Mais je ne vais pas travestir la vérité : je ne suis pas un gentil garçon, je suis une grosse merde. Un héros moderne, quoi.

9.22 (297 votes)

Tout s’achète : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi... Surtout moi. L’homme est un produit comme les autres. Avec une date limite de vente. Je suis publicitaire. Je suis de ceux qui vous font rêver des choses que vous n’aurez jamais. Ciel toujours bleu, nanas jamais moche, bonheur parfait retouché sur Photoshop. Vous croyez que j’embellis le monde ? Perdu, je le bousille.

9.04 (1202 votes)

L’euro a été inventé pour rendre le salaire des riches six fois moins indécent.

8.96 (500 votes)

Après tout ce que les hommes ont fait pour lui, Dieu aurait tout de même pu se donner la peine d’exister, vous ne croyez pas ?

8.94 (479 votes)

Bon écoutes moi bien espèce de pompe à merde. Quand tu vas chez le dentiste, tu lui dis pas comment faut faire, tu lui fais confiance. Et bien là c’est pareil, tu nous fais confiance !

8.94 (198 votes)

En cet instant, nous étions beaux à l’intérieur, mais lamentables à l’extérieur. Au fond de nous, très profondément, c’était une nouvelle naissance.

8.82 (126 votes)

Nous sommes sur une plage. Oui alors une plage paradisiaque : cocotiers, mer turquoise, sable blanc. Enfin l’Eden quoi... Deux femmes, alors deux bombes, courent sur le sable... Longue focale sur les jeunes filles. Pamela prend la parole :
« En fait je considère que l’exégèse onomastique se trouve en butte au rédhibitoire herméneutique, tu vois... »
Cristina rétorque :
« Ah oui mais attention tu glisses doucement vers une paronomase ontologique, là !
- Mais pas du tout c’est juste un sollupcice allégorique, ça na rien a voir, tiens regarde. »
Elles se penchent sur l’équation :
« Je t’ai fait une équation pour que tu comprennes. Si l’on prend comme hypothèse que la racine cubique de x varie en fonction de l’infini...
- Ah ok... tu n’as plus qu’a subdiviser l’ensemble qui tendra vers l’asymptote...
- EXACTEMENT !
- C’est bon j´ai compris. »
PACK SHOT STARLIGHT POUR RESTER MINCE SAUF DANS SA TÊTE.

8.81 (141 votes)

Tu n’as aucun amour propre ! Je te méprise !

8.61 (163 votes)

En ce temps là, on mettait des photographies géantes sur les murs. Les arrêts d’autobus, les camions, les taxis. L’œil humain n’avait jamais été autant sollicité de toute son histoire. Et on avait calculé qu’entre la naissance et l’âge de 18 ans, toute personne avait été exposé en moyenne à 350 000 publicités. Qu’il avait fallu 2000 ans pour en arriver là.

8.55 (163 votes)

Pour mon anus, j’utilise « Ross&Witchcasft ». Ainsi, d’un seul geste j’ai l’anus et l’haleine fraiche.

8.51 (124 votes)

Je crois qu’à la base, je voulais faire le bien autour de moi. Ça n’a pas été possible pour deux raisons : parce qu’on m’en a empêché, et aussi un peu parce que j’ai abdiqué.

8.5 (177 votes)

L’avantage avec la nouveauté, c’est qu’elle ne reste jamais neuve. Il y a toujours une nouvelle nouveauté pour faire vieillir la précédente.

8.39 (158 votes)

Non indéniablement mes trente-trois premières années ont été réussies.

8.36 (45 votes)

Ça ne change pas le monde mais ça y contribue.

8.36 (51 votes)

La publicité est l’une des plus grandes catastrophes des deux mille dernières années pour ceux qui aiment la littérature.

8.33 (128 votes)

Toutes les femmes ont un prix ça dépend combien tu veux mettre ?

8.3 (43 votes)

Le mec qui ne rigole pas à la non-blague de Jeff, c’est celui qu’il faut convaincre. Alfred Duler: 51 ans, scorpion ascendant bélier, directeur du marketing de la division produit frais chez Madonne. Costume : Hugo Boss, parfum : Hugo Boss, poète préféré : Hugo Boss. Ne touche plus sa femme depuis 1993, vote RPM, adore le karting. Chez Madonne et à la Ross, il est craint et redouté.

7.75 (30 votes)