Kaakook

Acteur / Actrice - Taylor Lautner

Taylor Lautner joue dans :


Répliques de Taylor Lautner (40)

Quand on s’imprègne d’une personne ce n’est plus la force de gravité qui nous retient au sol mais elle. On pourrait tout être pour cette personne, un frère, un ami… un protecteur.

9.38 (150 votes)

Tes joues roses, tes deux pieds gauches et ton cœur qui bat. C’est comme ça que je me souviendrai de toi.

9.28 (170 votes)

Je sentis qu’il s’en faudrait de peu pour que je cède, que je devienne accro.


Une personne qui est imprégnée n’a pas le choix. Dès qu’elle aperçoit l’autre tout son univers change tout à coup y a plus aucune gravité qui nous retient à la planète. C’est elle, c’est tout ce qui importe. On est prêt à tout pour elle, quitte à devenir un autre.

8.96 (154 votes)

- Tu étais le soleil qui compensait les nuages de ma vie.
- Je peux combattre les nuages. Pas une éclipse !

8.85 (259 votes)

Tu as beau être de glace, je te fais bouillir !

8.85 (120 votes)

- Qu’est-ce que tu regardes ?
- … Tu sais que t’es plutôt beau ?
- Le choc a été rude ?

8.82 (66 votes)

Bella : J’attendrai les examens de fin d’année pour que Charlie souffre le moins possible. Edward je veux que ça soit toi qui le fasse. [Il freine brusquement]
Edward : Jacob veut te parler.
Jacob : Alors ils ne t’ont pas encore tué.
Edward : Il pense que c’est moi qui t’éloigne de lui.
Jacob : Ne t’immisces pas dans mes pensées.
Edward : Jacob, je sais que tu as quelque chose à me dire, mais j’aimerais te parler d’abord si tu le permets. Merci. Merci d’avoir sauvé Bella quand je me suis… évanoui.
Jacob : Ouais, « évanoui ». Et ce n’est pas pour toi que je l’ai fait, crois-moi.
Edward : Je te remercie tout de même. Mais je suis de retour et je demeurerai auprès d’elle jusqu’à ce qu’elle me renvoie.
Jacob : On verra ça. Hé, à mon tour de parler. Je tiens à te rappeler une clause essentielle du traité.
Edward : Je n’ai pas oublié.
Bella : De quoi il parle ?
Jacob : Si jamais l’un d’entre eux, mord un humain, la traité est rompu.
Bella : Si c’est mon choix je ne vois pas en quoi ça te concerne.
Jacob : Non, NON c’est hors de question. Tu ne deviendras pas l’un d’entre eux, Bella.
Bella : Ça ne te regarde pas.
Jacob : Tu sais très bien ce que nous te ferons, nous n’auront pas le choix !
Edward : Bella, viens je t’en prie.
Bella : Une minute. Lis en lui, est-ce qu’il me ferra du mal ? [Elle s’avance] Jacob, tu sais que je t’aime. Je t’en prie… Ne m’oblige pas à choisir, parce que ce sera lui. C’est lui depuis le commencement.
Jacob : Bella…
Edward : Au revoir Jacob.
Jacob : Ne parle pas à sa place ! [Edward le frappe, Jacob se transforme].
Edward : Allons nous en d’ici. [Jacob attaque, la ligne l’arrête]
Bella : Arrêtez ! Vous ne pouvez pas vous faire du mal sans m’en faire aussi. [Jacob s’enfuit] Jacob…

8.77 (209 votes)

Elle représente tout ce que je désire et tout ce que je ne peux obtenir.

8.75 (62 votes)

- Jusqu’à ce que mon cœur cesse de battre.
- Peut-être même après.

8.75 (46 votes)

- Tu as froid. Rapproches-toi.
- Tu es si brulant.
- Le pouvoir des loups-garous.
- Non le pouvoir de Jacob. Tu es ton propre soleil.

8.71 (207 votes)

J’te fais de l’effet !

8.67 (103 votes)

Tous les fils qui me retenaient à la vie furent vivement tranchés. Tout ce qui participait de celui que j’étais - mon amour pour la morte à l’étage, mon amour pour mon père, ma loyauté envers ma nouvelle meute, mon amour pour mes autres frères, la haine de mes ennemis, de mon foyer, de mon nom, de moi-même - fut coupé en un instant comme des ficelles de ballons - clic, clic, clic -, qui s’envolèrent dans le ciel. Moi, je ne m’envolai pas. Je restais attaché là où je me trouvais. Pas par une ficelle, par un million de ficelles. Pas par des ficelles, pas des câbles d’acier. Un million de câbles d’acier qui tous me liaient à une seule chose - au centre même du monde.

8.66 (72 votes)

Vous la tuez, vous me tuez !

8.65 (116 votes)

Vous ne vivez pas dans le monde dans lequel vous croyez vivre. Rassurez-vous, rien n’a changé sinon que, maintenant, vous êtes au courant. La vie continuera comme avant. Il vous suffira de faire semblant de ne pas croire à cela.

8.63 (41 votes)

- Je te hais, Jacob Black.
- Tant mieux. La haine est une passion.
- Je t’en ficherais de la passion. Et du meurtre, l’ultime crime passionnel.

8.62 (84 votes)

Pourquoi ne suis-je pas parti, tout simplement ? Ah oui ! Parce que je suis un imbécile…

8.62 (55 votes)

Elle est entêtée, je suis bien placé pour le savoir, mais elle peut guérir de toi. Elle a déjà failli le faire. Alors elle resterait humaine, avec Charlie, Renée. Elle vieillirait, aurait des enfants… serait elle-même. Tu l’aimes assez pour voir les avantages de cette idée. Elle t’estime incapable d’égoïsme… Prouve-le. Pourrais-tu envisager que je sois mieux que toi pour elle ?

8.57 (60 votes)

Ce que je savais, en revanche, c’est que chaque seconde passée en sa compagnie n’allait qu’ajouter à la souffrance que j’endurerais plus tard. À l’instar d’un drogué n’ayant que des réserves limitées de stupéfiants, je ne couperais pas à l’instant de vérité. Plus je me piquais maintenant, plus dur ce serait, une fois mes stocks épuisés.

8.57 (46 votes)

I will fight for you. Until your heart stops beating…

8.55 (217 votes)

Haut de page