Kaakook
connexion inscription

Acteur / Actrice - Shailene Woodley

Shailene Woodley joue dans :


Répliques de Shailene Woodley (14)

Tu m’as offert l’éternité dans un nombre de jours limités, et j’en suis heureuse.

9.34 (400 votes)

- Je suis amoureux de toi.
- Augustus.
- C’est vrai. Je suis amoureux de toi et je ne suis pas du genre à me refuser le plaisir de dire des choses vraies. Je suis amoureux de toi et je sais que l’amour n’est qu’un cri dans le vide, que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais et je suis amoureux de toi.

9.3 (219 votes)

- « Toujours », c’était une promesse ! On a pas le droit de briser une promesse.
- Parfois les gens ne comprennent pas les promesses au moment où ils les font.
- Ça n’empêche pas de les tenir quoi qu’il arrive. C’est ça, l’amour. C’est tenir sa promesse quoi qu’il arrive. Tu ne crois pas au grand amour ? Moi, j’y crois. Et je l’aime. Et elle a promis, elle m’a promis « toujours ».

9.25 (110 votes)

Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup.

9.13 (198 votes)

Certains infinis sont plus vastes que d’autres, nous a appris un écrivain qu’on aimait bien, Augustus et moi. Il y a des jours, beaucoup de jours, où j’enrage d’avoir un ensemble de nombres infinis aussi réduit. Je voudrais plus de nombres que je n’ai de chances d’en avoir, et pour Augustus Waters, j’aurais voulu tellement plus de nombres qu’il n’en a eus. Mais, Gus, mon amour, je ne te dirai jamais assez combien je te suis reconnaissante de notre petite infinité. Je ne l’échangerai pas pour tout l’or du monde. Tu m’as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j’en suis heureuse. Hazel Grace.

9.11 (181 votes)

- Okay ?
- Okay.

9.11 (203 votes)

Parfois les gens ne comprennent pas les promesses qu’ils font au moment où ils les font.

8.96 (124 votes)

C’est ça la mort : le passage du présent au passé.

8.87 (52 votes)

La cruauté du destin a voulu que je voyage avec des gens que je hais alors que j’ai laissé ceux que j’aime morts derrière moi.

8.79 (48 votes)

Quand on a peu de possessions, peu de désirs et que tout le monde a la même chose, on ne convoite pas les biens des autres.

8.62 (48 votes)

Les gens avides de pouvoir et qui finissent par l’obtenir vivent dans la terreur de le perdre. Et c’est pour cette raison qu’il ne faut en donner qu’à ceux qui ne le désirent pas.

8.5 (50 votes)

- Quatre, quatre peurs.
- Aujourd’hui comme hier, je les affronte sans arrêt, on s’en débarrasse jamais.
[Silence]
- J’ai une question à te poser.
- Vas-y.
- C’est quoi ton tatouage ?
- Tu veux le voir ?
[Silence]
- C’est fantastique… Les factions, pourquoi elles sont toutes ensemble ?
- Parce que je ne veux pas me limiter, ça serait impossible. Je veux être brave, désintéressé, intelligent, honnête et indulgent. Je travaille encore sur l’indulgence. [Sourire]
[Ils s’embrassent]
- Je ne veux pas qu’on aille trop vite.
- T’en fais pas… j’ai déjà trouvé ma place sur le plancher. [Sourire]

6.67 (23 votes)

It was unbearable every second worse than the last.

5.83 (2 votes)

- They’re kids, though, you now. They bully. It’s human nature. They grow out of it.
- Sometimes they dont’t.

5.45 (1 vote)