Kaakook

Acteur / Actrice - Albert Dupontel

Albert Dupontel joue dans :


Répliques de Albert Dupontel (24)

La vérité ? Mais je viens de vous la dire la vérité. Et ça fait mal. Elle tache, elle éclabousse la vérité.

8.96 (57 votes)

En ce moment, je fais toujours le même rêve. Je nage dans la Seine et tout d’un coup, j’avale un rat. Alors j’étouffe et pis je coule. En bas, y a des huîtres, elles m’attrappent les chevilles. Alors je vomis le rat sur les huîtres, le rat il attaque les huitres, je remonte à la surface, j’prends une péniche sur la tête et là, j’me réveille.

8.88 (214 votes)

J’m’appelle Bernie Noël, j’ai 29 ans bientôt 32.

8.35 (75 votes)

- Dis papa, comment ça se passe avec le sexe des filles ?
- J’sais pas, j’fais qu’les enculer !

8.32 (103 votes)

Et les enculés, vous avez entendu ? J’ai un otage finalement ! Alors si ça continu je la tue, n’importe comment, avec des pierres avec un marteau, de toute façon j’en ai rien à foutre je suis fou !

8.29 (25 votes)

Je m’appelle Bernie Noël, j’ai 29 ans, bientôt 32. Je… Je suis député. Je possède un chat, Momo. Momo est un chat depuis de nombreuses années mais c’est également un félin. Voilà c’est Momo… kikikikikik.

8.21 (29 votes)

Je vais tellement t’enculer que quand tu bailleras on verra le jour !

8.19 (128 votes)

Je m’appelle Bernie Noël et j’aime bien les hyènes. Parce que la hyène c’est un animal dont on parle jamais alors que c’est un animal qui peut être, qui peut être très important. Parce que moi je trouve que être ami avec une hyène souvent c’est plus important qu’être ami avec, avec des vrais amis. C’est… Elle vous protège. Si y’avait du danger et ben « Et ben moi, et… je suis ami avec une hyène » Alors la évidement !

8.03 (66 votes)

C’est pas moi ! Il a glissé ! C’est parce qu’il pleut !

7.8 (31 votes)

Quand on change le code, on prévient !

7.6 (15 votes)

Kenavo les bouseux !

7.58 (23 votes)

Et je sais pas qui c’était les enculés d’en face, mais ça doit être des drôles d’enculés parce que s’en prendre à un bébé !

7.41 (17 votes)

- Si tu es resté ici après tes 18 ans c’est pas un hasard.
- Si je suis resté ici c’est parce qu’il y avait du travail ici. C’était même plutôt intelligent de rester ici quand je pense à tous les crétins qui sont partis en ricanant, beh maintenant ils ricanent au chômage.

6.96 (13 votes)

On fait moins le malin maintenant, hein ? On fait moins le malin !

6.76 (24 votes)

Where is mum? She is in the bathroom. Where is dad? He is not at home. Why? I don’t know.

6.54 (16 votes)

You take Dollar?

6.43 (18 votes)

- J’ai une idée pour l’acte 5. Ceux pour qui ça a marché portaient des noms bretons. Vous devrez réessayer avec des bretons. Qu’est-ce que c’est un acte pour une région aussi grande, avec son folklore de mes couilles, ses binious, ses chapeaux ronds : c’est con un breton, ça sert à rien.
- En plus il fait jamais beau. Je le sais, je suis breton.

6.25 (6 votes)

- Tu sais mon grand, ton… ton père et moi, je, je sais pas si on va pouvoir rester longtemps ensemble. J’veux pas dire du mal de lui mais cette nuit… il m’a battue…
- C’est normal.
- Non ! T’as pas compris ce que je t’ai dit ?! Il m’a battue ! Tiens, regarde !
- C’est normal d’être un peu chamaillé quand on s’aime. Moi aussi à l’orphelinat quand j’étais petit les types ils me chamaillaient drôlement. Même une fois pour je reste tranquille ils m’ont tapé à six avec une scie… Tiens regarde ! Hahahaha ! Mais c’est parce que j’étais petit ! Après c’est moi qui tapait les petits !

6.25 (6 votes)

- J’aime bien votre rire. Il est sympathique, votre rire.
- Ah ouais ?! Moi, j’aime pas le vôtre.
- Ben c’est normal, il sent un peu la charogne !

6.15 (3 votes)

Bien… alors voilà… euh… il s’agit de… de d’une… il s’agit d’une histoire… euh, c’est à dire qu’en fait il s’agit plus d’un… concept d’histoire, plus que une histoire à proprement parler, c’est-à-dire que c’est une histoire qui n’est… le concept de l’histoire étant amené à me… à… débouchant sur un récit d’un aspect… euh… non littéraire plus que de garder l’aspect traditionnel donc… du… du récit littéraire classique, c’est par là même que je… le concept de de l’histoire n’est… ne, ne fait… ne garde pas du tout le canon du récit… traditionnel et c’est pour ça, donc… le… ha, ha, ha… bon, vous l’avez tous deviné, en fait il… il s’agit d’une rencontre… euh, c’est à dire, ça pourrait être de l’amour… mais… voyez ? Euh… c’est peut-être de l’amour mais… euh… en tout cas, euh, pas tout de suite. Voilà. Pas tout de suite, parce qu’après là… la situation évolue, évolue drôlement, euh… ça, la situation… elle évolue vraiment de façon… la situation au départ, on se dit donc, ce n’est pas de l’amour, en fait, l’situation va complètement évoluer… hein, eu… parce que l’évolution va évoluer tout au long, vraiment évoluer… non partialement… euh délibérément… et de façon objective… le, le, le… la, la l’évolution… se… se, se, évolue, évolue… alors pourquoi ?… Voilà ! C’est pourquoi qui est… qu’est au centre de… de l’angoisse de tous des personnages, voilà !… Sauf le personnage qui est le vôtre… alors lui, alors, lui c’est plutôt… c’est alors lui c’est pas pourquoi ? Lui, c’est jamais. Jamais ! Euh, par contre, pourquoi est affirmatif, hein ? Pourquoi, euh… la réponse à toutes les questions, c’est pourquoi ! Pourquoi, pourquoi, y a une question qu’est posée, alors très bien, posons la question. Nous avons la réponse, la réponse c’est pourquoi. Voilà ! Jamais, par contre, amène le doute, alors jamais… euuuh, jamais ? Voyez, euh, euuuh… Viendra-t-il ou viendras-t-il pas ? Euh, jamais… le… alors que pourquoi n’a absolument rien à… parce que, c’est leeee… donc, avec, euh… pour-quoi ! Euh… ja-mais… doute euh… concept…

6 (10 votes)

Haut de page