Kaakook

Citation - Le vent la fit légèrement trembler comme la dernière…

- [Narrateur] Le vent la fit légèrement trembler comme la dernière feuille d’un arbre mort. Je lui ai laissé entendre mes pas… Elle s’est raidie un moment… [À la cliente] Une cigarette vous ferait plaisir ?
- Oui, je veux bien. Ces gens vous ennuient-ils autant que moi ?
- Je ne suis pas venu pour la fête, je suis venu pour vous… et je vous observe depuis des jours. Vous êtes la femme dont nous rêvons tous. Il ne s’agit pas que de votre visage, votre… votre allure, votre voix, ce sont vos yeux, tout ce que je vois en eux.
- Et que voyez-vous dans mes yeux ?
- Je vois un calme profond et trouble. Cette vie vous fatigue, vous êtes prête à affronter ce que vous devez affronter, mais… vous ne voulez pas le faire seule.
- Non… je ne veux pas l’affronter seule…
- [Narrateur] Le temps devient électrique, elle est douce, chaude, légère comme le vent… Son parfum est une promesse et me fait monter les larmes aux yeux. Je lui dis que tout va bien se passer… Que je la débarrasserai de ce dont elle a peur et que je l’emmènerai loin, très loin. Je lui dis que je l’aime… Le silencieux a étouffé le bruit du coup de feu. Je la serre fort jusqu’à ce qu’elle s’en aille. Je ne saurais jamais ce qu’elle fuyait… J’encaisserai son chèque demain matin.

5.38 (3 votes)

Informations sur la citation

Affiche de Sin City
Publication

Explications
Scène d’introduction.
Casting
L’homme
Josh Hartnett
La cliente
Marley Shelton
Film
Sin City

Vidéo contenant la citation

Il n'y a pas encore de vidéo.

Il faut être connecté pour pouvoir proposer une vidéo. Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.


Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires.

Il faut être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire. Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.