Kaakook

Film - Fight Club

Affiche de Fight Club
Titre
Fight Club
Réalisé par
David Fincher
Année de sortie
1999
Nombre de citations
152
Publication

Dernière mise à jour

Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (152)

Le père était sûrement très gros, regardez toutes la graisse avec sa chemise en polyester… Ça fait très art contemporain.

Fight Club.
8.52 (118 votes)

La capote c’est le soulier de verre de notre génération.

Fight Club.
8.5 (143 votes)

Demain notre ami Raymond pensera que c’est le plus beau jour de sa vie. Son p’tit déj’ aura meilleur goût qu’aucun des repas qu’on a pu faire.

8.49 (129 votes)

Bien, Vous allez arrêter vos investigations rigoureuses. Vous allez déclarer publiquement qu’il n’y a pas de groupe clandestin. Sinon, ces garçons vont vous couper les couilles… On en enverra une au New York Times et l’autre au Los Angeles Times ; communiqué de presse.
Les personnes que vous recherchez sont celles dont vous dépendez. On prépare vos menus, on enlève vos ordures, on vous relie par téléphone, on conduit vos ambulances, on vous protège pendant votre sommeil. Jouez pas aux cons avec nous.

8.43 (41 votes)

C’est très gênant une cuisine remplie de condiments et pas de nourriture.

8.41 (103 votes)

Chloé avait la même allure que le squelette de Meryl Streep qu’on aurait obligé à sourire et à se balader dans une réception en étant super sympa avec tout le monde…

8.4 (121 votes)

Je suis le canal biliaire irrité de Jack.

8.38 (107 votes)

La première règle du projet Chaos est : on ne pose pas de questions !

Fight Club.
8.32 (145 votes)

Y’a aucun nom ! Tu es qui ? Cornelius ? Ou Burk ? Travis ? De tous ces prénoms stupides que tu donnes chaque soir c’est lequel ?

8.32 (85 votes)

I want you to hit me, as hard as you can.


On fait pas d’omelettes sans casser des œufs.

Fight Club.
8.26 (105 votes)

Bien sûr notre compagnie a pour règle de ne jamais conclure que le voyageur est le propriétaire du gode, nous devons employer l’article indéfini : « un » et jamais… jamais… « votre » gode.

8.25 (30 votes)

On se réveille dans différents aéroports : Seattle, San Francisco, Los Angeles. On se réveille à Chicago, à Dallas, à Baltimore. On change de fuseau horaire, on perd une heure, on gagne une heure. C’est votre vie et elle s’achève minute après minute. On se réveille dans un aéroport dont on ne sait même pas le nom. Si l’on se réveillait à une heure différente, dans un endroit différent, pourrait-on se réveiller dans la peau d’une personne différente ?

8.15 (55 votes)

You met me at a very strange time in my life.

8.11 (122 votes)

Et brusquement, je me rend compte que tout ceci - le flingue, les bombes, la révolution - est lié d’une certaine manière à une femme du nom de Marla Singer.

8.11 (96 votes)

The first rule of Fight Club is - You do not talk about Fight Club. The second rule of Fight Club is - You DO NOT talk about Fight Club.

8.1 (111 votes)

Tyler : Cette semaine, vous aurez tous un devoir à faire : vous irez dans la rue et vous provoquerez une bagarre avec un parfait inconnu. Vous allez cherchez la bagarre, et vous allez perdre.
Le narrateur : Mais c’est pas aussi facile que ça en a l’air. La plupart des gens, les gens normaux sont prêts à faire n’importe quoi pour éviter la bagarre.
Un pasteur : [Il se fait arroser] Excusez-moi, vous venez de m’arroser avec ce tuyau. Je sais que c’est un accide… [Il se fait arroser sa bible] Ça ce n’était pas nécessaire.

Fight Club.
8.09 (37 votes)

La première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club.
La seconde règle du Fight Club : il est IN-TER-DIT de parler du Fight Club.

8.02 (111 votes)

Tu es vraiment trop BLOND !!

Fight Club.
8 (125 votes)

Je ne sais pas comment Tyler avait déniché cette baraque, mais il disait y habiter depuis un an. On avait l’impression qu’elle attendait d’être rasée. La plupart des fenêtres étaient condamnées par des planches. Il n’y avait plus de serrure à la porte d’entrée depuis que la police ou dieu sait qui l’avait défoncée. L’escalier était prêt à s’écrouler. Je ne savais pas s’il en était propriétaire ou s’il l’a squattait. Ni l’un ni l’autre ne m’aurait surpris.
Quel trou de merde ! Rien ne fonctionnait. Si l’on allumait une lampe, ça en éteignait une autre dans la maison. Il n’y avait pas de voisins, seulement des entrepôts et une usine de papier. L’odeur fétide de la vapeur rappelait celle d’un pet, et l’odeur de la sueur rappelait celle d’une cage à hamster.

7.95 (34 votes)

Il manque une citation importante ? N'hésitez pas à proposer une réplique pour ce film.

Personnages du film

Haut de page