Kaakook

Film - Fight Club

Affiche de Fight Club
Titre
Fight Club
Réalisé par
David Fincher
Année de sortie
1999
Nombre de citations
152
Note moyenne des citations
8.26
Publication

Dernière mise à jour

Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (152)

Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq.

9.3 (589 votes)

Sa philosophie de la vie c’était qu’elle pouvait mourir à tout moment. Ce qu’il y avait de tragique selon elle c’est qu’elle ne mourrait pas.

9.29 (580 votes)

Il y a un adage qui dit qu’on fait toujours du mal à ceux qu’on aime mais il oublie de dire qu’on aime ceux qui nous font du mal.

9.27 (2226 votes)

On a frôlé la vie !

9.27 (924 votes)

Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien.

9.27 (1010 votes)

Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.

9.27 (766 votes)

- Pourquoi il y a des masques à oxygène pour les passagers ?
- Pour pouvoir respirer…
- L’oxygène, ça vous fait planer. Si une catastrophe survient on prend de grandes inspirations paniquées et on devient rapidement euphorique, docile, on accepte son destin.

9.26 (569 votes)

C’était de toute beauté. Nous revendions à des femmes riches la graisse qui provenait de leurs fesses.

Fight Club.
9.26 (447 votes)

Sur une durée suffisamment longue, l’espérance de vie tombe pour tout le monde à zéro.

9.22 (454 votes)

C’est votre vie et elle s’achève minute après minute.

9.22 (543 votes)

La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien !

Fight Club.

Maintenant une question de protocole. Pour passer je vous présente mon cul ou bien ma queue ?

Fight Club, Tyler au narrateur.
9.19 (623 votes)

- On est des consommateurs. On est des sous-produits d’un mode de vie devenu une obsession. Meurtres, banditisme, pauvreté, toutes ces choses ne me concernent pas. Ce qui me concerne moi ce sont les revues qui parlent de stars, la télévision avec 500 chaînes différentes, les slips avec un grand nom marqué dessus, le viagra, les repas minceurs…
- Madame Propre ?
- J’emmerde madame Propre ! Madame Propre elle astique les cuivres du Titanic ! Tout est en train de couler, mec. Alors merde ! j’emmerde tes canapés à motif, tes strings à rayures vertes bordel ! Moi je te dis ne soit jamais complet, je te dis arrête d’être parfait. Je te dis qu’il faut évoluer et que ce qui doit arriver arrive.

9.19 (300 votes)

Avec le canon d’un flingue entre les dents, on ne prononce que les voyelles.

9.18 (669 votes)

Avec l’insomnie, plus rien n’est réel ! Tout devient lointain. Tout est une copie, d’une copie, d’une copie…

9.18 (394 votes)

C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.

9.17 (2374 votes)

Ça va, ça va, ça va, j’ai compris, j’ai pigé, j’ai pigé ! Merde, je pige plus.

Fight Club, Tyler à Lou.
9.17 (495 votes)

Putain, j’vois ici les hommes les plus forts et les plus intelligents que j’aie jamais vu. J’vois tout ce potentiel, et j’le vois gâché. J’vois une génération entière qui travaille à des pompes à essences, qui fait le service dans des restos, qui est esclave d’un petit chef dans un bureau. La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu’un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rock stars, mais c’est FAUX. Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment, plein le cul.

9.17 (1082 votes)

T’as entendu parler du mec qui a inventé le fight club ? Il parait qu’il est né dans un hôpital psychiatrique et qu’il dort pas plus qu’une heure par nuit. C’est un grand homme.

9.16 (325 votes)

Mets moi un flingue sur la tempe et décore les murs avec ma cervelle.

Fight Club.
9.15 (435 votes)

Il manque une citation importante ? N'hésitez pas à proposer une réplique pour ce film.

Personnages du film

Haut de page