Kaakook

Série - The Originals

Affiche de The Originals
Titre
The Originals
Écrit par
Julie Plec
Année
2013
Nb de citations
15
Liens
Proposer une citation pour ce film

Répliques de la série (15)

L’amour n’est rien d’autre qu’un piège. La seule vérité... c’est que seul l’amour d’une famille ne meurt pas.

The Originals.
7.73 (12 votes)

- Je voulais être courageuse. Je voulais faire face en étant digne. Mais je ne peux pas. Je ne veux pas partir... j’ai tellement peur.
- Je suis la !
- Quelle courageuse barman, hein ? Quand j’ai dit que j’étais prête a mourir, je mentais. J’aurais aimé faire plus que servir quelque verres et être une mauvaise psy pour toi...
- Ne t’imagine même pas que tu as échoué. Tu m’as empêché de faire de mauvaises actions. Tu as apaisé ma rage. Tu m’as inspiré de la bonté. Et contrairement à toute les âmes que j’ai croisées et oubliées à travers le temps... je vais t’emporter avec moi.
- J’imagine que cela fait de moi une immortelle.

7.5 (10 votes)

Il est doué pour beaucoup de choses mais il excelle dans le pardon.

7.37 (9 votes)

Je vais te dire ce que je sais à propos de la mort, Camille : la mort danse silencieusement dans les ombres de tout le monde, et elle s’en fout, alors… pourquoi se soucier d’elle ?

The Originals, Klaus à Camille O’Connell.
6.67 (8 votes)

Tu te sens coupable n’est-ce pas ? Te demandant si tu devrais dire à ton fiancé des choses dont il n’a pas besoin de savoir… Sur tous les poèmes écris sur le sujet d’un amour à sens unique, il y en a tellement peu sur la douleur d’être l’objet de cette affection. La vérité Hayley, ce que ce n’est pas sur l’amour que les plus fortes fondations sont construites. Mais sur la décence de quelques mensonges.

The Originals, Klaus à Hayley Marshall.
6.43 (4 votes)

C’est ça la famille. C’est les gens pour qui tu es née. Et les gens que tu choisis, qui restent debout à coté de toi quand les choses deviennent difficiles.

The Originals.
6 (5 votes)

L’amour excuse tout, il croit tout, espère tout, supporte tout. L’amour est sans fin.

The Originals.
5.88 (7 votes)

I am Klaus Mikaelson, I don’t need anyone.

5.45 (1 vote)

Tu dis que notre père nous a détruit, et je me demandais si son père l’avait détruit lui aussi.

The Originals, Klaus à Rebekah Mikaelson.
5.45 (1 vote)

- Je sais que tu me hais, mais on ne peut pas revenir sur ce qui a été fait.
- Rebekah, rien est irréversible. Tout dépend de nous, de l’histoire qu’on veut se raconter pour essayer de savoir qui on est : le père violent, le bâtard indigne et enfin la sœur déloyal. Il est peut-être temps de commencer une nouvelle histoire. Quels sont tes rêves, Rebekah ?
- Ils n’ont pas changés depuis que je suis enfant. Je veux une maison. Je veux une famille. Je veux pouvoir aimer. Et je veux vivre.
- Alors pars. Pars très loin et ne reviens jamais. Nous sommes bien trop abîmés pour rester ensemble. Cette famille est dangereuse, c’est un mélange explosif. Je récupérerai la Nouvelle-Orléans. Je veux élever mon enfant ici, dans la ville que tu m’as fait perdre. À mon avis Elijah choisira de rester. Mais si tu veux ma sœur, tu es libre.

5 (0 vote)

Over the course of my long life, I have come to believe that we are bound forever to those with whom whe share blood. And while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength or our deepest regret. This unfortunate truth has haunted me for as long as I can recall.

5 (0 vote)

- Tu as loupé le cœur ?
- Il semblerait que oui, ou peut-être que je n’ai pas voulu te tuer. Peut-être que je voulais juste que tu ressentes une fraction de la terreur qui a été la mienne quand notre père a débarqué.
- Est-ce que tu sais où a été la vérité dans tout ça ?
- Voilà ce que je sais : tu m’as accusé d’être méchant, cruel et pourtant c’est toi qui a conspiré contre ta famille.
- Tu as fait de nos vies un enfer. Tu nous a tourmentés.
- J’ai toujours aimé ma famille. Toi, Elijah. J’aimais chacun d’entre vous. Je sais que je peux être difficile, mais ce n’est pas de ma faute si je suis devenu comme ça. C’est Mikael qui m’a détruit, c’est lui le responsable.
- J’ai été détruite moi aussi, tu devrais le savoir. C’était il y a des siècles et regarde nous, on est tous brisés. Toi avec ta colère, ta paranoïa. Moi, qui me bat contre ma peur de l’abandon. Et le pauvre Elijah, il a toujours cherché le bonheur des autres au détriment de son propre bonheur. Aucune créature sur terre n’a notre force et pourtant on est les plus vulnérables. Nos vies sont sans espoir et elles sont sans issues. On est la fatalité incarnée, pour toujours et à jamais.

5 (0 vote)

Quand je t’ai amené ici, pour disperser les cendres de ton père, tu as fait quelque chose que je n’aurais jamais pu faire ; tu as libéré ta haine au vent.

4.67 (5 votes)

Si cette prophétie se réalise, vous tomberez tous. Un par un ami, un par un ennemi et un par la famille.

4.55 (1 vote)

Always and forever.

4.55 (1 vote)

Personnages du film