Kaakook
connexion inscription

Personnage - Brooke Davis

Brooke apparaît dans :


Répliques de Brooke (39)

- Je suis désolé de t’avoir traité de folle, Brooke, t’es juste un peu perturbée.
- Non mais tu te crois drôle ?
- Ce que je crois, c’est que t’es en train d’essayer de saboter notre relation. Tu cherches des excuses pour pas m’aimer et être sûre que je ne te referais plus souffrir.
- Tu m’as écris la même phrase qu’à elle, tu te rends compte ? La même phrase !
- Mais j’ai jamais envoyé cette lettre à Peyton.
- Et alors ? Moi je t’ai pas envoyé les miennes et pourtant j’en pensais tous les mots. J’aimerai comprendre pourquoi c’est moi que tu veux ! Ça pourrait être Peyton.
- Peyton est une fille superbe, je peux pas le nier. C’est mon amie et c’est aussi ta meilleure amie.
- Et bah je t’autorise à dire du mal d’elle quand même !
- Oh Brooke ! En réalité, je tiens beaucoup à Peyton.
- Alors quelle est la différence ?
- La différence ? La différence, c’est que toi je t’aime Brooke. C’est toi que je veux et pas Peyton.
- Mais pourquoi ? Il faut que je sache pourquoi !
- Parce que tu fronces un peu les sourcils quand tu veux m’attendrir, parce que tu cites Camus alors que je t’ai jamais vu lire un livre, et parce que tes parents te manquent même si t’es trop têtue pour l’admettre. Et enfin, parce que je n’ai fait que deux déclarations d’amour comme cela de toute ma vie et à chaque fois, c’était devant toi. Voilà pourquoi c’est toi que je veux et personne d’autre. On est complètement trempé, on risque d’attraper une pneumonie mais si t’as besoin d’entendre pourquoi je t’aime, je peux continuer toute la nuit.
- Ça va aller pour l’instant.

9.38 (1399 votes)

J’ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j’ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite.

9.36 (816 votes)

J’ose à peine parler de leur bonheur à voix haute car si la vie se rend compte de ce qu’elle leur a donné j’ai peur qu’elle le leur reprenne, et ça serait dommage car on a tous besoin d’un peu d’espoir pour tenir. Alors levons nos verres à Nathan à Haley, à l’espoir et à leur amour qui ne pourra se ternir.

9.34 (921 votes)

- Alors quelle est la différence ?
- La différence ? La différence c’est que toi je t’aime, Brooke. C’est toi que je veux et pas Peyton.
- Mais pourquoi ? Il faut que je sache pourquoi.
- Parce que tu fronces un peu les sourcils lorsque tu veux m’attendrir ; parce que tu cites Camu alors que je ne t’ai jamais vu lire un livre ; et parce que tes parents te manquent même si tu es trop têtue pour l’admettre ; et enfin, parce que je n’ai que deux déclarations d’amour comme celle-ci de toute ma vie, et les deux fois elles étaient adressées à toi.

9.33 (1577 votes)

Micro : Qu’est-ce que veulent les filles ?
Brooke : J’ai ma petite théorie là-dessus. Je pense que l’idéal, c’est d’avoir un homme qui te fasse rire, un homme en qui tu as confiance et un qui sois très, très sexy, et après, le plus important, c’est de tout faire pour que ces trois hommes ne se retrouvent jamais face à face.
[Plus tard...]
Brooke : Tu m’as demandé ce que les filles voulaient tout à l’heure. Elles veulent seulement quelqu’un qui veux bien d’elles, enfin c’est ce que moi je veux.

9.33 (1052 votes)

- Il y a 82 lettres là dedans, elles te sont toutes adressées. Je te les ai écrites cet été, une par jour, mais j’ai eu peur de te les envoyer...
- Brooke...
- J’ai eu peur de me faire briser le cœur, une deuxième fois. J’ai eu tellement de mal à m’remettre, j’voulais pas risquer d’souffrir à nouveau. J’avais pas l’courage d’affronter les sentiments qu’j’ai pour toi. Je sais qu’ça n’a plus d’importance après c’que j’ai fait mais je voulais que tu le saches. Voilà à quoi j’ai passé tout mon été : à penser à toi, mais j’ai jamais eu le courage de l’admettre.

9.32 (1104 votes)

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.

9.31 (3539 votes)

- Il paraît que tu t’es mise à poil dans sa voiture.
- Non ! J’étais pas complètement à poil. Il faisait trop froid pour que j’enlève mes chaussettes.

9.3 (305 votes)

J’ai jamais eu l’impression de te manquer. Et je crois qu’à force, t’as arrêté de me manquer aussi.

9.26 (968 votes)

L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé.

9.22 (1741 votes)

Reste avec moi ; J’me dis que si un jour tu me donnes une seconde chance, je ferais tout pour rester avec toi...

9.19 (325 votes)

- Je voulais que tu me prouves que tu tenais à moi, je voulais que tu me dises que j’étais la seule fille qui te plaisait et que tu préférais passer le reste de ta vie tout seul, plutôt qu’avec une autre fille que moi ! Je voulais retrouver le Lucas qui m’avait dit une fois à la plage qu’il serait toujours là pour moi...
- Comment voulais-tu que je le saches ?
- Tu aurais dû le sentir !

9.16 (2399 votes)

Je ne suis pas douée pour les discours. Alors j’ai décidé d’emprunter une phrase à un vrai poète William Shakespeare « L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé ». Quand je regarde Nathan et Haley je me sens en confiance, c’est pas facile à expliquer mais ils me donnent de l’espoir. J’ose à peine parler de leur bonheur à voix haute parce que si la vie se rend compte de ce qu’elle leur a donné, j’ai peur qu’elle essaie de le leur reprendre et ce serait dommage parce qu’on a tous besoin d’un peu d’espoir pour tenir. On a tous besoin de sentir que quelque fois la vie est merveilleuse et qu’avec la bonne personne elle peut l’être pour toujours.

9.13 (265 votes)

- Dis moi quel est le problème...
- C’est que tu es toi et que je suis moi !
- Oui mais si on était une seule personne, on sortirait plus ensemble on sortirait tout seul !

9.1 (178 votes)

- Tu jettes des œufs sur mes fenêtres, t’es malade ou quoi ?!
- Je viens chercher ma robe, le magasin ma dit l’avoir donner a une fausse blonde maigrichonne !
- Vas-y toute nue tu pourras coucher avec les petits copains de tes amies encore plus vite !!
- Tu devrais te regarder, t’es mal placée pour me faire la morale. Alors on a jamais été amie d’après toi ? Alors j’ai plus besoin de garder cette horreur ! Et attend, j’ai autre chose d’intéressant à te montrer, regarde cette photo, c’est toi et Lucas, le jour de mon anniversaire espèce de traînée !!
- Tu vas voir !
- Arrête, t’es folle ! Tu vas m’le payer !! Arrête ! Arrête Peyton, c’est moi qui me retrouve sans petit ami, sans robe et avec un coquard, toi tu vas au bal avec le garçon que t’aime t’as gagné ! Qu’est ce que tu veux de plus ? T’as gagné ! Mais pourquoi tu m’en veux à ce point là ?
- Pourquoi est-ce que je t’en veux ? Brooke, je viens de passer l’une des pire année de ma vie, j’avais jamais eu autant besoin de ma meilleure amie, et toi, tu m’as rejetée parce que j’avais été honnête envers toi, alors que toi t’as jamais, jamais été honnête envers moi.
- Peyton !
- Et tu t’es moqué de la mort de ma mère Brooke, tu l’a connue et le jour de sa mort on a pleuré toutes les deux, et l’autre jour, t’as sortie une blague sur sa mort, juste pour me faire du mal. Et bah t’as réussi, ça m’a fait du mal, t’as réussi, mais ça marchera plus maintenant c’est fini. T’avais raison pour ma mère, elle est morte c’est vrai, et dorénavant à mes yeux tu l’es aussi.

9.07 (216 votes)

Je pensais vous connaître, mais je suppose qu’il est plus facile de voir ce qu’on veut plutôt que de chercher la vérité. Vous pensez me connaître mais ce n’est pas le cas, et ça signifie que vous ne savez pas ce dont je suis capable. Vous me voyez comme quelqu’un de populaire et qui a toutes les réponses, ce n’est pas vrai. Il se peut que je ne sache pas toujours ce que je fais mais j’essayerai d’améliorer les choses. Et quand je fais une erreur parce qu’il faut être réaliste, on en fait tous, je promets de demander votre aide. Je ne peux pas faire ça toute seule. Mais si vous me donnez une chance, on pourrait faire de grandes choses ensemble. Je promets si vous croyez en moi, de trouver le courage d’atteindre chacun de vos rêves.

9.06 (435 votes)

C’est plus un triangle, c’est un rectangle amoureux !

9.06 (435 votes)

- Où est-ce que t’as dormi ?
- Dans ma voiture. La nuit dernière j’ai fait un horrible cauchemar dans lequel ma meilleure amie m’avouait être amoureuse de mon p’tit copain. C’était pas un cauchemar ça ?
- Brooke...
- Pourquoi tu m’l’as dit ? Et surtout maintenant. T’aurais pas pu m’en parler avant ? Non, il a fallu que tu attendes un moment où j’ai déjà plein de choses à régler.
- Mais moi aussi. Tu crois que c’est facile pour moi ? J’aurais vraiment voulu tomber amoureuse de Jake.
- Bah voyons. Alors un jour c’est Jake, il y a une semaine c’était Pete, et aujoud’hui voilà que c’est Lucas. J’arrive pas à croire que tu me refasses ce coup là.
- Justement là j’ai rien fait, c’est pas comme la dernière fois..
- La dernière fois ? Non mais est-ce que tu te rends compte de c’que tu dis ? C’est la deuxième fois que tu veux me piquer mon copain. Et regarde sur la porte, son nom est de mon côté, il est à moi !
- J’ai pas essayé de t’prendre Lucas...
- Mais t’en es encore amoureuse.
- Brooke j’te promets de garder mes sentiments pour moi, je vais l’oublier.
- Trop tard. Si tu étais sincère et que tu voulais vraiment l’oublier, alors pourquoi est-ce que tu viens m’en parler à moi ? Qu’est-ce que tu espérais ?
- Je sais pas. J’attendais rien du tout. Je voulais juste être honnête avec toi.
- Tu parles.
- Je voulais pas refaire la même erreur que la dernière fois. Et pourquoi tu le prends comme ça ? Hier au club tu m’as dit qu’il t’avait pas tellement manqué... [Brooke gifle Peyton]
- Là tu vas trop loin ! Je t’interdis de déformer mes propos pour soulager ta conscience. Tu n’es qu’une traitresse et une menteuse, voilà c’que tu es, et tu le sais très bien !

9.05 (380 votes)

Lorsque l’on se perd en chemin, on a deux solutions : tenter de retrouver la personne que l’on était ou lui dire adieu pour toujours. Georges Shaw a écrit : « Il y a deux tragédies dans la vie, l’une est de ne pas réaliser ses rêves ; l’autre est de les réaliser. » Je pense que Shaw s’est fait briser le cœur une ou deux fois.

9.01 (193 votes)

Jamie : Les adultes nous demandent de ne plus nous comporter comme des enfants. Et vous savez pourquoi ils nous demandent ça ? Parce qu’ils ont peur, ils ont peur de notre liberté, et de notre jeunesse et parce que la magie qui nous habite encore leur rappelle qu’ils ont laissé s’éteindre celle qui était au fond de leur cœur. Quand on a vécu trop longtemps sans la magie, elle ne réapparaît jamais ou seulement pendant quelques instants, de courtes secondes. Et elle nous transporte.
Alex Dupré : Quand les gens pleurent au cinéma, c’est parce que dans cette salle toute noire, une étincelle de magie les a trouvé, rien qu’un instant.
Micro : Ensuite ils retournent dans un monde de logique, où l’étincelle privée de combustible finit par s’éteindre et ils se sentent tristes sans trop savoir pourquoi !
Haley : Quand une chanson vous évoque des souvenirs.
Quinn : Quand des particules de lumière apparaissent dans un rayon de soleil et captent toute votre attention.
Dan : Quand vous écoutez un train passer au loin dans la nuit et que vous vous demandez ou il va.
Brooke : Vous imaginez alors être une autre personne dans un autre endroit.
Jamie : Pendant ce cours instant, votre âme d’enfant se réveille, la magie est de nouveau là... Voilà ce que je crois.

8.94 (75 votes)

I wanted you to fight for me!

8.88 (293 votes)

Je ne pourrais jamais te décrire combien je t’aime alors je préfère te dire pourquoi je t’aime.

8.88 (115 votes)

J’en ai marre des soirées ratées, je vais commencer à les organiser.

8.78 (138 votes)

- C’est bien que tu t’amuses mais oublier de se protéger c’est irresponsable !
- Arrête Brooke tu me rappelles le jour où ma mère m’a demandé si j’avais plus peur de me retrouver enceinte que d’attraper une MST !
- Et tu lui as dit quoi ?
- Que je n’y avais pas réfléchi, parce que je n’avais que sept ans.

8.72 (99 votes)

- Moi ce que je veux, c’est que tu me le montres. Je te repousse pas Lucas, au contraire, je m’accroche de toutes mes forces, seulement je tiendrais pas si toi tu m’aides pas ! Et pourquoi tu m’as pas parlé de ce baiser ? Pourquoi tu m’as pas appelée pendant ton voyage ? Et pourquoi est-ce-que tu m’ouvres pas totalement ton cœur ? Tout le monde nous attend pour les discours... Il faut qu’on aille parler d’amour.
- Brooke, ne m’en veux pas, je t’en supplie.
- Je t’en veux pas Lucas, je t’en veux pas...

8.63 (92 votes)

On nous attend pour les discours. Il faut qu’on aille parler d’amour...

8.62 (99 votes)

- [Dans sa tête] Je pense que j’aurais du lui répondre quelques chose, n’importe quoi... Je suis censé être un futur écrivain mais aucun mot ne me venaient... J’avais l’impression de ne jamais avoir rien lu. Et de toute façon quand quelqu’un vous annonce que vous avez arrêté de lui manquer... je crois que vous êtes fichus, quoi que vous trouviez à dire.
- Ça ne devrait pas être comme ça entre nous...
- Brooke !
- Je suis désolée, je suis à bout, ça me fait trop mal...
- [Dans sa tête] Et voila ! Pourtant j’aurais du trouver quelque chose à lui dire. Quelque chose que personne n’avais encore jamais dit jamais écrit et qui aurait tout changé... [À voix haute] Brooke... Je suis vraiment désolé.
- Ouais ! Moi aussi.
- [Dans sa tête] Mais je n’ai pas trouvé...

8.52 (125 votes)

- Qu’est-ce qui te ferait plaisir ?
- Te voir écrasée par un bus.

8.49 (83 votes)

- Mais tu comprends rien du tout ce soir.
- J’vois pas ce qui t’as vexé là dedans.
- Ah nan ? Et bah j’vais te le dire moi, tiens lis moi la dernière phrase. Vas-y !
- Pourquoi, ça t’as pas plus que j’te dise « Tu es mon éternel » ? Je trouve ça très beau moi.
- Oh oui c’est magnifique, c’était déjà magnifique quand j’ai lu cette phrase pour la première fois dans une autre lettre que tu as écrite à Peyton !
- Brooke arrête c’est ridicule.
- Ah tu trouves ? J’ai trouver cette lettre dans ta boîte à souvenir spécial Peyton. « Ma chère Peyton, blablablablabla. Tu es mon éternel. Signé Lucas. »
- J’me souviens même pas lui avoir écrit ça !
- Et bah pourtant tu l’as fait. L’éternité s’est plus ce que c’était !
- Brooke, j’te demande pardon, j’ai fais une bêtise.
- Quand ça, quand tu m’l’as écrit à moi ou à Peyton ?
- T’avais cas pas fouiller dans mon placard !
- Ah parce que tu crois que tu vas t’en tirer comme ça ?
- Je sais que c’est un sujet sensible, tu m’as écris des lettres...
- Ça n’a rien avoir, le problème c’est que t’es qu’un goujat qui recycle ses lettres d’amour !
- Et toi t’es une folle à lier !

7.97 (54 votes)

- Je veux pouvoir croire que j’ai le sens du pardon, mais...
- Mais certaines choses sont impardonnables.

7.86 (18 votes)

- Tu m’as assez gâché la vie jusqu’à présent, et maintenant c’est à moi de te faire du mal.
- Brooke pose cette arme ! Je t’en prie maman reste avec moi.
- Je ne vais pas gâcher le reste de ma vie pour toi.

7.81 (22 votes)

- Je veux que tu t’en ailles.
- Pourquoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ?
- Tu sais bien ce que tu as fait.
- Ça plait aux filles en général.
- Ben pas à moi. Yerk ! Je vais prendre une douche, et quand je sortirai je veux plus que tu sois là.
- J’vois pas pourquoi t’en fais une montagne.
- Parce que je trouve ça dégoûtant ! Tout de même ! Maintenant, moi j’suis une mère de famille.
- J’suis désolé, Brooke. J’te demande pardon, et je ne l’referai plus jamais, c’est promis.
- C’est promis ?
- Tu as ma parole.
- C’est que je m’attendais pas à ce genre de coup.
- J’comprend ! Et j’te présente mes excuses.
- Ça m’a fichu la trouille. Mais si tu jures de pas recommencer, je te pardonne.
- Je te promet que, plus jamais, je ne t’infligerai les mots « je t’aime ». Même si, effectivement, je t’aime Brooke. Je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime, je t’aime !
- Ça suffit !

7.74 (21 votes)

- Je peux la prendre ?
- Oui, tu la tiens ?
- Oh comme tu es belle Sawyer Scott !
- Sawyer Brooke Scott.
- C’est vrai ? [Elle pleure] Je savais que tu avais quelque chose de Brooke Davis.
- J’ai rêvé de ce moment tellement de fois.

7.67 (20 votes)

Lucas : Alors Hansel dit à Gretel « Grâce à ses miettes de pain, nous allons retrouver le chemin de la maison. Nous serions bien malheureux si nous nous égarions ». Cette année je me suis égaré moi aussi.
Nathan : C’est malheureux de s’égarer. Mais il y a pire que de perdre son chemin, c’est de perdre sa raison d’avancer.
Peyton : Mon errance aura duré 8 mois. Parfois, j’aurai dérivé seule, parfois d’autres auront guidé ma route et pris mon cœur. Mais la personne qui est arrivée à destination, ce n’est pas moi, ce n’est plus moi.
Brooke : Lorsqu’on se perd en chemin on a deux solutions : tenter de retrouver la personne qu’on était ou lui dire adieu pour toujours.
Micro : Il faut savoir oublier la personne qu’on était pour se souvenir de la personne qu’on aurait dû être ou de la personne qu’on veut devenir. La personne qu’on est.

7.43 (25 votes)

We’re pregnant!

7.31 (16 votes)

Ceux qui sont fait pour être ensemble finissent toujours par être réunit.

7.14 (11 votes)

Est-ce qu’il peut changer ? C’est tout ce que je lui souhaite, mais est-ce qu’il a changé ? Je ne pense pas.

6.25 (22 votes)

C’est tellement plus dur de mettre à nu son âme que son corps.

5.83 (2 votes)

Boys can be so dumb.

5.6 (15 votes)