Kaakook

Personnage - Peyton Sawyer

Peyton apparaît dans :


Répliques de Peyton (27)

Tout le monde part un jour...

9.33 (1502 votes)

C’est vrai, perdre ce dont on rêve est tragique, mais réaliser ses rêves, je pense qu’on ne peut rien souhaiter de mieux. Cette année j’ai rêvé de trouver l’amour, de plonger mon âme dans une autre, réveiller un cœur anesthésié par la peur de souffrir. Mon rêve s’est réalisé et si ça, c’est une tragédie, alors je souhaite la connaître à nouveau. Parce qu’il n’y a rien de plus précieux au monde.

9.31 (790 votes)

Toutes les chansons ont une fin. Est-ce une raison pour ne pas en apprécier la musique ?

9.31 (639 votes)

- Il paraît que tu t’es mise à poil dans sa voiture.
- Non ! J’étais pas complètement à poil. Il faisait trop froid pour que j’enlève mes chaussettes.

9.29 (301 votes)

People always leave.

9.27 (684 votes)

Non Lucas ! Je suis désolée, mais tu ne peux pas épouser Linsay parce que je t’aime Lucas. Depuis... depuis que tu m’as récupérée au bord de la route. Tu te souviens de ce jour là ? C’est le jour ou tout a changé. Bien sûr que je ne le savais pas l’époque, mais depuis ce jour là je sais que nos vies sont liés ; et quand tu m’as demandé ma main il y a deux ans je n’étais pas prête, j’étais un peu perdue et j’avais peur, et je t’avais dit plus tard. Mais plus tard c’est aujourd’hui Lucas, je suis prête à t’épouser, je t’aime de tout mon cœur... Ne me laisse pas, j’ai besoin de toi... Tout le monde part un jour sauf toi.

9.25 (859 votes)

L’acte d’amour le plus parfait est le sacrifice, cacher ses sentiments pour pouvoir être bon ami. Je t’aime et je crois que je t’aime depuis que nos regards se sont croisés mais si ce que tu veux c’est que je te laisse tomber alors je vais le faire.

9.23 (2298 votes)

Un jour j’ai lu un poème sur une fille dont le petit ami était mort. Elle l’imaginait au ciel entouré d’anges, des anges filles bien sûr, et ça la rendait jalouse. Ellie est partie. Et moi je l’imagine là haut entourée d’anges rebelles en blouson en cuir qui mettent la musique à fond et qui cherchent la bagarre. Mais je ne suis pas jalouse. Elle me manque c’est tout.

9.17 (387 votes)

- Salut... je pense souvent à toi.
- Dans ces cas-là, prends une douche froide.

9.17 (206 votes)

- Tu jettes des œufs sur mes fenêtres, t’es malade ou quoi ?!
- Je viens chercher ma robe, le magasin ma dit l’avoir donner a une fausse blonde maigrichonne !
- Vas-y toute nue tu pourras coucher avec les petits copains de tes amies encore plus vite !!
- Tu devrais te regarder, t’es mal placée pour me faire la morale. Alors on a jamais été amie d’après toi ? Alors j’ai plus besoin de garder cette horreur ! Et attend, j’ai autre chose d’intéressant à te montrer, regarde cette photo, c’est toi et Lucas, le jour de mon anniversaire espèce de traînée !!
- Tu vas voir !
- Arrête, t’es folle ! Tu vas m’le payer !! Arrête ! Arrête Peyton, c’est moi qui me retrouve sans petit ami, sans robe et avec un coquard, toi tu vas au bal avec le garçon que t’aime t’as gagné ! Qu’est ce que tu veux de plus ? T’as gagné ! Mais pourquoi tu m’en veux à ce point là ?
- Pourquoi est-ce que je t’en veux ? Brooke, je viens de passer l’une des pire année de ma vie, j’avais jamais eu autant besoin de ma meilleure amie, et toi, tu m’as rejetée parce que j’avais été honnête envers toi, alors que toi t’as jamais, jamais été honnête envers moi.
- Peyton !
- Et tu t’es moqué de la mort de ma mère Brooke, tu l’a connue et le jour de sa mort on a pleuré toutes les deux, et l’autre jour, t’as sortie une blague sur sa mort, juste pour me faire du mal. Et bah t’as réussi, ça m’a fait du mal, t’as réussi, mais ça marchera plus maintenant c’est fini. T’avais raison pour ma mère, elle est morte c’est vrai, et dorénavant à mes yeux tu l’es aussi.

9.1 (211 votes)

Qu’est-ce qu’il s’est passé dans nos vies ? Où on en est ? Moi je sais plus très bien qui je suis ; ni comment j’en suis arrivée là. La fille que j’étais avant me manque. Je veux retrouver ma place, me sentir à nouveau chez moi, et... avoir de vrais amies. Je veux retrouver le genre d’amitié en laquelle on croyait. Ça me manque. Et tu me manques toi aussi...

9.1 (202 votes)

- Où est-ce que t’as dormi ?
- Dans ma voiture. La nuit dernière j’ai fait un horrible cauchemar dans lequel ma meilleure amie m’avouait être amoureuse de mon p’tit copain. C’était pas un cauchemar ça ?
- Brooke...
- Pourquoi tu m’l’as dit ? Et surtout maintenant. T’aurais pas pu m’en parler avant ? Non, il a fallu que tu attendes un moment où j’ai déjà plein de choses à régler.
- Mais moi aussi. Tu crois que c’est facile pour moi ? J’aurais vraiment voulu tomber amoureuse de Jake.
- Bah voyons. Alors un jour c’est Jake, il y a une semaine c’était Pete, et aujoud’hui voilà que c’est Lucas. J’arrive pas à croire que tu me refasses ce coup là.
- Justement là j’ai rien fait, c’est pas comme la dernière fois..
- La dernière fois ? Non mais est-ce que tu te rends compte de c’que tu dis ? C’est la deuxième fois que tu veux me piquer mon copain. Et regarde sur la porte, son nom est de mon côté, il est à moi !
- J’ai pas essayé de t’prendre Lucas...
- Mais t’en es encore amoureuse.
- Brooke j’te promets de garder mes sentiments pour moi, je vais l’oublier.
- Trop tard. Si tu étais sincère et que tu voulais vraiment l’oublier, alors pourquoi est-ce que tu viens m’en parler à moi ? Qu’est-ce que tu espérais ?
- Je sais pas. J’attendais rien du tout. Je voulais juste être honnête avec toi.
- Tu parles.
- Je voulais pas refaire la même erreur que la dernière fois. Et pourquoi tu le prends comme ça ? Hier au club tu m’as dit qu’il t’avait pas tellement manqué... [Brooke gifle Peyton]
- Là tu vas trop loin ! Je t’interdis de déformer mes propos pour soulager ta conscience. Tu n’es qu’une traitresse et une menteuse, voilà c’que tu es, et tu le sais très bien !

9.05 (379 votes)

Chère Molly, tu vas trouver ça un peu bizarre, mais j’aimerai que tu repeigne les portes de mon placard, parce qu’aujourd’hui tu as l’age où on est le plus honnête, où les convictions sont les plus fortes, et où les intentions sont les plus pures. Ce qui veut dire que tu dois suivre tes envies quelles qu’elles soient. Aie confiance en toi, prends des risques. Tu dois effacer mes mots pour commencer à écrire les tiens. Mon histoire t’a peut-être inspiré, mais je suis persuadée que la tienne inspirera la prochaine fille qui habitera notre chambre. Je tenais aussi à te dire que tu n’as pas besoin que l’on écrive un roman sur toi pour que ta vie vaille la peine d’être vécue. Tu peux écrire ta propre histoire et choisir toi-même ton destin. Et dans quelques années, la prochaine occupante de cette chambre gardera ce que tu auras écrit sur cette porte assez longtemps pour que tu te souviennes que ta vie était une vraie inspiration. Et ce sera à toi de lui dire de repeindre cette porte, parce que tu sauras alors que les mots que tu avais écrits, les amis que tu aimais, et tous les sentiments que tu avais en toi seront toujours là sous la peinture. L’amour qui t’animait sera toujours là lui aussi. Comme une flamme qui rien n’éteindra jamais. Une lueur d’espoir, une évidence, qui, pour le meilleur ou pour le pire, brûlera toujours aussi intensément sous la surface. Je t’embrasse. Peyton Sawyer.

8.6 (90 votes)

- Lucas ! J’ai plus cours, si Waity vous laisse finir de bonne heure on pourrais aller au ciné ?
- À quoi tu joues Peyton ?
- L’espace d’une seconde je voulais faire comme si on avait 17 ans et que rien n’avait changé. Tu me crois si je te dis que j’ai rencontré une fille qui rêve d’avoir notre vie, enfin celle du roman ?
- Bien sur que je te crois. C’était formidable de vivre cette histoire et elle a pris fin il y a longtemps.
- Je sais. Je suis pas venue pour pleurer sur le passé. Aujourd’hui quelqu’un m’a rappelé d’une drôle de manière que l’amour le plus fort est celui qui est prêt à se sacrifier. Comme Kaith l’a fait pour ta Karen, elle avait besoin de lui en temps qu’ami alors il lui a caché ses sentiments toutes ces années. [Elle lui prend ces mains] Je t’aime Lucas. Je crois que je t’ai aimé dès la première seconde que j’ai croisé ton regard. Ça va être une torture ! Mais si c’est vraiment ce que tu veux, je suis prête à renoncer. J’t’oublierai Lucas. J’espère que vous serez heureux, en tout cas je te le souhaite de tout mon cœur. [Elle embrasse sa main et part]

8.46 (139 votes)

Je t’aime plus que les mots ne peuvent le dire Lucas.

8.46 (81 votes)

Si vous vous regardez dans le miroir faites vous le vœux d’être heureux car tout le monde a droit au bonheur.

8.29 (25 votes)

Pardonnez-moi mon père parce que j’ai pêché. Récemment j’ai eu des pensées impures envers... euh en fait récemment j’ai fait pas mal d’erreurs. Je n’avais pas remis les pieds dans une église depuis la mort de ma mère, tous les jours je pense à elle et je m’demande souvent ce qu’elle me dirait si elle pouvait m’voir et voir ce que j’fais de ma vie. Et je m’demande si elle sait que je suis loin d’être la fille modelle qu’elle voulait m’voir devenir... Et je m’demande si elle m’a vue sniffer ce rail de coke la semaine dernière, et ce qui est triste c’est que je n’sais même pas pourquoi j’ai fait ça. Tout va bien dans ma vie c’est vrai mais j’avais envie de vivre quelque chose d’un peu plus fort que ça, de dépasser mes limites alors quand le manager de ce groupe m’a proposé de travailler avec lui j’ai vu une chance de réaliser mes rêves et j’ai eu peur de rater une occasion unique, mais je m’rends compte que j’ai eu tord et je veux que maman le sache, elle ! Je veux aussi qu’elle sache que je n’suis pas comme ces gens là et que je n’veux jamais le devenir...

8.16 (66 votes)

- Peyton !... C’est toi.
- Quoi ?
- Celle que je veux à mes côtés le jour où je réalise mon rêve, c’est toi. C’est toi, Peyton.

7.71 (38 votes)

- Joli tir.
- Jolies jambes !

7.67 (63 votes)

Toutes les nuits je fais le même rêve. Je me revois avec tout dans cette chambre d’hôtel, tu me demande de t’épouser et à chaque fois je te répond oui. Ce n’est qu’un rêve. Mais c’est mon rêve.

7.67 (20 votes)

L’amour le plus fort est celui qui est près à se sacrifier.

7.58 (23 votes)

- Je peux la prendre ?
- Oui, tu la tiens ?
- Oh comme tu es belle Sawyer Scott !
- Sawyer Brooke Scott.
- C’est vrai ? [Elle pleure] Je savais que tu avais quelque chose de Brooke Davis.
- J’ai rêvé de ce moment tellement de fois.

7.5 (18 votes)

Lucas : Alors Hansel dit à Gretel « Grâce à ses miettes de pain, nous allons retrouver le chemin de la maison. Nous serions bien malheureux si nous nous égarions ». Cette année je me suis égaré moi aussi.
Nathan : C’est malheureux de s’égarer. Mais il y a pire que de perdre son chemin, c’est de perdre sa raison d’avancer.
Peyton : Mon errance aura duré 8 mois. Parfois, j’aurai dérivé seule, parfois d’autres auront guidé ma route et pris mon cœur. Mais la personne qui est arrivée à destination, ce n’est pas moi, ce n’est plus moi.
Brooke : Lorsqu’on se perd en chemin on a deux solutions : tenter de retrouver la personne qu’on était ou lui dire adieu pour toujours.
Micro : Il faut savoir oublier la personne qu’on était pour se souvenir de la personne qu’on aurait dû être ou de la personne qu’on veut devenir. La personne qu’on est.

7.27 (23 votes)

Si j’enlevais mes lunettes de soleil, tu me verrais lever les yeux au ciel... espèce de garce !

7.24 (19 votes)

J’aimerais revenir en arrière...
Je suis pas fière de la manière dont j’ai agi ces derniers mois. Je t’avoue que j’ai fait un peu n’importe quoi. J’ai dit à Lucas que s’il aimait vraiment sa fiancée, je ferais l’effort d’oublier mes sentiments parce que c’est son bonheur qui m’importait le plus. Mais en réalité, ce que je voulais le plus au monde, c’est que ce soit moi qu’il aime. Et le jour de leur mariage, quand elle est partie pendant la cérémonie, j’ai eu beaucoup de peine pour elle et pour Lucas bien sûr, parce que je sais que ça lui a brisé le cœur de perdre Lindsay. Et à présent, quand je suis ici dans le silence, les images de note bonheur reviennent me hanter. Et je n’ai plus qu’à prier d’avoir la patience et le courage de dire adieu à Lucas pour de bon. Et par dessus tout, je prie d’avoir la force de ne pas laisser mes désirs lui gâcher la vie. C’est ça qui est le plus dur... tirer un trait sur nous deux... ça fait mal d’être noble et généreuse.

7.2 (15 votes)

- Je suis venue Lucas. J’étais vraiment fière de toi. Mais il y avait tellement longtemps qu’on s’était pas vu et quand je t’ai aperçu avec Lindsey, je me suis dit que vous étiez ensemble et on dirait que j’avais raison. Tant mieux. D’ailleurs je la trouve super, je t’assure. Mais tu te souviens de ce que tu m’as dit quand tu as intégré les Ravens ? Tu as emmené tous mes dessins à un magazine sans me laisser le choix. Tu te souviens de ce que tu m’as dit au gymnase quand t’es revenu jouer le match au lieu de laisser tomber ?
- Tes dessins ont bien un sens. Ils m’ont redonné l’espoir.
- Ouais. Tu as touché mon âme ce jour-là. Et, y a quelques jours j’ai failli baisser les bras encore une fois... Mais c’est toi qui m’a sauvé. Grâce à ce que tu avais écrit sur moi dans ton livre. Alors si tu as du mal à écrire un second roman, sache une chose, Lucas, c’est que tes mots aussi ont du sens. Ils m’ont rendu l’espoir.

6.9 (19 votes)

Je me sens seule au monde...

5.93 (17 votes)