Kaakook

Personnage - Patrick Jane

Patrick Jane apparaît dans :


Répliques de Patrick Jane (44)

- La vérité.
- La vérité est que Dark Vador est le père de Luke.

9.21 (91 votes)

- Oh, c’est joli ici!
- Euh… C’est une scène de crime.
- C’est une jolie scène de crime.

9.1 (145 votes)

Une fois que la partie est finie, le pion et le roi retournent dans la même boite…

8.88 (88 votes)

- C’est quand même drôle, la plupart des gens refusent de parler de leur plus grand regret.
- C’est faux, je parle de vous à tout le monde.
- Ah, bien envoyé, j’adore ! Ça me va droit au cœur.

8.83 (110 votes)

Aujourd’hui est le premier jour du reste de ta vie.


Très heureux de vous rencontrer, docteur vous êtes une tête de con, mais vous avez un bon fond.

8.73 (69 votes)

Quand on est mort, on est mort. En attendant, on a la crème glacée.

8.53 (65 votes)

- Si les forces du mal existent il y a pas de raisons pour que des gens n’en profitent pas pour servir leurs propres intérêts.
- On appelle ça des banquiers ! Je te rassure il y en a pas dans le coin.

8.52 (78 votes)

Teresa Lisbon : Où allez vous, vous ?
Patrick Jane : Prendre l’air. Ces relents de meurtres sont fétides. Ils empuantissent les lieux. Ils portent la plus lourde et la plus ancienne des malédictions…
Kimball Cho : Shakespeare.

8.51 (37 votes)

Cette personne vient d’avouer que soit elle est un canal qui charrie l’énergie des âmes des disparus, soit elle est impliquée dans ce meurtre. C’est à vous de voir, soit vous appelez SOS fantômes soit on embarque cette femme chez nous.

8.44 (54 votes)

Today it’s the first day of the rest of your life.


Kimball Cho : Il y a un mort. On a gagné le gros lot.
Patrick Jane : Youpi ! J’allais pas tarder à crouler d’ennui.
Grace Van Pelt : Quelqu’un est mort, y a pas de quoi se réjouir.
Patrick Jane : Arrête, ça change rien pour lui si je suis content qu’il est mort.
Grace Van Pelt : Ni pour le meurtrier à ce compte là.
Patrick Jane : Exact, mais pour le meurtrier ça change tout.

7.96 (39 votes)

- Prenez soin de vous.
- Voilà une belle façon d’envoyer balader.

7.95 (34 votes)

- Wherever you go, you delusional freakout, i’ll find you and i will kill you and THEN, then i will forget about you.
- Tuff guy !

7.5 (22 votes)

Les femmes bordéliques sont douées au lit.

7.24 (48 votes)

- Le docteur a dit que je devais reprendre le travail ; que ça me ferait du bien.
- Non ! Elle a dit que vous aviez insulté tout le service et que vous étiez le patient le plus chiant de la terre.

7.22 (8 votes)

Mes félicitations docteur, vous êtes un trou du cul plein de bonne volonté !

7.22 (8 votes)

Il y a : légal ou illégal ; heureux ou malheureux ; riche ou pauvre ; vivant ou mort. Mais le bien et le mal ça n’existe pas.

7.06 (7 votes)

- Vous, prenez une brosse à dents et aller en enfer !
- C’est où ça ? [Elle lui jette un regard noir] J’y vais !

6.88 (6 votes)

Vous parlez de vous-même à la troisième personne, Marc. Avouez quand même que c’est cucul la praline.

6.84 (9 votes)

Haut de page