Kaakook

Personnage - Raoul Duke

Raoul Duke apparaît dans :


Répliques de Raoul Duke (27)

Prototype personnel de Dieu, mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir…

8.95 (256 votes)

On peut pas rester ici, c’est le pays des chauves-souris !

8.93 (111 votes)

Dis leur de mettre leurs putain de chaussures de golf !

8.89 (143 votes)

- Qu’est ce qui va pas ?
- Et bien tout ce truc blanc sur ma manche, c’est du L.S.Déééééé !

8.88 (97 votes)

Un drogué est paré à toute éventualité. il peut voir sa grand-mère morte, grimper le long de sa jambe, un couteau entre les dents. Mais personne ne peut avoir assez de cran pour soutenir un trip pareil !

8.82 (83 votes)

- Tu as vu ce que Dieu vient de nous faire ?
- C’est pas Dieu qui l’a fait, c’est toi !

8.79 (81 votes)

J’étais dans un zoo bourré de reptiles et quelqu’un servait de l’alcool à ces abominations.

8.78 (72 votes)

Bazooka circus est l’endroit que l’élite fréquenterait tout les samedis soirs si les nazis avaient gagné la guerre… On était en plein VI Reich.

8.78 (64 votes)

Le chien a baisé le pape mais c’est pas ma faute.

8.75 (78 votes)

Vérité de merde. Ça me passe par-dessus la défonce.

8.52 (44 votes)

Éther démoniaque… Ça vous fait vous comporter comme l’ivrogne du village dans un roman irlandais… C’est la perte complète de toutes capacités motrices… vision brouillé, perte d’équilibre, langue pâteuse. L’esprit se replie avec horreur, incapable qu’il est de communiquer avec la colonne vertébrale. Ça rend le phénomène fascinant… Vous pouvez vraiment vous regarder avoir cet horrible comportement mais vous ne pouvez rien contrôler.
Vous approchez du tourniquet, et vous savez qu’en y arrivant, il vous faudra donner deux dollars au portier, ou il ne vous laissera pas rentrer. Et sitôt arrivé à ce tourniquet, tout va de travers. Un rotary en colère vous bouscule et vous vous dites : « Mais qu’est-ce qui se passe ici qu’est-ce qu’il y a ? » Et vous vous entendez marmonner : « Le chien a baisé l’pape ! Mais c’est pas ma faute ! »

8.37 (39 votes)

Ça y est, contrôle total. Flânant nonchalamment sur le strip un un samedi soir à Vegas. 2 braves types dans une décapotable rouge feu. Défoncés, déchirés, raides, des braves types quoi.

8.31 (55 votes)

- Pitié, dis leur de mettre leurs putains de chaussures de golfs !
- Doux Jésus quel bordel, regarde ces deux là, ils nous ont repéré !

8.25 (47 votes)

Un mot de plus et je te recouvre de sangsues ! T’as pigé ?

8.21 (29 votes)

On vous paie pour baiser avec l’ours polaire ?

8.21 (18 votes)

Nous étions aux alentours de Barstow. On attaquait l’désert quand les drogues ont commencé à faire effet. Je me souviens avoir dit un truc du genre : « ça y’est ça monte, j’décolle, tu f’rais mieux d’prendre le volant… » Lorsque soudain il y eu un énorme grondement autour de nous, et le ciel fut empli de ce qui semblait être d’énormes chauve-souris qui voltaient et voltigeaient autour d’la voiture. Et une voix a crié : « doux jésus, c’est quoi ces putains d’bestioles ? »
#

8.15 (55 votes)

Ouais ouais, une serveuse de hamburger, elle avait dans les 16 ans, ils l’ont décapités sur le parking, ils ont fait des putains de trous dans cette pauvre Maria, ils ont sucé son sang. Ils voulaient sa glande surrénale j’crois.

8.11 (27 votes)

C’est un de ces mabouls branchés sur le culte de Satan. Il m’a offert du sang humain, m’a assuré que ça me défoncerait plus que je l’ai jamais été dans ma vie. J’ai cru qu’il blaguait et je lui racontai que je préfererais autant avoir une petite trentaine de grammes d’adrénochrome pur ou alors simplement une glande médullo-surrénale toute fraîche à mâchouiller.

8.08 (42 votes)

Le crabe de terre ? Pourquoi pas ? C’est un tuyau super !!

8.06 (21 votes)

Je transpirais à grosse goûtes, mon sang était trop épais pour le climat du Nevada.

7.87 (37 votes)

Haut de page