Kaakook
connexion inscription

Personnage - JJ

JJ apparaît dans :


Répliques de JJ (5)

- [À propos du bébé de Hotch] Qu’il est mignon !
- Si vous trouvez que les rides et la calvitie c’est séduisant.

8.42 (28 votes)

- Pitié, dis-moi que tu n’as pas le béguin pour un personnage fictif.
- Il n’est pas fictif. C’est l’alter-égo-en-ligne d’une personne réelle.
- Mais tu ne sais rien sur lui, ou même si c’est... un lui.
- Écoute, on se rencontre en ligne à des moments précis auxquels il n’est jamais en retard. On passe des heures à s’aventurer et à discuter, durant lesquelles j’ai toute son attention et il me couvre de flatteries. C’est quand la dernière fois qu’un de tes rendez-vous s’est aussi bien passé ?
- Vois s’il a un frère fictif.

8.08 (16 votes)

[Entrée de Reid]
JJ : Wooo Salut !!
[Ils tournent tous la tête]
Hotch : Tu fais partie des boys gang ?
[Rire général]
Reid : Non.

6.15 (3 votes)

Je suis fière d’avoir fait partie de cette famille pendant toutes ces années, d’avoir partagé tant de choses avec eux, et d’avoir grandi à leurs côtés. J’emmènerai avec moi le meilleur de chacun d’eux, et ils me serviront de modèle partout ou j’irai. Un ami m’a dit d’être sincère avec vous, alors voilà ce que je pense : ce n’est pas ce que je voulais, mais je suivrais maintenant ma propre route avec dignité. C’est peut-être parce que je considère que chaque épreuve est une leçon, ou alors parce-qu’il y n’y a aucune colère en moi. Ou peut-être parce que j’ai fini par comprendre. Il y a des choses que nous ne souhaitons pas voir se produire mais nous devons les accepter. Des faits, qu’on préférerait ne pas connaître, dont nous devons tenir compte, et des gens dont on ne peut pas se passer, qu’on doit accepter de quitter.

6.15 (3 votes)

- Spencer ! Je crois qu’il faut qu’on en parle.
- De quoi tu veux parler ?
- J’ai compris c’est bon. T’es déçu par la manière dont on a géré Émilie.
- On a une grosse enquête d’accord ?
- Tu sais ce que je crois en fait ?
- Quoi ?
- T’es en colère parce qu’avec Hotch on a maîtrisé nos émotions à l’hôpital et t’as été incapable de voir qu’on te mentait.
- C’est parce que j’ai pas pu vous profiler que je suis en colère ?
- …
- Écoute ! L’unique raison pour laquelle tu as pu échapper à ma vigilance c’est parce que je te faisais confiance. Je suis venu chez toi pendant 10 semaines d’affilée pour pleurer la mort d’une amie et pas une fois, pas une seule fois t’as eu la décence de me dire la vérité.
- Je pouvais pas.
- Tu pouvais pas ou tu voulais pas ?
- Je pouvais pas.
- Et si j’avais repris des cachets tu m’en aurais parlé ?
- T’en a pas pris ?
- Mais j’y ai pensé.
- Spencer !
- …
- Je suis désolée.
- C’est trop tard. D’accord ?

5.45 (1 vote)