Kaakook

Personnage - Hubert Bonisseur de la Bath / OSS 117

OSS 117 apparaît dans :


Répliques de OSS 117 (56)

- D’ailleurs, ne dit-on pas qu’une femme qui éclabousse un homme, c’est un peu comme la rosée d’une matinée de printemps, c’est la promesse d’une belle journée et la perspective d’une soirée enflammée ?
- Quel réveil.
- C’est l’inexpugnable arrogance de votre beauté qui m’asperge.

8.84 (197 votes)

Trumendous : Son fils Heinrich est ici à Rio, je crois me souvenir qu’il habite dans la favela. Aux dernières nouvelles il vit dans un groupe hippy.
OSS 117 : Dans un quoi ?
Trumendous : Groupe hippy !
OSS 117 : Oh grand dieu, vivre dans l’urine c’est affligeant. Mais ou va le monde ?
Dolorès : Non non non, dans un groupe hippy.
OSS 117 : Ah d’accord, ouais, ouais.
Trumendous : Attends, j’ai peut-être sa photo… C’est Heinrich Von Zimmel.
OSS 117 : Oh haha cette tignasse ! Je vois pas bien l’intérêt de ressembler à une femme, étrange.
Dolorès : Il font ça en signe de protestation, ils veulent changer le monde.
OSS 117 : Haha changer le monde ? Quelle drôle d’idée, il est très bien comme ça le monde pourquoi changer ?
Dolorès : En gros pour faire simple ils veulent faire l’amour pas la guerre.
OSS 117 : Non mais l’un n’empêche pas l’autre j’ai toujours fait les deux et jusqu’à présent je n’ai jamais eu aucune plaintes !
Trumendous : Sacré Hubert, you are sooo French !
OSS 117 : Haha toi aussi ! … Oh ça va je croyais que vous aviez de l’humour et là on dit humour juif, humour juif, ça n’a pas l’air très rigolo votre humour !
Dolorès : Non,en effet ce n’est pas très rigolo non.
OSS 117 : Ah bon ? comment ça peut-être de l’humour si ce n’est pas rigolo ?
Dolorès : Eh bien vous y arriver bien vous dans votre style !
OSS 117 : Hummm oui haha !

8.81 (133 votes)

- Je hais mon père, c’est un Nazi ! [Il se prend une baffe de OSS 117]
- Non mais oh ! Comment tu parles de ton père ! Qui c’est qui t’as nourri ? Moi jamais je parlerais de mon père comme ça, jamais ! Moi mon père il était charron ; et j’ peux t’ dire qu’ça filait doux ! Ça, la mère de la Bath elle mouffetait pas ! Et les enfants non plus d’ailleurs.

8.81 (192 votes)

- Vous voulez terminer comme ces poulets ? Vous voulez mourir Bramard ? Décapité, vidé, plumé, c’est ça qu’vous voulez ?
- Si c’est pour garder mes poules, oui !

8.8 (90 votes)

- Kiss my ass !
- D’accord, on fait comme ça !

8.77 (259 votes)

Écoutez mon ptit, là j’viens d’tuer un croco’. Alors si vous voulez qu’on travaille d’égal à égal, faudrait vous y mettre.

8.77 (112 votes)

Tiens un chauve… chauve qui peut !

8.73 (69 votes)

J’aime quand on m’enduit d’huile…

8.72 (131 votes)

En tout cas, on peut dire que le soviet éponge…

8.69 (165 votes)

Comme tu voudras my ass licking cock sucker mother fucking son of a bitch !

8.68 (81 votes)

Une dictature c’est quand les gens sont communistes, déjà, ils ont froid, avec des chapeaux gris, et des chaussures à fermeture éclaire.

8.67 (80 votes)

À l’occasion, je vous mettrai un petit coup de polish…

8.66 (139 votes)

- Nous avons besoin de vous sur place. Un Expert. Un spécialiste du monde Arabo-Musulman.
- Arabo… ?
- … Musulman. Cherchez ce qu’avait découvert Jefferson et trouvez qui l’a tué.
- Comptez sur moi.
- Profitez-en pour me calmer tout ce petit monde. Américains, Soviétiques, Anglais. Confortez les positions de la France, instaurez la paix en Égypte, sécurisez le Proche-Orient.
- Pas de problème.

8.65 (168 votes)

23 à 0 ! C’est la piquette Jack ! Tu sais pas jouer Jack ! T’es mauvais !

8.62 (178 votes)

Dépêchons-nous je n’ai que quelques heures…

8.61 (105 votes)

Dolorès, je vais être un petit peu brutal mais il m’est impossible de m’engager avec une femme. Avec moi, les histoires d’amour ne s’écrivent pas dans le temps, ce sont des histoires courtes, compactes, passionnelles. D’aucun ont des aventures… Je suis une aventure.

8.56 (150 votes)

J’aime me battre.

8.54 (175 votes)

- Vous savez déjà ce que ça fait un million, Larmina ?
- Oui très bien merci.

8.42 (91 votes)

Ce que j’ai vu ce soir là justifie toutes les tortures. Même si la pire des tortures fut de ne pas en voir plus…

8.3 (90 votes)

- je suis ravi d’avoir une secrétaire aussi jolie !
- Pardon ?
- Non, je leur dis que je suis ravi d’avoir une secrétaire aussi jolie.
- Je ne suis pas votre secrétaire.
- Ben… vous êtes la secrétaire de qui, alors ?

7.83 (13 votes)

Haut de page