Kaakook
connexion inscription

Personnage - Babi

Babi apparaît dans :


Répliques de Babi (10)

- Grâce à toi je me sens très bien, je suis heureuse.
- Je le suis plus que toi.
- Non, moi je le suis beaucoup plus !
- Moi d’ici à Barcelone !
- Moi d’ici jusqu’au ciel !
- Moi encore beaucoup plus !
- Combien ?
- Trois mètres au dessus du ciel.

9.34 (351 votes)

- Babi, BABI ! [Il la prend par le bras]
- Me touche pas !
- Babi, écoute moi s’il te plait !
- J’en peux plus, t’as une vie de merde ! Pleine de morts et pleine de sang, ça t’es complètement égal de m’entrainer avec toi !
- Ça m’est pas égal, je te jure Babi !
- Ne me jure rien du tout ! Personne ne compte pour toi, ni moi, ni ta famille, ni ton meilleur ami !
- Non j’suis pas responsable !
- Bien sur que tu l’es !
- Non c’est pas de ma faute !
- Si c’est toi le responsable. C’est toi qui a tué poulet ! C’est toi qui l’a tué ! [Il lui met une baffe]
- BABI…
[Elle part]

9.06 (193 votes)

- Tu veux que je sois le premier ?
- Et le dernier aussi…

6.88 (6 votes)

- Je ne sais pas ce qu’il m’a pris je t’assure. Je ne voulais pas lui faire du mal. Elle m’a dit que tu étais allé chez elle et que…
- Babi, Babi… Je ne veux ni te tromper, ni te faire du mal… Je suis avec toi maintenant. Je suis avec la fille qui file une bonne correction à ceux qui insultent son amoureux. Est ce que tu sais ce que font les guerriers après une première victoire sur le champs de bataille ?

6.15 (3 votes)

- Je pense que je ne mentirai plus jamais pour toi, tu m’entends ? Si tu continues à faire n’importe quoi on rompra je te le jure.
- Très bien, je vais changer…

6.15 (3 votes)

Rafaela : Babi… tu vas pas me dire que tu es rentrée sur cette moto ?
Babi : Non maman c’est…
Hugo : Simplement qu’elle n’a pas vraiment eu le choix madame… c’est vrai…
Babi : Non tais toi.
Hugo : Celui qui l’a emmenée en voiture l’a laissée en plan, alors elle a été obligée de venir avec moi hein ?

5.83 (2 votes)

- J’ai vu une siamoise très courageuse. Tu vas me dénoncer ?
- Oui.
- Oui, c’est sur, tu le jures ?
- []
- Hin Babi, Babi aïe aïe je suis un porc, un mec odieux, une brute épaisse, un sauvage mais tu me laisserais t’embrasser, t’es une fille incohérente.
- Et toi une petite ordure.
- Qu’est ce que tu faisais la bouche ouverte comme un petit cœur à me supplier de te bécoter. Je veux que tu me rendes mon blouson immédiatement compris. [] Oh bah petit cœur tu me souhaites pas bonne nuit en me faisant un petit bisous ?
- Va te faire foutre !

5.83 (2 votes)

Hugo : Ça alors mais c’est qu’elle est là notre féroce petite panthère. T’es venu me voir courir ou quoi ?
Babi : C’est parce qu’elle ignorait qu’elle te trouverai ici.
Hugo : Alors pourquoi t’es rouge comme une tomate fillette ?
Babi : C’est juste parce que tu me fais rire c’est tout.
Hugo : Ah ouais ?
Babi : Oui. On verra si tu la ramènes encore quand tu recevras la plainte, parce que ce soir j’ai dit que c’était toi qui avait cassé le nez de monsieur Santamaria.
Poulet : Ah la sale petite garce.
Hugo : Héhéhé reste tranquille.
Poulet : Mais H une plainte de plus et tu vas en prison.
Hugo : Non il y a aucune chance, d’accord ? Quand on m’appellera à comparaître cette gentille fille dira que j’ai rien fait, et tu sais pourquoi ?
Babi : Pourquoi ?
Hugo : Parce que tu seras tellement folle de moi que tu feras n’importe quoi pour me protéger…

5.45 (1 vote)

- C’est toi ?
- J’ai envie de te voir.
- Je suis punie, je me suis fait attraper en rentrant chez moi.
- Ah, alors c’est vrai, c’est pas une légende urbaine, à notre époque on punit encore les gentilles filles qui se conduisent mal.
- [rires]
- Qu’est ce tu veux qu’on fasse demain ?
- On prend la fuite… Passe me prendre devant le lycée et emmène moi loin.
- Wouhaa ça fait plus d’un an que je ne me suis pas levé aussi tôt que ça, il y a de grandes chances que je dorme.
- Je te fais confiance H, bonne nuit.
- Au revoir Babi.

5.45 (1 vote)

- T’es le dernier des abrutis. Je porte une robe de couturier. Elle est glacée…
- Je sais mais c’est bon pour la circulation, comme ça ton sang arrive plus vite à ton cerveau et tu comprends mieux que les milk-shake à la fraise on les offre, on les jette pas à la figure. Et tu diras à ton couturier que cette robe te va mille fois mieux mouillée. Tu veux que je t’apporte une serviette ? Tu vas quand même pas attraper la crève.
- Tu peux aller te faire foutre !
- Rappelle-moi la prochaine fois qu’on se baigne ensemble, de bien te frotter la bouche avec un tampon à récurer avec du savon.

5 (0 vote)