Kaakook

Personnage - le capitaine Bligh

le capitaine Bligh apparaît dans :


Répliques de le capitaine Bligh (7)

Je n’ai que faire d’un drapeau, monsieur, contrairement à vous, moi, j’ai toujours une patrie !

5.45 (1 vote)

- Un, deux, trois, quatre, cinq, six…
- Vous y allez trop doucement, Quintal, tâchez de vous appliquer sinon vous prendrez sa place !
- Sept, huit, neuf, dix, onze, douze, treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt, vingt-et-un, vingt-deux, vingt-trois, vingt-quatre.

5.45 (1 vote)

- Je ne suis pas un personnage comique.
- Ça, je vous l’accorde, capitaine.

5.45 (1 vote)

L’île de Tahiti est habitée par au moins deux cent cinquante mille sauvages. Il y a onze ans, quand j’étais ici avec le capitaine Cook, ils n’étaient pas dangereux. Au premier abord, les indigènes des Îles Sandwich semblaient fort accueillants mais brutalement ils se sont révoltés contre le capitaine Cook et l’ont tué. Nous prendrons toutes les mesures de sécurité. Si jamais nous sommes bien accueillis par eux, vous verrez que ces sauvages n’ont absolument aucune conception de la morale habituelle. Vous mettrez sans doute leur ignorance à profit. Cela m’est d’ailleurs suprêmement indifférent de vous voir les contaminer ou de vous voir contaminés par eux. Je n’ai en fait qu’un seul souci, notre mission. Si jamais l’un de vous provoque un incident qui la contrarie, je saurai lui donner matière à maudire sa mère de l’avoir mis au monde.

5.45 (1 vote)

- Vous ne voyez pas qu’on est surchargé ? Un homme de plus et vous me faites couler.
- Ah, eh bin, si c’est comme ça, j’suis volontaire alors !

5.45 (1 vote)

- Je n’admettrai de chacun d’entre vous que son maximum d’effort, qu’il soit officier ou simple matelot. Les hautes relations ne sauraient éviter à un officier de faire son devoir.
- Non, c’est évident capitaine. Mais personnellement, je ne vois pas pourquoi un bon officier ne serait pas également un gentleman ? Etes-vous d’accord, capitaine ?
- Oui, mais il faut qu’il soit d’abord un bon officier.
- Ce n’est pas tellement évident mais c’est un bien beau sujet de conversation.

5 (0 vote)

- Vous aussi, Brown, vous vous joignez à ces traîtres ?
- Avec un homme tel que vous, on n’a pas le choix.

5 (0 vote)

Haut de page