Kaakook

Top - Citations de films de l'année 1965

Ah bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien forcément !

#1
8.87 (43 votes)

- Le monde est petit.
- Oui, il est également mauvais... Ça na te tente pas de frotter une allumette aujourd’hui ?
- Moi habituellement je ne fume qu’après les repas, pourquoi ne viendrais-tu pas dans dix minutes ?
- Dans dix minutes amigo tu fumeras dans le fond de l’enfer ! Allez debout !

#2
7.73 (12 votes)

Alors là... Y m’épate, y m’épate, y m’épate...

#3
7.69 (16 votes)

- Un poète qui s’appelle revolver...
- Robert Browning.
- Pour échapper.
- Jamais.
- Bien aimé.
- Tant que je serais moi.
- Et que tu seras toi.
- Aussi longtemps que nous vivrons tous les deux.
- Moi qui t’aime.
- Et toi qui me repousses.
- Tant que l’un voudra fuir.
- Cela ressemble trop à la fatalité.

#4
7.67 (20 votes)

Qu’est ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire ! Qu’est ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire ! Qu’est ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire !

#5
7.59 (19 votes)

- Bah qu’est-ce que je vais devenir moi maintenant ?
- Piéton.

#6
7.5 (14 votes)

Tu disais pourtant tout à l’heure : « ces deux types, au lieu de les avoir derrière moi, j’aimerais les avoir devant, à l’horizontal et complètement refroidis. »

#7
7.39 (13 votes)

Désespoir, amour et liberté. L’amertume. L’espoir. La recherche du temps disparu.

#8
7.37 (9 votes)

Il y avait la civilisation athénienne, il y a eu la renaissance, et maintenant on entre dans la civilisation du cul.

#9
7.14 (11 votes)

Après tout, je suis idiot, moi. Merde, merde !

#10
6.67 (14 votes)

Ce n’est rien le vieux, c’est le compte qui n’y était pas.

#11
6.36 (12 votes)

Quand la musique s’arrêtera, ramasse ton fusil et essaie d’me tuer. Essaie...

#12
6.32 (9 votes)

Allô, le ministère de l’intérieur ? Ils saccagent le mien !

#13
6.15 (3 votes)

Ton ventre est un cimetière.

#14
5.38 (3 votes)

- Toutes les filles barbotent dans l’eau. Vous, vous nagez comme un homme.
- Vous aussi !
- Mais moi j’ai ce qu’il faut pour ça.

#15
4.71 (24 votes)

De quoi auriez-vous l’air si Fantômas était arrêté par un zéro-zéro-quelconque ?

#16
4.29 (11 votes)

- Qu’est-ce que c’est, ta folerie ?
- Un Winter-Winter 53 !
- Tu crains pas d’viser un peu haut ?
- Un Winter-Winter bourré à craquer ! Et des branques tellement confiants qu’y z’ont supprimé l’système d’alarme !
- Ho-ho, d’la provocation !... Mais achtung, môme !... Le Winter-Winter, c’est du spécial !... Molybdène et titane !... L’alliage infernal !... La diablerie !

#17
4.29 (4 votes)