Kaakook

Acteur / Actrice - Mélanie Laurent

Mélanie Laurent joue dans :


Répliques de Mélanie Laurent (20)

- Bonjour Mademoiselle. Puis-je me joindre à vous ?
- Écoutez, Fredrick.
- Oh ! [rire] Vous vous souvenez de mon nom.
- Oui. Écoutez, vous avez l’air d’être un type plutôt agréable.
- Merci.
- Je vous en prie. Quoi qu’il en soit j’aimerais que vous cessiez de m’ennuyer.
- Je vous présente mes excuses mademoiselle. Je ne voulais pas vous ennuyer. J’essayais simplement d’être amical.
- Je ne souhaite pas être votre ami.
- Pourquoi ?
- Ne faites pas l’enfant. Vous savez pourquoi.
- Je suis plus que juste un uniforme.
- Mais pas pour moi. Si vous cherchez désespérément une petite amie française je vous suggère d’essayer Vichy.

9.17 (62 votes)

On rit, on joue, on apprend, on est curieux, déçu, en colère, exalté, créatif, on s’ennuie, on s’amuse, on avance, on se trompe, on profite, on est vivant quoi.

8.28 (19 votes)

Moi j’ai un message pour l’Allemagne. Je vous annonce que vous allez tous mourir, et je veux que vous regardiez bien en face le visage de la juive qui va vous tuer. Maintenant Marcel brûle tout. Mon nom est Shosanna Dreyfus, et ceci est le visage de la vengeance juive !

8.18 (23 votes)

- Je crois que j’ai envie de faire exactement comme toi.
- Humm, comment ? Qu’est-ce que tu veux dire ?
- Bah rien foutre, comme toi. Finalement c’est un peu çà le but dans la vie non ? Rien foutre.

8.06 (26 votes)

Quand on était petites, toi tu voulais être astronaute, marchande de fleurs, de glaces et de bonbons à la fraise, mais à la fraise uniquement. Tu voulais être trapéziste, rêveuse ou cheffe d’orchestre. Moi je voulais être princesse, pilote d’avion, marchande de sable et championne… Mais championne de tout. Ma mère, elle, elle voulait être heureuse, je crois que parfois elle l’est. Oui, quand on est tous ensemble, je crois qu’elle l’est. Puis mon fils, plus tard, il veut être Zorro.

7.92 (14 votes)

T’avais raison, j’ai été con. Je passe à côté de ma vie, j’ai peur qu’un homme vienne tout chambouler, c’est vrai que je n’écoute rien, j’écoute mal. T’avais raison, mais ça va changer et j’aimerais bien que tu sois là pour voir. Moi je ne finis pas cette vie sans toi, on est d’accord…

7.83 (13 votes)

- Alors ta soirée ?
- Je ne sais plus faire l’amour.
- Ah merde.
- Ouais c’est chiant… Mais le mec est super. T’as raison, j’irai pas au second rendez-vous…

7.06 (7 votes)

- T’es amoureuse ?
- Je ne sais pas… C’est le début.
- Si tu ne sais pas c’est que tu n’es pas amoureuse.

7 (10 votes)

Quand j’étais petite, je rêvais d’avoir une famille parfaite. Et quand j’étais petite, je rêvais de te rencontrer…

7 (10 votes)

- Hey !
- Hey !
- So, what do we do now ?
- Heu, nothing.
- Nothing ?
- Yeah, that’s what couples do.
- Nothing ?
- Not a thing. But look at the bright side, we’ll get to do nothing together.

6.84 (9 votes)

- Et Evelyne ça va ?
- Ah ! Evelyne, elle boude, elle est dans son boudoir elle fait la gueule. Paraîtrait que je sens l’alcool quand je rentre du boulot. Et la clope aussi, la cigarette, elle m’emmerde avec ça. Tu sais ce qu’elle me dit ? « J’ai l’impression de lécher un cendrier ». 35 ans faut que je me cache encore pour fumer des clopes, t’imagines ? Et l’autre avec sa cocaïne, c’est mieux peut-être ?! Je suis flic quand même, ça la fout mal, merde.

6.8 (15 votes)

- C’est pas Loïc qui écrit les lettres maman.
- Quoi ?
- Il a jamais écrit. C’est papa. Il a imité son écriture, c’est lui qui m’a envoyé les lettres.
- Mais qu’est-ce que tu racontes ?
- J’suis pas allée à Creusan, j’suis allée à St-Aubin et je l’ai vu. C’est lui qui a envoyé les lettres. Toutes. Depuis le début. Faut pas lui en vouloir. Sans les lettres, j’serais plus là. Il m’a sauvé.

5.83 (2 votes)

Paul Tellier : Alors cette première journée ?
Isabelle Tellier : Il était pas là.
Paul Tellier : Ah… Tu veux de l’eau ?
Lili : Si ça se trouve il est mort.
Paul Tellier : Dis pas de bêtises.
Lili : Il m’aurait appelé sinon.
Paul Tellier : S’il y avait un problème on le saurait.
Lili : S’il était vivant il m’appellerait. Moi il m’appellerait. J’me suis pas engueulée avec lui, moi. Je lui ai laissé je sais pas combien de messages, il rappelle pas ! Il répond pas ! Et maintenant sa messagerie est pleine ! On peut pas rester comme ça à rien faire. C’est pas possible ! Ce n’est pas possible ! Moi je peux pas ça ! Vous comprenez ? Je peux pas !

5.83 (2 votes)

Je vais bien ne t’en fais pas.

5.83 (2 votes)

- Tu vas faire caissière toute ta vie ? Juste avec ton bac, tu vas faire quoi ?! [] Chez nous, les mômes sans formation on ne les prend même plus. Même pour classer des archives il faut des diplômes. Les autres c’est clochard, dealer, ou pute qu’ils finissent.
- Et ben voilà, je ferai pute.

5.45 (1 vote)

Si ça se trouve il est mort… S’il était vivant, il m’appellerait. Moi, il m’appellerait. Je ne me suis pas engueulé avec lui, moi. J’ai laissé je ne sais pas combien de messages, il me rappelle pas, il ne répond pas ! Et maintenant sa messagerie est pleine. On ne peut pas rester comme ça sans rien faire, ce n’est pas possible ! CE N’EST PAS POSSIBLE, moi je ne PEUX PAS ! Vous comprenez ?!

5 (0 vote)

- T’es arrivée avec Léa, c’est ça ? J’étais en prépa science po avec elle, enfin sauf que moi j’ai pas été pris.
- Tu fais quoi alors ?
- Ben sup de co. Dernière année. Et toi ?
- Sup de caisse moi, première année.
- C’est quoi ?
- Ben faut apprendre les codes barres par cœur et après on te montre les produits qu’en on pas, et faut dire les prix. Ça pour la théorie après il y a le test pratique, faut enregistrer le maximum d’articles en moins de 3 minutes et faut rendre la monnaie en pièces de 10 centimes.
- Ah ça à l’air coton !

5 (0 vote)

On peut pas rester comme ça sans rien faire ! C’est pas possible !

5 (0 vote)

- Tu t’appelles comment ?
- Noé Zigler mais tu peux m’appeler Nono si tu veux.

5 (0 vote)

Nono : Tu connais la chanson du bain ?
Annette Monod : La chanson du bain ?
Nono et Annette Monod : À la claire fontaine, m’en allant promener, j’ai trouvé l’eau si belle, que je m’y suis baigné, il y a longtemps que je t’aime…

5 (0 vote)

Haut de page