Kaakook
connexion inscription

Acteur / Actrice - Russell Crowe

Russell Crowe joue dans :


Répliques de Russell Crowe (37)

Mon nom est Maximus Desimus Meridius, commandant en chef des armées du nord, général des légions Félix, fidèle serviteur du vrai empereur Marc Aurel. Père d’un fils assassiné, époux d’une femme assassinée, et j’aurai ma vengeance dans cette vie ou dans l’autre.

9.13 (404 votes)

Force et honneur !

9.11 (214 votes)

Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité.

9.07 (281 votes)

My name is Maximus Desimus Meridius, commander of the armies of the north, general of the Felix legions, loyal servant to the true emperor, Marcus Areillius. Father to a murdered son, husband to a murdered wife, and I will have my vengeance, in this life or the next.

9.05 (242 votes)

Père bien aimé, veille sur ma femme et mon fils l’épée à la main. Murmure leur que je ne vis que pour les retrouver car tout le reste n’est que poussières.

8.98 (196 votes)

- Maximus, Maximus, Maximus. Ils te réclament , le général qui est devenu un esclave, l’esclave qui est devenu gladiateur, le gladiateur qui défia un empereur. Une histoire extraordinaire. Maintenant le peuple veut savoir comment elle se termine. Et quelle plus belle fin qu’une mort illustre, quoi de plus glorieux que de défier l’empereur lui même dans la grand arène…
- Tu te battrais avec moi ?
- Pourquoi pas ? Tu crois que j‘ai peur ?
- Je crois que tu as eu peur toute ta vie !
- Contrairement a Maximus l’invincible, qui ne connaît pas la peur ?!
- J’ai connu un homme qui a dit « La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peut faire c’est sourire à la mort ».
- Je me demande si ton ami a souri à sa propre mort…
- Tu devrais le savoir, c’était ton père !
- Tu aimais mon père je le sais, mais moi aussi. Ce qui fait de nous des frères n’est-ce pas ? [Comode s’approche et enfonce un couteau dans le dos de Maximus] Souris moi maintenant mon frère !

8.91 (174 votes)

J’aurai ma revanche, dans cette vie ou dans l’autre.

8.84 (215 votes)

À mon signal, déchaine les enfers.

8.82 (228 votes)

What we do in life echoes in eternity.

8.81 (124 votes)

- Les hommes devraient savoir lorsqu’ils sont vaincus.
- Le sauras-tu Quintus ? Le saurais-je ?

8.75 (70 votes)

Marc-Aurèle avait un rêve, ce rêve s’appelait Rome !

8.74 (117 votes)

La boue s’efface plus facilement que le sang.

8.71 (83 votes)

Les cours nous ramollissent l’esprit. Ils détruisent notre potentiel de créativité.

8.64 (34 votes)

Dressez vous sans relâche jusqu’à ce que les moutons deviennent des lions.

8.59 (68 votes)

Il n’y a que dans les mystérieuses équations de l’amour que l’on peut trouver raison et logique.

8.38 (27 votes)

On my signal, unleash HELL!

8.36 (63 votes)

- Tu serais prêt à te battre ?
- Pourquoi, tu crois que j’ai peur ?
- Je crois que tu as eu peur toute ta vie.

8.33 (110 votes)

Death smiles at us all, all that man can do is smile back…

8.31 (55 votes)

- Je suis un soldat ! J’obéis.
[Maximus relève la tête d’un air épuisé]
- Rien n’arrive à quelqu’un qui n’est pas apte à le supporter naturellement.

8.15 (44 votes)

- Vous pourriez commencer par m’offrir un verre ?
- … Je ne sais pas exactement ce que je dois vous dire pour que vous ayez un rapport sexuel avec moi. Mais est-ce que on pourrait faire comme si je vous l’avais déjà dit ? Après tout ce n’est qu’un échange de fluides corporels ! … Si on passait directement au sexe ?

7.91 (33 votes)

L’homme n’a d’égale que son imagination.

7.89 (28 votes)

- Où sont les hommes ?
- À Ostie ; ils s’ennuient et s’empâtent.
- Quand seront-ils prêts ?
- Pour toi ? Demain !

7.89 (47 votes)

Rise and rise again, until lambs become lions.

7.78 (17 votes)

Dans trois semaines, je moissonnerai mes terres. Imaginez où vous voudriez être, et vous y serez. Tenez la ligne. Restez avec moi. Si vous vous retrouvez tout seul, chevauchant dans de verts pâturages avec le soleil sur le visage, n’en soyez pas comblés. Car vous êtes aux champs élysées, et vous êtes déjà morts !

7.23 (37 votes)

- Si vous essayez de bâtir pour le futur, il faut couler des fondations solides. Les lois de ce pays, asservissent le peuple à son Roi, à un Roi qui demande la loyauté, mais qui n’offre rien en contrepartie !
Je suis allé de France, jusqu’en Palestine, livrer bataille, et je sais, que la tyrannie ne conduit qu’à la faillite. On bâtit un pays comme un bâtit une cathédrale, en partant du bas ! Renforcez chaque homme de ce pays, et vous y gagnerez en puissance.
- Bien, nul ne saurait objecter à ces paroles de bon sens.
- Si votre Majesté, venait à offrir la justice, la justice sous la forme d’une charte des libertés, autorisant chaque homme à pourvoir aux besoins de son foyer, et lui permettant d’échapper aux condamnation sans raison, à la prison sans motif, de travailler, se nourrir et gagner son pain et que le fruit de son labeur lui revienne, et de se divertir autant qu’il est possible. Ce roi là, serait un vrai souverain, et s’assurerait non seulement, le dévouement et la loyauté du peuple, mais aussi son amour.
- Alors que préconisez vous ? Un château pour chaque homme ?
- Tout anglais a une maison pour château ! Ce que nous demandons, votre Majesté, c’est la liberté. La liberté, par la loi !

7.06 (7 votes)

Si un homme n’a pas le droit de pourvoir à ses besoins, est-il digne de porter le nom d’homme ?

6.67 (5 votes)

On ne répond pas à la bonne fortune par l’outrage, cela attire les ténèbres.

6.43 (4 votes)

Soyez plus gentille…

6.43 (4 votes)

Et si un enfant a d’autres rêves que ceux dictés par la société ? S’il a de plus grandes aspirations ?

6.09 (13 votes)

- Ed ! It’s six o’clock in the morning !
- Saving civilization honey.

6 (5 votes)

- Brave, et honnête. Auras-tu l’honnêteté de dire à un Roi une vérité qu’il ne veut pas entendre ? Que penses-tu de ma croisade ? Dieu sera-t-il satisfait, de mon sacrifice ?
- Non Majesté.
- Pourquoi dis-tu cela ?
- Le massacre de la garnison d’Acre.
- Parles plus fort !
- Vous nous avez ordonné de rassembler 2500 musulmans, hommes, femmes, et enfants. La jeune femme à mes pieds, les mains liées, avait un regard que je n’oublierai pas. Ce n’était pas de la peur dans ses yeux, ni de la colère, ce n’était que de la pitié. Car elle savait que quand, sur votre ordre, les lames de nos épées s’abattraient sur leurs têtes, à ce moment, nous serions sans dieu, tous. Sans dieu.

6 (5 votes)

Tu donneras au peuple de la terre, un idéal à atteindre, ils se rueront sur tes pas, ils trébucheront, ils tomberont, mais le moment venu, ils te rejoindront dans le soleil, le moment venu, tu les aideras à accomplir… des miracles !

6 (10 votes)

- Il sera un paria. Ils le tueront.
- Comment ? Il sera un dieu pour eux.

5.45 (12 votes)

- People should know when they’re conquered.
- Would you Quintus? Would I?

5.45 (1 vote)

Mon nom est gladiator…

5 (0 vote)

Je vais gagner la foule. Je vais lui donner quelque chose qu’elle n’a encore jamais vu.

5 (0 vote)

Le silence avant que tu ne frappes et le bruit quand tu l’as fait… il éclate, il s’élève soudain comme… comme… tempête, comme si tu étais le Dieu du tonnerre lui-même… Je gagnerai la foule. Je lui donnerai quelque chose qu’elle n’a jamais vu.

4.55 (1 vote)