Kaakook

Série - Prison Break

Affiche de Prison Break
Titre
Prison Break
Écrit par
Paul Scheuring
Année
2005
Nb de citations
61
Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques de la série (61)

Je ne m’agenouille que devant Dieu. Là, j’le vois pas !

9.18 (63 votes)

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.

9.14 (60 votes)

- Michael vous avez une minute ?
- Même 5 ans si vous voulez.

Prison Break.
8.95 (47 votes)

J’ai rien compris du tout mais je suis sûr que ça veut dire oui...

8.9 (72 votes)

- Vous avez peur ?
- ...
- Vous êtes tous pareil, Moi je pense que vous avez peur, ce ne serait pas humain de ne jamais avoir peur quand on est ici.
- Quand j’étais petit, je dormais très mal, parce que je croyais que y’avait un monstre dans le placard. Mon frère m’a dit qu’il n’y avait rien dans ce placard, sauf de la peur et que la peur, ça n’existe pas. Que c’était constitué de rien, seulement... d’air, enfin même pas. Il a dit « tu dois y faire face, tu dois ouvrir cette porte et ensuite tu verras le monstre disparaîtra ».
- Votre frère était extrêmement malin.
- Il l’est toujours. Sauf que quand on est ici, on affronte sa peur, on ouvre la porte et y’en a une centaine d’autres derrière : et les monstres qu’elles cachent sont bien réels, on ne peut plus réels.

8.87 (52 votes)

- C’est calme par ici. En prison, il y avait toujours du bruit, tu sais ? Quelqu’un qui criait, les gardes qui faisaient l’appel. Je m’y étais habitué...
- Tu as raison. On devrait y retourner.

8.78 (39 votes)

Peut-être que les Beatles avaient raison après tout. Peut-être que tout ce dont on a besoin, c’est de l’amour.

Prison Break.
8.75 (54 votes)

On prend tous un sens interdit un jour...

8.72 (68 votes)

T’anticipe chacun de mes mouvements avec trois coups d’avance. T’es un sacré stratège Gueule d’Ange !

8.63 (41 votes)

- Tu connais les plans par cœur ?
- Mieux que ça je les ai toujours sur moi.

8.62 (48 votes)

Un ami ça se perd pas de vue, un ennemi encore moins.

8.59 (61 votes)

Un jour toi et moi, on montera sur un bateau et on disparaitra pour toujours.

8.53 (58 votes)

C’est jamais l’action qui inquiète mais l’inaction.

8.46 (29 votes)

- Crois-moi on va récupérer cette clef, et si c’est une fois que tu l’auras chiée c’est pas grave.
- Ce que tu peux être vulgaire parfois mon joli.

8.46 (29 votes)

- D’accord. Tu m’rejoins comment ?
- ...
- Michael ?
- Sara... une personne doit rester et une autre doit ouvrir cette porte. Cette autre personne... c’est toi.
- Très bien, alors je te garderai la porte ouverte !
- Tu comprends pas... c’est le seul moyen.
- Michael je ne partirai que si tu viens avec moi !
- Mais je viens avec toi !
- Tu sais que je t’aime ?
- Oh, moi aussi je t’aime... Vas-y... va t’en Sara...
- ...

8.43 (41 votes)

- Micheal ? Pourquoi ?
- Je vais te sortir d’ici.
- C’est impossible.
- Pas quand on a conçut les plans des bâtiments, là c’est possible.

8.39 (21 votes)

Well if you’re watching this, I’m glad, because it means you’re safe, and that’s all I ever wanted. I wish I could be there with you, but if you probably know now, I wouldn’t have had much time anyway so, I made my choice and... I don’t regret it. Anyway, not too long from now there’s going to be another little Scofield running around. And Linc, I want you to promise me no matter what, there going to grow up knowing their uncle is never far away. And Sara, I want you to promise me, you’re going to keep an eye on Linc, cause’ if you hadn’t noticed, he has a tendency to get in trouble. You know, we spent so much our lives, not saying the things we want to say, the things we should say. We speak in code and send little messages, origami... So now, plainly, simply, I want to say that I love you both... Very much, and I want you to promise me, that you’re going to tell my child... That you’re going to tell my child how much they’re loved, everyday, and remind them how lucky they are, to be free, because we are, we’re free now, finally, we’re free.

8.25 (30 votes)

Toute mon enfance on m’a dit que le diable avait des pouvoirs pas possible, mais je pense pas que c’est en le projetant sur un mur, que le mur va tomber.

8.25 (30 votes)

- J’croyais que t’avais tout préparé dans ta petite tête !
- On va pas s’évader d’un bungalow sur la plage !!

8.24 (41 votes)

- Va chercher Mahone.
- Je croyais que tu le faisais marcher.
- Maintenant on va le faire courir.

8.21 (18 votes)

- Pas mal, mais le pantalon est un peu court, ’trouvez pas ?
- T’as qu’à t’couper les pieds, c’est ton rayon !

8.21 (29 votes)

Je loue déjà mes services avec col blanc et cravate. Où sont passés gueule d’ange et gros bide ?

8.13 (38 votes)

Je comprend très bien que parfois on ait vraiment envie de presser la détente, mais quand on se perd soi même on perd tout en même temps.

8.06 (26 votes)

Que l’âge passe avant la beauté !

8.05 (31 votes)

Dégage ton bout de bidoche crevé de ma tronche, Frankenstein.

7.93 (19 votes)

Et depuis quand des hommes comme nous passent dans des petits trous ?!

7.89 (28 votes)

Crois moi, moins t’en sais mieux ça vaut. Si ça marche tu le sauras bien assez tôt.

Prison Break.
7.86 (18 votes)

- Venez seule.
- Oui.
[Ils raccrochent]
- C’est bon rassemblez tout le monde.

7.74 (21 votes)

Il est balaise ce p’tit gorille.

7.58 (23 votes)

Il m’ont abandonné sur le rivage et maintenant j’espère prendre le large.

7.5 (14 votes)

On est dans la merde beau gosse !

7.5 (14 votes)

- Bon après Lincoln, c’est par ordre alphabétique.
- Whohoho ça va la vie Abruzzi ?
- Tu veux une place dans mon zinc ? Alors tout le monde en ligne derrière moi !

7.42 (21 votes)

Il y a trois choses inévitables dans la vie : la mort, les impôts et la paix.

7.22 (69 votes)

Il se produit parfois des événements qui échappent totalement à notre contrôle.

6.43 (4 votes)

- What do you want from the future?
- Would you run away if I said you?
- Would you chase me if I did?

6.25 (14 votes)

- Suppose que ton fichu tunnel soit pas là mais trois mètres plus bas !
- Impossible.
- T’as des visions aux rayons X ?
- J’ai calculé les coordonnées des points de perçage, je les ai cachées dans mon tatouage et, après, je les ai projetées sur un mur. Tout a été préparé pour que l’image se place au bon endroit. C’est que des maths !
- Et si tes maths sont fausses ?
- Alors, tu perceras une des conduites de gaz qui passe derrière, il y aura une explosion et on sera brûlés vifs.
[Sucre s’arrête de percer et regarde Michael avec inquiétude]
- Mais… t’es bon en math, hein ?

5.45 (1 vote)

- Il m’avait rien dit… Il m’a rien dit.
- Il savait que t’aurais été contre, que t’aurais tout fait pour protéger ta famille.
- Mais je l’ai pas fait…
- T’en auras bientôt l’occasion.

5.45 (1 vote)

Je ne m’agenouille que devant Dieu.

5 (0 vote)

Dis-moi Bellick, tu sais comment on appelle un mec qui s’est fait recaler à son examen de flic et qui est payé moins qu’un facteur ?… Un maton !

Prison Break, T-Bag à Brad Bellick.
5 (0 vote)

- Eh BellicK j’en ai une bonne pour toi, comment appelle t-on un p’tit merdeux qui a échoué a son exam de keuf et qui se retrouve à moins bien gagner qu’un facteur ?… Un maton !
- Tu m’déçois beaucoup Teddy et pourtant y’avait de la marge, car j’en attendais pas moins d’un fils consanguin d’une attardée mentale. Eh oui Teddy, j’ai lu ton dossier psychiatrique, précisément ou ça raconte que ton père a violé sa mongolienne de sœur et que neuf mois plus tard… on a vu débarquer un p’tit Teddy !

5 (0 vote)

Personnages du film