Kaakook
connexion inscription

Film - Pearl Harbor

Affiche de Pearl Harbor
Titre
Pearl Harbor
Réalisé par
Michael Bay
Année de sortie
2001
Nombre de citations
41
Publication

Dernière mise à jour

Liens
Répliques en anglais sur l’IMDB
Proposer une citation pour ce film

Répliques du film (41)

- Vous êtes si belle que ça en est douloureux !
- C’est votre nez qui saigne ?
- Non c’est mon cœur.

9.37 (511 votes)

- De toute façon t’es qu’un pochetron, et tu l’as toujours été.
- Ouais, et toi t’es un faux frère. Mais ça c’est nouveau.

9.37 (195 votes)

C’est le genre de mission où l’on reçoit des médailles. Mais ce sont nos familles qui les reçoivent.

Pearl Harbor.
9.34 (430 votes)

La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.

9.34 (307 votes)

Le seul moment où je n’ai pas froid c’est quand je pense à toi...

9.34 (489 votes)

- Rafe, fais-moi plaisir.
- Quoi ?
- N’inverse pas les lettres sur ma pierre tombale.
- Tu vas pas mourir, tu m’entend ? Regarde moi Danny, tu peux pas mourir, t’as pas le droit, tu sais pourquoi ? Tu vas être papa, Danny. Tu vas avoir un enfant, il fallait pas que je te le dise.
- Nan, c’est toi.

9.34 (442 votes)

- Vous êtes très intelligent !
- Un homme intelligent trouverait le moyen de gagner sans se battre.

Pearl Harbor.
9.32 (256 votes)

- Vous êtes pilotes ?
- Bah, on essaie mais y a pleins de manettes, c’est dur...

9.32 (299 votes)

J’ai le cœur qui va éclater...

9.27 (430 votes)

Personne n’est maitre de son destin.

Pearl Harbor.
9.27 (223 votes)

Avec le temps, tout ça nous apparaît à la fois plus clair et plus complexe. Mais une chose au moins est certaine, avant l’opération Doolittle, l’Amérique ne connaissait que la défaite, à partir de là, elle a renoué avec la victoire. Le Japon a pris conscience qu’il pouvait perdre et a commencé à reculer. L’Amérique à comprit qu’elle pouvait gagner, et elle a avancé. Cette guerre a changé notre pays.
Doris Miller fut le premier noir américain décoré de la Navy Cross, et il ne fut pas le dernier, d’autres le furent à leurs tours. (...) Pour nous la Seconde Guerre Mondiale commença à Pearl Harbor, et 1177 hommes reposent toujours dans l’épave de l’Arizona. L’Amérique à souffert, mais l’Amérique s’est fortifiée. Ce n’était pas inévitable, ces épreuves ont trempés nos âmes, et dans l’épreuve, nous nous sommes dépassés...

Pearl Harbor.
9.27 (167 votes)

S’il ne me restait qu’une nuit à vivre je voudrais la passer auprès de toi...

Pearl Harbor.
9.26 (327 votes)

Rien n’est plus fort que le cœur d’un volontaire...

Pearl Harbor.
9.15 (226 votes)

- Tu sais se qui me fait le plus peur ? C’est que tu puisses l’aimer plus que moi.
- Je t’aime danny, et je t’attendrais jusqu’à ce que tu reviennes.

Pearl Harbor.
9.15 (214 votes)

- Fait attention ! Les filles ça ennuagent l’esprit...
- Merci Gooz.
- De rien !

9.15 (132 votes)

D’après vous qu’est ce qui est le moins douloureux ? Tout dans une fesse ou un peu partout ?

9.15 (119 votes)

Je n’ai pas pu l’éviter, Rafe, pas plus que toi.

9.1 (68 votes)

- J’en connais une de fille...
- Génial Gooz.

9.05 (158 votes)

On est la pointe de l’épée.

Pearl Harbor.
8.85 (51 votes)

Ce raid, se sera comme une piqûre d’épingle, mais une piqûre en plein cœur.

Pearl Harbor.
8.76 (143 votes)

J’arrive pas à réaliser, un samedi soir a New York ! Vous savez ce qu’ils font chez moi le Samedi ? Rien du tout ! Ils comptent les vaches.

8.75 (102 votes)

- J’en connais une de fille.
- Ben... C’est cool.
- Ouais.
[...]
- Fais gaffe, les filles, ça t’ennuage l’esprit.

Pearl Harbor.
7.97 (59 votes)

Il n’y a rien de plus solide que le cœur d’un volontaire.

Pearl Harbor.
5.83 (2 votes)

J’aurais tant voulu qu’on vive notre vie ensemble toi et moi... qu’on fonde une famille... Mais la vie ne m’a pas demandé mon avis... c’est Dany maintenant que je vais aimer de tout mon cœur. Mais je sais que je ne pourrai plus jamais regarder un coucher de soleil sans penser à toi... Je t’aimerai toute ma vie...

5.45 (1 vote)

Everybody to the hospital!!

5.45 (1 vote)

T’es comme mon frère !

Pearl Harbor, Danny à Rafe McCawley.
5.45 (1 vote)

- Evelyn, tu as déjà vu Pearl Harbor au coucher du soleil ?
- Oui.
- Vu du ciel ?

5.45 (1 vote)

- Eh Red… tu crois qu’ils nous ont choisi parce qu’on est jeune et un peu con ?
- Non, on est la pointe de l’épée mon vieux !

5.29 (7 votes)

Écoutez, je serai jamais prof de lettre c’est sûr, mais je sais pourquoi je suis ici : pour être pilote. Un combat aérien ça se mène pas en lisant le manuel, on pilote pas en lisant les instruments c’est une question d’instinct et de rapidité, ce qui importe c’est que l’avion devienne un prolongement de votre corps. Le manuel dit qu’un gars qui est lent à la lecture ne peut pas être un bon pilote, et bah c’est faux ! Je suis le meilleur pilote dans cette pièce. S’il vous plaît, Mademoiselle, ne me coupez pas les ailes.

5 (0 vote)

- Je dois partir…
- On doit tous partir !
- Oui… Mais moi je pars pour la guerre, demain…

Pearl Harbor.
5 (0 vote)

Si le danger se présente, je suis prêt. Mais pourquoi le chercher ?

5 (0 vote)

Toute une flotte à l’encrage. Comment ont-ils pu ?

5 (0 vote)

On perdra peut-être cette bataille mais on gagnera la guerre.

Pearl Harbor.
5 (0 vote)

- Chère Evelyn,
Ce n’est pas du tout comme je l’imaginais ici, il fait froid, un froid terrible, pénétrant. Le seul moment où je n’ai pas froid, c’est quand je pense à toi. Je ne sais pas ce que je donnerais pour être auprès de toi. C’est pas facile de se faire des amis : il y a deux jours j’ai bu un pot avec quelques pilotes de la RAF, hier deux d’entre eux ne sont pas rentrés.

- Chers Rafe,
Tu me manques tellement, c’est difficile de te savoir si loin. Chaque soir je regarde le soleil se coucher et j’essaye de retenir la dernière parcelle de chaleur de cette longue journée, pour te l’envoyer par la pensée et par le cœur.

5 (0 vote)

- C’est lui qui m’a appris à piloter, et je savais que même dans les pires situations je ne serais jamais seul… Qu’il serait toujours avec moi. En vol, il m’a toujours poussé pour que je sois le meilleur, le plus rapide…
- Il m’a dit que tu étais un grand pilote… C’est le soir où il m’a dit qu’il était volontaire pour partir en Angleterre…
- Volontaire… ? Il m’a dit qu’il en avait reçu l’ordre… Il voulait toujours me protéger… Moi, je me vois quelques fois dans une glace, dans cet uniforme et je me demande qui je suis… J’ai l’air d’un héro mais j’en suis pas un… Rafe, lui, il n’en avait pas seulement l’air…
- Il brûlait tellement d’impatience…

5 (0 vote)

- Écoute Danny, je crois qu’il faut se dire les choses en face. La vérité c’est qu’on est amoureux de la même femme.
- Tu sais c’est la première femme pour laquelle j’éprouve un tel sentiment. J’ai pas pu l’éviter Rafe, pas plus que toi.
- Oui mais les choses sont différentes aujourd’hui, Evelyn a déjà perdu l’homme qu’elle aimait et je ne veux pas que les choses se reproduisent.
- On est en guerre aujourd’hui, on n’a pas le choix elle le sait.
- Alors arrête tout de suite, renonce à cette mission.
- Non !
- Tu n’as rien à prouver.
- [Petit sourire] Quand on était petit tu voulais déjà me protéger !
- [Petit sourire aussi] Ouais petit, de temps-en-temps tu n’es vraiment pas raisonnable.

5 (0 vote)

- La famille ?
- Une jeune fille, l’unique.
- On entend beaucoup de critiques sur les Yankees et le fait qu’ils ne soient pas encore entrés en guerre. Je n’ai qu’une chose à dire : s’il y a là-bas beaucoup d’hommes comme vous, que Dieu protège ceux qui attaqueraient l’Amérique.

5 (0 vote)

- J’ai pas fermé l’œil de la nuit. Fallait que je te vois, je sais qu’on a fait une folie cette nuit mais j’ai pas de regrets. Et toi ?
- Je n’sais pas… C’était merveilleux et en même temps… Tout ça est allé trop vite.
- Écoute je suis allé sur la plage ce matin très tôt, pour assister au levé du soleil, j’étais là à le regarder et j’ai compris que rien ne serait jamais plus pareil… Que quelque chose commençait à cet instant précis, ici à Pearl Harbor, et j’me fous complètement de ce que peuvent dire les autres. C’est tout à fait normal que je sois dans cet état… T’es très jolie.

5 (0 vote)

Je n’ai pas vraiment une âme de prisonnier. Je débarquerais mon équipage pour qu’il ait une chance et je choisirais un objectif militaire en vaille le coup et je m’abattrais dessus en faisant un maximum de dégât. Moi c’est ce que je ferais. J’ai 45 ans je n’ai plus rien à perdre, vous vous avez la vie devant vous, la décision n’appartient qu’a vous.

5 (0 vote)

S’il-vous-plaît… Mademoiselle. Ne me coupez pas les ailes…

5 (0 vote)

Personnages du film